Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
American Train

American Train

Tout l'univers des trains miniatures Américains à l'échelle O

Publié le par American Train
Publié dans : #Astuces et dépannage
MTH RAILKING SW-8 Switcher et son « veau » avec éclairage directionnel

Nous allons vous proposer un petit montage relativement simple si vous désirez ajouter une touche de réalisme à votre ensemble Switcher et « veau » (unité motorisée sans poste de conduite).

Pour ce faire, nous allons prendre un ensemble composé d’une Switcher SW-8, de la gamme RailKing de chez MTH, en livrée Chicago North Western qui a été préalablement « upgradée » en Proto-Sound 2 ainsi que son unité non motorisée SW-8 qui dispose néanmoins d’un éclairage constant sur le bloc de phares.

Le but étant de pouvoir commander le bloc phares de l’unité non motorisée que nous allons appeler « veau » en fonction du sens de la marche de l’ensemble.

Pour ce faire, vous devrez vous munir du matériel suivant :

2 LED blanches 2mm canons courts haute luminosité

2 résistances 270 Ohm

2 prises femelle type JST-GH 1.25mm 4 pins

1 prise male type JST-GH 1.25mm 4 pins

Du fil électrique de petit diamètre

De la soudure

De la gaine thermo rétractable de 1,5mm de diamètre

Dans le « veau » se trouve une bonne vielle grosse ampoule incandescente à baïonnette qui reste allumée tant que le courant circule sur la voie, alimentée via deux frotteurs situés sous chacun des bogies.

Une fois la carrosserie retirée, Nous allons tout d’abord débarrasser le « veau » des deux frotteurs qui ne nous seront plus d’aucune utilité, nous enlevons également l’ensemble du câblage électrique interne ainsi que l’ampoule incandescente et son support.

Tant qu’à faire les choses, autant les faire bien, nous allons donc remplacer la vielle ampoule incandescente par deux petites LED blanches de 2mm à canons courts que nous allons coller sur des petits supports en plastique que nous avons confectionnés afin que l’extrémité des canons des LED correspondent exactement aux emplacements des optiques. En effet, l’ampoule d’origine était vissée sur un support qui se trouvait sur le châssis et l’éclairage des optiques de phares était produit par réverbération de la luminosité sur l’intérieur de la coque, c’est dire si ce n’était pas d’un rendu exceptionnel.

Nous avons donc pris les mesures, confectionné nos petites calles en plastique dont la première sera collée sur l’intérieur du toit de la coque, sur laquelle sera collé une première LED sur laquelle une seconde cale en plastique sera également collée et pour finir sur celle-ci la seconde LED. Pour résumer cela nous donne : une cale collée à la coque, une LED, une cale une LED.

Nous testons l’éclairage au moyen d’une pile bouton 3V, tout est parfait, puis, avant de coller cet ensemble à l’intérieur de la coque, nous allons équiper nos LED de deux résistances d’une valeur de 270 Ohm, la SW-8 étant équipée d’une platine Proto-Sound 2, il n’est pas possible à l’instar des platine Proto-Sound 3 de relier directement les LED à la platine sans résistances.

Les résistances sont soudées sur les anodes des LED, nous relions les deux anodes ensemble puis les deux cathodes qui elles-mêmes sont respectivement soudées à un fil rouge et un noir d’une longueur suffisante pour traverser le « veau » afin de pouvoir aller jusque sous le coupleur qui sera relié à la SW-8 tout en passant entre le châssis et le bogie. Nous protégeons le tout (LED, résistances et soudures) via de la gaine thermo rétractable de 1,5mm puis nous collons cet ensemble sur la paroi intérieure du toit de la coque, montage que nous renforçons via une bande de chatterton qui est collée sur l’intérieur de la coque de chaque côté de notre montage en passant par le dessus, ceci afin d’éviter que notre montage s’il venait à se décoller de la coque se retrouve à se balader dans le « veau ».

Nous allons maintenant confectionner une prise de connexion qui reliera le « veau » à la SW-8, elle devra être à la fois discrète et résistante tout en possédant une connectique ne pouvant pas engendrer de faux-contacts.

Pour ce faire, nous allons utiliser une prise femme de type JST-GH 1.25mm à 4 pins sur laquelle nous allons coller une prise femelle type JST-GH 1.25mm à 4 pins sur laquelle viendra ultérieurement s’encliqueter une prise femme de même type sortant de la SW-8.

Nous avons opté pour une prise à 4 pins car ces connectiques étant très petites, afin de prévenir d’éventuels risques de faux-contacts durant le roulement, nous allons relier deux pins sur le positif et les deux autres sur le négatif de la façon suivante :

Premier pin sur le pôle positif, second pin sur le pôle négatif, troisième pin sur le positif et quatrième pin sur le négatif, de ce fait, quel que soit les mouvements de la prise, il y aura toujours au moins un pin positif ou négatif qui restera constamment connecté.

Les deux fils en provenance des LED que nous avons précédemment tirés sont donc soudés sur la prise femelle en suivant le schéma précédemment décrit, puis nous fixons celle-ci sous le coupleur du « veau » au moyen d’un fil de pêche translucide (solide, fin, invisible) qui entoure le coupleur et les fils connectés à la prise.

A cette même prise nous collons une prise male qui viendra se connecter à la prise femelle en provenance de la motrice.

Attaquons-nous maintenant à la Switcher afin de pouvoir la connecter à son « veau ».

Une fois la coque démontée, pas de grandes difficultés en perspective, les connectiques de l’éclairage arrière de la motrice étant fixées à l’arrière du châssis, nous allons donc souder sur ces mêmes connectiques deux fils (l’un pour le positif, le second pour le négatif), que nous allons faire passer entre le châssis et le bogie arrière afin de rejoindre le dessous du coupleur arrière.

Nous équipions ces fils d’une prise femelle type JST-GH 1.25mm que nous connectons de la même façon que celle qui équipe le « veau ».

Cette prise qui se trouve maintenant sous le coupleur arrière de la motrice est également fixée au coupleur via du fil de pêche sans oublier d’apposer une petite pointe de colle cyanoacrylate sur le nœud afin d’assurer l’homogénéité de l’ensemble.

Nous avons maintenant une Switcher SW-8 avec son « veau » qui est équipé d’un bloc phares qui s’allume ou non en fonction du sens de marche de l’ensemble.

MTH RAILKING SW-8 Switcher et son « veau » avec éclairage directionnel

Ce que vous pouvez retenir de cet article :

Si vous désirez équiper vos machines Proto-Sound 2 5V ou 3V avec des LED, il est impératif que vous équipiez vos LED de résistances d’une valeur de 270 Ohm.

Toujours 1 LED = 1 résistance, ne pas équiper plusieurs LED avec une résistance plus forte comme cela peut être le cas dans d’autres montages, les platines PS-2 sont particulièrement sensibles et fragiles et vous risquez d’endommager le régulateur de tension de la platine.

Afin de différencier le pôle positif du pôle négatif, utilisez une LED que vous équipez d’une résistance 270 Ohm, connectez-la aux deux fils qui servaient à l’alimentation de l’éclairage précédent puis mettez votre machine sous tension, si votre LED s’allume c’est tout bon, dans le cas contraire vous avez juste à inverser votre LED, cela ne risque rien tant que les deux pôles ne rentrent pas en contact.

Généralement sur les platines PS-2, le fil violet représente le pole positif, ce qui n’est pas forcément le cas sut toutes les machines, nous vous invitons donc à tester systématiquement les sorties avant de procéder aux branchements définitifs.

Afin de prévenir toutes erreurs éventuelles, nous ne vous détaillerons pas le schéma de câblage d’une platine PS-2, préférant vous inviter à utiliser la méthode précédemment évoquée vous permettant de tester les pôles de connexion de vos LED.

Nous vous invitons à visionner la vidéo ci-dessous qui pourra vous donner un aperçu de cet ensemble en action.

Commenter cet article