Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
American Train

American Train

Tout l'univers des trains miniatures Américains à l'échelle O

Publié le par American Train
Publié dans : #Les articles American Train
Conversion d’une MTH GP-60M Maersk Proto-Sound 1 en Proto-Sound 2

Les locomotives de chez MTH, dans la gamme Premier, aux couleurs de la société MAERSK sont plus que rares, et pour cause, la licence de fabrication n’a pas été renouvelée, pour cette raison, nous ne pouvons trouver qu’une GP-60M en Proto-Sound 1 et 2 ainsi qu’une SD40-2 Norfolk Southern Maersk.

Lorsque nous disons « Nous pouvons trouver », il s’agit bien sur des modèles présentés sur les catalogues 1998, 2003 et 2008, quant à ce qui est d’en trouver, c’est une toute autre histoire car lorsqu’un modèle apparait à la vente, tout particulièrement équipé d’une platine Proto-Sound 2, les prix deviennent vite inabordables.

Nous proposions encore récemment une GP-60M Maersk, en état neuf, équipée d’une platine Proto-Sound 1, pourquoi ne pas en faire une belle Proto-Sound 2 avec générateur de fumée et éclairage LED.

En effet, la GP-60M équipée d’une platine Proto-Sound 1, ne disposait pas de générateur de fumée et donc pas de trou sur le toit à l’endroit de la cheminée et était équipée d’un éclairage classique au moyen de petites ampoules incandescentes, de plus, ses ditch lights ne clignotaient pas, bref une très belle carrosserie avec un moteur de 2 CV.

 Afin de moderniser au mieux cette machine, nous avons rassemblé les composants suivants :

Une platine Proto-Sound 2, 3V

Deux moteurs.

Un générateur de fumée pour platine Proto-Sound 2.

Un haut-parleur

Deux coupleurs automatiques commandables à distance pour Proto-Sound 2.

Deux LED SMD blanches pour les ditch lights.

Quatre LED 3mm blanches pour les phares avant et arrière.

Capturer et attacher à une chaise notre spécialiste MTH « Marc » afin de mener à bien ce projet.

Petite précision : L’ensemble des composants énumérés ci-dessus sont neufs (mis à part le technicien).

Nous avons préalablement programmé la platine avec les fonctionnalités correspondantes à une GP-60M ainsi que l’ensemble des sons et dialogues.

Première phase :

Le démontage complet de la machine, suite à cela, nous ne conservons que le châssis, le réservoir, les bogies, les supports moteurs, la carrosserie.

Seconde phase :

Les trous de fixation présents sur le châssis ne sont bien sûr pas adaptés pour recevoir une platine PS.2 ainsi que la batterie rechargeable 3V, nous allons donc prendre les cotes puis percer de nouveaux trous et créer des emplacements sur les côtés de l’avant du châssis permettant d’accueillir les deux potentiomètres de réglage pour le volume sonore et la fumée.

Troisième phase :

Début du remontage en commençant par la pose des nouveaux coupleurs sur chacun des bogies, puis fixation des deux supports moteurs sur les deux moteurs, s’ensuit la pose de la platine avec ses deux potentiomètres et du socle de la batterie rechargeable sur le châssis et, pour terminer, l’assemble des bogies sur le châssis avec les moteurs qui viennent se placer sur le dessus des bogies afin de solidariser l’ensemble.

Quatrième phase :

Afin de pouvoir installer le générateur de fumée, nous devons tout d’abord percer le dessus de la coque à l’emplacement de la cheminée car, souvenez-vous, nous vous avons spécifié que ce modèle équipé d’une platine Proto-Sound 1 ne dispose pas de générateur, de ce fait, la coque n’est pas percée, il s’agit donc de réaliser des ouvertures entre les grilles à l’extrémité de la cheminée, opération périlleuse mais après un long moment de travail le résultat est parfait.

Les ouvertures étant faites, nous passons la cheminée en peinture afin que les découpes n’apparaissent plus, puis vient le moment du placement du générateur de fumée à l’intérieur de la machine afin qu‘il se positionne exactement au-dessous de la sortie de la cheminée située sur la coque.

Attaquons maintenant le positionnement et la pose du générateur de fumée.

Une fois les cotes prises, nous remarquons que la sortie d’échappement du générateur n’est pas assez haute par rapport au toit de la coque, nous allons donc rallonger les pieds en métal du générateur par deux tubes en ABS que nous allons fixer à l’extrémité de chacun des pieds du générateur.

Nous perçons le châssis à l’endroit où nous allons positionner les pieds du générateur de fumée, puis nous le fixons sur le châssis au moyen de deux grandes vis qui traversent le châssis ainsi que les rallonges en ABS que nous avons précédemment confectionnées pour aller se visser dans les pieds en métal.

Cinquième phase :

Il est temps de procéder au branchement de l’ensemble, nous relions les bornes d’alimentation de la platine aux deux bogies, le générateur de fumée à la platine ainsi que la batterie rechargeable et tirons deux faisceaux électriques en provenance de la platine vers l’avant et l’arrière du châssis, qui nous servirons à y connecter l’éclairage.

La cellule de lecture est placée devant le volant moteur arrière qui possède les stries blanches et noires qui permettent de réguler au mieux le ralentit du moteur sur une platine Proto-Sound 2, les fils des moteurs sont soudés et reliés à la platine, le cache gris avant est posé devant le moteur avant afin que celui-ci ne soit pas visible dans la cabine et nous conservons l’éclairage d’origine pour la cabine que nous installons au-dessus de ce même cache.

Pose du réservoir sous le châssis dans lequel nous avons placé le haut-parleur qui sera relié à la platine via un petit trou dans le châssis permettant d’y faire passer ses deux fils.

Sixième phase :

Donnons un peu d’éclairage à cette GP-60M, pour ce faire, nous allons insérer deux petites LED SMD aux emplacements des ditch Lights, puis nous plaçons deux LED blanches de 3mm dans le phare avant et idem pour le phare arrière. Les sorties éclairage d’une platine Proto-Sound 2 étant en 6V, nous avons bien sur équipé l’ensemble de nos LED de résistances qui pour votre information doivent avoir une valeur minimum de 270 Ohm.

Il nous reste à relier le tout à la platine de la machine.

Pour ce faire, nous avons placé une petite platine de connexion à chacune des extrémités du châssis, permettant ainsi de relier l’éclairage avant et arrière directement sur ces mêmes platines qui elles-mêmes sont reliées à la platine centrale Proto-Sound 2.

Pour les ditch lights, nous avons confectionné deux petits relais qui sont positionnés à l’avant, devant la platine de connexion, empilés l’un sur l’autre et collés.

Pour finir, nous allons connecter l’ensemble de l’éclairage, nous plaçons donc la coque de la machine retournée en alignement du châssis afin de relier l’ensemble au plus juste sans que nous nous trouvions avec un surplus de fils qui risquerait de nous gêner pour l’assemblage de la coque sur le châssis.

Septième phase :

Suite et fin de l’assemblage, nous positionnons sur le dessus du générateur le petit entonnoir en plastique noir qui va nous permettre de pouvoir verser du liquide fumigène dans le générateur de fumée sans qu’il puisse se répandre dans toute la machine, nous retournons la coque qui s’insère parfaitement sur son châssis, il ne nous reste plus qu’à visser le tout et effectuer le premier test de roulage.

Nous plaçons « la bête » sur les rails, la télécommande DCS la reconnait parfaitement, l’éclairage LED est au « top », la fumée jaillit, elle se met en branle, comme prévu l’éclairage de la cabine est des numéros est moins intense et donc plus réaliste car nous avons utilisé de petites ampoules incandescentes, un coup de klaxon et les ditch light se mettent à clignoter, nous avons sans aucun doute obtenu une superbe machine entièrement digitalisée et de plus introuvable.

Nous vous proposons dans le premier diaporama différentes vues de l’intérieur de la machine une fois convertie en Proto-Sound 2 puis dans le second des photos de la machine assemblée.

Bien sûr, afin de clôturer cet article, une petite vidéo vous attend ou vous pouvez voir et entendre cette GP-60M en plein action.

La valeur minimum de cette machine à la vente est maintenant de 400€, en effet, comme nous vous l’avons précédemment expliqué, les locomotives MAERSK sont introuvables ou très difficilement, avec ce numéro de machine encore plus car elle n’a été produite qu’avec une platine Proto-Sound 1 et bien sûr avec l’équipement dont nous l’avons dotée cela n’existe tout simplement pas.

Nous proposerons peut-être prochainement cette GP-60M à la vente, mais bien évidemment le prix sera en conséquence de la qualité de cette machine.

Conversion d’une MTH GP-60M Maersk Proto-Sound 1 en Proto-Sound 2
Conversion d’une MTH GP-60M Maersk Proto-Sound 1 en Proto-Sound 2
Conversion d’une MTH GP-60M Maersk Proto-Sound 1 en Proto-Sound 2
Conversion d’une MTH GP-60M Maersk Proto-Sound 1 en Proto-Sound 2
Conversion d’une MTH GP-60M Maersk Proto-Sound 1 en Proto-Sound 2
Conversion d’une MTH GP-60M Maersk Proto-Sound 1 en Proto-Sound 2
Conversion d’une MTH GP-60M Maersk Proto-Sound 1 en Proto-Sound 2
Conversion d’une MTH GP-60M Maersk Proto-Sound 1 en Proto-Sound 2
Conversion d’une MTH GP-60M Maersk Proto-Sound 1 en Proto-Sound 2
Conversion d’une MTH GP-60M Maersk Proto-Sound 1 en Proto-Sound 2

Commenter cet article

AMERICAN TRAIN SHOP

Articles récents

CHAINE YOUTUBE

 

Hébergé par Overblog