Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
American Train

American Train

Tout l'univers des trains miniatures Américains à l'échelle O

Publié le par American Train
Publié dans : #Tests Review
Challenger la routière par excellence

Nous continuons notre tour d’horizon des locomotives à vapeur mythiques de l’histoire ferroviaire Américaine avec la Challenger 4-6-6-4 construite par la     société American Locomotive Company (ALCO) pour l’Union Pacific.

La classe Challenger est née du besoin de l’Union Pacific de disposer d’une    locomotive plus puissante, capable de gérer plus efficacement et rapidement les convois de fret et tout particulièrement de denrées périssables qui           traversaient la chaine montagneuse Wahsatch, dans l’ouest de l’Utah.

Lors de son développement au milieu des années 30, l’Union Pacific savait, et en particulier Arthur H. Fetter et Otto Jabelmann, ingénieur en chef adjoint chez Union Pacific que les modéles en service comme la 4-12-2 Overland              (développée dans les années 1920 par Fetter lui-même), la 2-8-8-0 et 2-10-2 n’étaient pas à la hauteur pour suivre le rythme des trains de fret lourds et le trafic croissant.

En particulier Fetter qui avait été responsable de nombreuses innovations au sein du programme vapeur de l’Union Pacific lors de l’élaboration de ce qui est devenu la 4-6-6-4, a suggéré une conception articulée permettant d’atteindre des vitesses supérieures aux modéles 4-12-2, tout en réduisant le poids de l’ensemble.

Fait intéressant, lui et ALCO sont partis du design de l'Overland pour               développer ce qui est devenu la Challenger. Le premier prototype était prêt à être utilisé le 25 août 1936 à son arrivée à Council Bluff dans l’Iowa. La             locomotive portait le numéro 3900 et à l’origine, le modèle s’appelait              simplement 3900. Il était doté de technologies de pointe en matière de vapeur pour l’époque et avec l’arrivé du diesel, les 4-6-6-4 étaient, à bien des égards, parmi les plus perfectionnées jamais construites.

Le premier test consistait à faire passer un convoi de fret vers l’Est depuis       Ogden dans l’Utah jusqu’à Green River, dans le Wyoming à travers la chaine montagneuse Wasatch. Afin d’éprouver les capacités de la 4-6-6-4, les officiels ont décidé d’effectuer ce trajet sans assistance pour l’aller et le retour.

Selon le livre de William Kratville « The Challenger Locomotives », Fetter          lui-même déclara que cette classe de locomotive avait « relevé le challenge », ce qui lui donna son appellation "Challenger".

Challenger la routière par excellence

105 de ces modéles furent construits entre 1936 et 1943 pour l’Union Pacific, destinés principalement au transport de fret à travers la chaine montagneuse Wasatch là ou se déroula le premier test, mais après l’apparition de la Big Boy qui fut développée grâce aux avancées technologiques de la Challenger, elles furent utilisées sur déférentes autres lignes, de l’Oregon à la Californie et de l’Utah au Wyoming.

La Challenger mesure environ 37 mètres de long pour un poids de 314 tonnes et une vitesse maxi de 110 km/h.

Bien que principalement destinés au transport de fret, certains modéles furent assignés au transport de voyageurs, reconnaissables à leur peinture grise au lieu de noire pour les modéles destinés au fret et les écrans pare-fumée sur le devant.

Les trains de voyageurs étaient bien souvent également, dotés d’un ou           plusieurs wagons réfrigérants placés juste après le tender et / ou de wagons de type Box Car chargés de denrées périssables ou urgentes.

 Actuellement, seulement deux unités ont été conservées, la 3985 en état de fonctionnement et utilisée pour les trains spéciaux excursion et la 3977, qui est exposée en statique à North Platte au Nebraska.

Challenger la routière par excellence

MTH n’a bien évidement pas omis de commercialiser cette légende de l’histoire ferroviaire Américaine, et nous allons vous présenter à la suite, la version « passagers », dans la gamme Premier, sous le numéro 3976, bien évidement en livrée Union Pacific.

Fiche technique :

Nom : 4-6-6-4 challenger Steam Engine

Compagnie : Union Pacific

Type : locomotive à vapeur

Référence : 20-3090-1

Ligne de produit : MTH Premier

Système : Proto-Sound 2.0

Date de sortie : Décembre 2002

Prix catalogue : 1,399.95$

Réédition : De nombreuses rééditions dans différentes versions entre 2002 et 2017.

Rareté : Commune.

De nombreuses versions de cette machine, dans différentes livrées, existent dans la gamme Premier de chez MTH, dont la version noire (fret), la version grise (passagers), en Great Northern, Denver & Rio Grande, Northern Pacific, Spokane Portland & Seattle, Western Maryland, Southern, Clinchfield,            Baltimore & Ohio.

Une légende dit que les machines de type Challenger ont été construites        uniquement pour l’Union Pacific, ce qui est faut car un total de 252 unités         furent construites dont 105 pour l’Union Pacific et la société Baldwin en réalisa 27.

Le modèle que nous vous présentons est neuf, et a été mis en service et          converti à l’occasion de cette présentation. Vous pouvez voir ci-dessous la Challenger à la sortie de sa boite.

Challenger la routière par excellence
Challenger la routière par excellence

D’une dimension totale d’environ 79 cm de long, la locomotive mesure 50 cm de long et le tender 29 cm de long pour un poids total de plus de 7Kg.

Ce modèle, numéro 3976 a été construit en 1943 puis converti au fuel en 1945 et était principalement destiné au transport des passagers.

L’ensemble (machin e et tender) est entièrement en métal, est doté d’un gros moteur Pittman à volant d’inertie, installé à l’horizontal après la cabine de         conduite, d’un générateur de fumée et à l’origine d’une platine Proto-Sound 2.0 5v que nous avons remplacée par une platine Proto-Sound 3.0.

La coque de la machine est d’un seul tenant, entièrement en métal, les détails sont parfaitement moulés dans la « masse » de la coque et les détails               rapportés comme les mains-courantes qui courent de l’avant de la cabine à l’extrémité de la boite à fumée ainsi que les différentes valves et robinets sont apposés très finement, nous notons les robinets peints en rouge, ainsi que les  différentes valves en doré et noir. Certaines tuyauteries sur le dessus de la boite à fumée sont également rapportées.

Challenger la routière par excellence
Challenger la routière par excellence

L’intérieur de la cabine de conduite qui dispose d’un éclairage LED est détaillé (façon MTH), c’est-à-dire que les différents éléments sont moulés d’un bloc, certains détails ayant été néanmoins peints en blanc ou rouge, nous y              retrouvons également deux figurines, la lumière dégagée par le foyer étant       simulée via une LED.

La trappe située sur le toit de la cabine n’est pas fonctionnelle.

A l’avant, la porte de la boite à fumée sur laquelle se trouve le numéro de la      machine s’ouvre, les supports noirs comportant le numéro de la machine        installés sur le haut de la porte sont en métal tout comme les marker-lights fonctionnels situés en dessous et, au centre, nous trouvons la cloche dorée, installée sur son support, lui-même fixé via une vis particulièrement                disgracieuse sur le dessus de la boite à fumée (visible sur la première photo précédente), le tout également en métal.

Sur l’avant de la machine, nous retrouvons le phare qui a été modifié par nos soins afin d’accueillir une LED éclairage blanc chaud, les mains-courantes et le chasse-pierres sur lequel se trouve un attelage escamotable.

Les écrans pare-fumée en métal, parfaitement réalisés et installés sont peints d’un gris Union Pacific semi-mat sans oublier le petit liseré jaune sur le bas.

Côté roulement, les cylindres vapeur sont peints en gris Union Pacific sur la     façade et en noir sur les côtés, les roues, bogies et autres éléments de             fonctionnement et tuyauteries sont également en noir, néanmoins, les bielles d’accouplement, bielles de commande, axes du piston, boites d’essieu entre autre, sont en métal brut, non peint.

La peinture, que ce soit le noir, le gris Union Pacific, le gris métallisé, le gris foncé sur lequel sont apposés les numéros sous la cabine, les liserés jaunes, tout est parfait, nous n’avons pas trouvé de défauts, pas de coulures, ratés, bulles, traces inopportunes.

Challenger la routière par excellence
Challenger la routière par excellence
Challenger la routière par excellence
Challenger la routière par excellence
Challenger la routière par excellence
Challenger la routière par excellence

Le tender, dans lequel reposent la platine et le haut-parleur est également        réalisé d’un seul tenant en métal, mais nous y retrouvons néanmoins la           présence des rivets sur l’ensemble de la coque et les échelles, rambardes et le feu de position arrière sont des détails rapportés également en métal.

Il dispose d’un coupleur contrôlable à distance (Proto-Coupler), d’un feu de     position rouge et d’un feu de recul blanc qui ont tous deux été équipés de LEDs.

Tout comme la motrice, la peinture et les marquages sont parfaits, nous vous laissons juge en vous invitant à consulter les photos correspondantes              ci-dessous.

Challenger la routière par excellence
Challenger la routière par excellence
Challenger la routière par excellence
Challenger la routière par excellence
Challenger la routière par excellence

Conclusion :

Bien qu’un rayon de courbure minimum O-72 soit recommandé pour profiter pleinement de cette machine et la faire rouler dans de bonnes conditions, au même titre que la Cab Forward, la Northern ou encore la Big Boy, la Challenger fait partie des machines mythiques de l’histoire ferroviaire Américaine, la          réalisation et la finition du modèle MTH dans la gamme Premier sont très         satisfaisantes, bien évidemment, ce n’est pas parfait, nous notons comme         toujours un manque de détails à l’intérieur de la cabine de conduite, la trappe de toit sur la cabine aurait pu être fonctionnelle, l’absence d’éclairage sur les numéros avant ce qui a été corrigé dans la version 2017 Proto-Sound 3.0, la vis disgracieuse permettant de maintenir le support de la cloche, mais l’ensemble est réaliste, entièrement en métal, les proportions respectées, le                   fonctionnement du moteur est sans failles et permet de tracter plus de 30       voitures en y ajoutant un tender auxiliaire si vous le désirez, la transmission et l’ensemble des embiellages sont à toute épreuve, nous notons néanmoins le bruit assez conséquent du moteur du générateur de fumée, même si, pour        alimenter les deux sorties de la cheminée nous pouvons comprendre qu’il faille un certain débit, heureusement que la sonorisation de la machine permet de couvrir le bruit.

A savoir que la version 2017 comporte un systéme d’évacuation de la vapeur via le sifflet, qui fonctionne au moyen de liquide fumigène identique à celui      utilisé pour le générateur de fumée de la cheminée.

Malgré quelques petits défauts, si vous avez un réseau permettant de              l’accueillir et l’opportunité d’en acquérir une, nous ne pouvons que vous          recommander la Challenger.

Pour l’occasion, nous avons constitué une rame de voitures de passagers, telle que vous pouviez en croiser dans les années 40-50 ou bien encore maintenant au travers des trains spéciaux « excursion ».

A la suite du tender, vous pourrez voir un :

MTH Premier, Double Door 50’ Box Car, référence 20-93130, modèle exclusif 2003, réservé aux membres du club MTH, dimension environ 33cm de long, spécialement dédié au transport de marchandises dans les convois tractés par une Challenger, le chassis, bogies, roues, axes de roues et coupleurs         fonctionnels sont en métal, les portes latérales s’ouvrent, se trouve aux           alentours de 40 à 50$.

Challenger la routière par excellence

Puis un :

MTH Premier R5OB Express Reefer Car, référence 20-94153, modèle de 2008, prix catalogue 59.95$, dimension environ 33cm de long, bogies, roues, axes de roues et coupleurs fonctionnels en métal, coque en ABS particulièrement bien détaillée, les portes latérales sont fonctionnels avec systéme d’ouverture         réaliste ainsi que les quatre trappes situées sur le toit. Relativement difficile à se procurer en très bon état, vous ne le trouverez pas en dessous de 90-100$.

Challenger la routière par excellence
Challenger la routière par excellence
Challenger la routière par excellence

Nous passons aux voitures 70’ Streamlined avec pour commencer :

MTH Premier 70’ Streamlined Baggage Car, version « Flag », référence              20-61032, modèle de 2017, prix catalogue 129.95$, dimension environ 44,7cm de long sans les soufflets, bogies, roues, axes de roues et coupleurs           fonctionnels en métal, coque en ABS, marchepieds et rambardes en métal, soufflets avec encadrements, portes latérales fonctionnelles et éclairage LEDs.

Challenger la routière par excellence
Challenger la routière par excellence

Le reste des voitures se compose d’un mix de 3 coffrets différents, elles ont toutes été modifiées en y ajoutant un éclairage LED ainsi qu’un systéme          électronique de protection contre les micro-coupures.

Des figurines ont également été ajoutées dans certaines voitures qui, à          l’origine, n’en possédaient pas, ainsi que des encadrements de soufflets qui ont été réalisés en impression 3D puis peints d’après le schéma de peinture des encadrements qui équipent actuellement les voitures de ce type.

Coffret MTH Premier 2-Car 70’ Streamlined Baggage/Coach Passenger Set,      référence 20-69186, modèle de 2011, prix catalogue 179.95$, seul la voiture Coach 5451 a été utilisée dans le convoi, les figurines présentes dans cette      voiture sont incluses d’origine.

Coffret MTH Premier 2-Car 70’ Streamlined Sleeper/Diner Pasenger Set,          référence 20-66186, modèle de 2011, prix catalogue 179.95$, les figurines        présentes dans ces voitures sont incluses d’origine.

Coffret MTH Premier 5-Car 70’ Streamlined Passenger Set, référence 20-65048, modèle de 2004, prix catalogue 299.95$, la voiture Baggage Car n’a pas été      utilisée, sur les 4 autres voitures, des encadrements de soufflets ont été posés ainsi qu’un éclairage LED et des figurines installées, l’éclairage de la voiture de queue a été entièrement modifié afin que le feu de position arrière, l’emblème Union Pacific et les deux feux de position rouges s’éclairent de façon                 indépendante ceci afin d’améliorer le rendu de l’ensemble.

La voiture dome a également reçu un éclairage dans sa partie supérieure,        modification que vous pouvez retrouver en détail, en cliquant ICI.

Challenger la routière par excellence
Challenger la routière par excellence
Challenger la routière par excellence

Vous pouvez retrouver cette superbe Challenger ainsi que l’ensemble des        wagons et voitures décrites ci-dessus dans la vidéo que nous vous avons       concoctée, disponible ci-dessous.

Commenter cet article

AMERICAN TRAIN SHOP

Articles récents

CHAINE YOUTUBE

 

Hébergé par Overblog