Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
American Train

American Train

Tout l'univers des trains miniatures Américains à l'échelle O

Publié le par American Train
Publié dans : #Tests Review
Locomotive à vapeur Classe Q2 la puissance brute

La classe Q2 de la compagnie Pennsylvania, produite entre 1944 et 1945, comptait un prototype et vingt-cinq locomotives à vapeur duplex 4-4-6-4.

Avec une longueur totale de 37.97 mètres, c’étaient les plus grandes               locomotives à vapeur non articulées jamais construites mais aussi les plus puissantes jamais testées en statique, produisant 7 987 chevaux-vapeur            (5 956 KW) sur la voie d’essais statiques de la PRR.

Ce modèle était de loin le plus réussi de la gamme Duplex, réputé pour avoir une conduite très souple et sa propension à glisser était régulée via un          mécanisme de contrôle automatique de glissement qui réduisait la puissance de l’unité lors du glissement. Néanmoins, il apparait que ce systéme n’était pas toujours réactif et sa complexité à souvent conduit les équipes de maintenance à ne pas s’en soucier lors des révisions.

La classe Q2 était 78% plus puissante que l’ensemble des autres locomotives que la PRR avait en service à la même époque et la compagnie prétendait que cette machine était capable de tracter 125 wagons de marchandises à une      vitesse de 80km/h.

En dépit du succès général, avec l’arrivée de la diésélisation, les Q2 furent les premières à être ciblées car elles étaient à cette époque très légèrement plus performantes que les classes J1 2-10-4 mais avec un cout de fonctionnement et de maintenance nettement plus élevé, elles furent donc retirées du service en 1951.

Locomotive à vapeur Classe Q2 la puissance brute

Fraichement sortie de l’atelier après avoir subi une remise en état, je ne        pouvais louper cette occasion de vous présenter ce modèle édité par MTH, dans la gamme Premier qui est tout aussi imposant que l’était le modéle réel.

Fiche technique :

Nom : 4-4-6-4 Q2 Steam Engine, numéro #6193

Compagnie : Pennsylvania

Type : Locomotive à vapeur

Référence : 20-3048-1

Ligne de produit : MTH Premier

Système : Proto-Sound 2.0 5V

Date de sortie : Janvier 2001

Prix catalogue : 1,299.95$

Réédition : 2010 / 2011

Locomotive à vapeur Classe Q2 la puissance brute

D’une dimension totale de 79cm de long, la machine mesure 44cm de long et son tender 34cm de long, vous l’aurez compris, avec une telle dimension, il vous faudra un rayon de courbure d’un minimum 0-72 pour en profiter            pleinement.

L’ensemble machine et tender est entièrement en métal, y compris la coupole à l’arrière du tender, tout comme l’ensemble des détails rapportés, rambardes, garde-corps, etc… pour nous donner une machine d’un poids total d’environ 8 kilos. La platine Proto-Sound 2.0 5V est située dans la machine, entre le           générateur de fumée et le gros moteur Pittman à volant d’inertie, le tender ne recevant que le haut-parleur ainsi que les connectiques nécessaires au        fonctionnement des feux arrière et du coupleur automatique (Proto-Coupler).

Locomotive à vapeur Classe Q2 la puissance brute
Locomotive à vapeur Classe Q2 la puissance brute
Locomotive à vapeur Classe Q2 la puissance brute

Tout comme ses consœurs équipées d’une platine PS-2.0, elle dispose de      l’ensemble des animations sonores (klaxon, cloche, accélération, freinage,     dialogues conducteur et mécanicien, bruits d’ambiance), d’une                       synchronisation du générateur de fumée avec les bruitages et l’accélération, synchronisation qui a d’ailleurs été affinée lors de la programmation par notre technicien fou qui s’est chargé personnellement de la remise en état, étant un grand fan des Pennsylvania, cette manipulation consistant à modifier le flash code interne de la platine en le décompilant au moyen d’un logiciel spécifique afin de faire correspondre au 10eme de seconde près le débit de fumée,         l’intensité et le bruitage, je ne suis pas en mesure de vous en indiquer           précisément la marche à suivre état donné qu’il est le seul à savoir le faire, mais vous pourrez constater lors du visionnage de la vidéo de présentation que le résultat est bluffant, tout particulièrement au ralenti.

Le captage du courant s’effectue au moyen de deux frotteurs sous la machine pour le rail central et l’ensemble de la coque est relié au neutre via le bogie      arrière de la motrice, le tender étant relié à la machine via un câble de             connexion.

Du côté de l’éclairage, elle dispose d’un phare avant, qui, étant donné sa         luminosité il n’est pas nécessaire de le convertir en LED, ce qui nous permet de conserver le cachet « ancien » de cette machine, deux marker-lights verts sur l’avant de la chaudière, un éclairage cabine dans laquelle se trouvent deux figurines, une simulation de scintillement dans la chaudière, deux                    marker-lights rouges à l’arrière du tender ainsi qu’un feu de recul.

La peinture, tout comme sur la majorité des modèles MTH dans la gamme        Premier est parfaite, un noir semi-mat uniforme, pas de coulures, bulles, traces ou autres imperfections et les marquages, bien que minimalistes mais en          correspondance avec le modèle réel, sont mets, lisibles, droits, y compris les liserés qui bordent les fenêtres de la cabine de conduite.

Nous regrettons cependant, comme sur l’ensemble des locomotives à vapeur de chez MTH, une représentation très succincte de l’intérieur de la cabine de conduite, les détails étant, pour ce type de machine quelque peu négligés, avec de nombreux organes « oubliés », peut mieux faire…

Locomotive à vapeur Classe Q2 la puissance brute

Le charbon qui est se trouve dans le tender est bien sûr du charbon réel.

Locomotive à vapeur Classe Q2 la puissance brute
Locomotive à vapeur Classe Q2 la puissance brute
Locomotive à vapeur Classe Q2 la puissance brute
Locomotive à vapeur Classe Q2 la puissance brute

CONCLUSION :

Que dire, pour les aficionados des grosses machines à vapeur et tout               particulièrement de la PRR, c’est la machine à posséder, c’est du gros, du lourd, du beau, ça vous tracte plus de 40 wagons de fret sans sourciller, le son c’est une tuerie, la synchronisation du ralenti avec la fumée et les mouvements après avoir été légèrement « arrangée » par The boss c’est juste hallucinant. Seul petit bémol, l’absence de détaillage à l’intérieur de la cabine de conduite, ce qui est malheureusement récurant sur les modèles MTH.

Pour vous procurer un modèle de ce type, en, très bon état cosmétique et de fonctionnement, un minimum d’environ 600$ sera nécessaire sans oublier qu’il vous faudra un réseau possédant un rayon de courbure d’un minimum O-72 pour faire circuler cette bestiole, mais une fois sur les rails, affublée d’un     convoi de fret PRR, on n’a juste plus envie de la voir s’arrêter, que du bonheur.

Je vous invite, comme d’habitude à visionner la petite vidéo de présentation disponible ci-dessous.

Commenter cet article

AMERICAN TRAIN SHOP

Articles récents

CHAINE YOUTUBE

 

Hébergé par Overblog