Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
American Train

American Train

Tout l'univers des trains miniatures Américains à l'échelle O

Publié le par American Train
Publié dans : #Evolution du matériel MTH
L’évolution des modèles MTH

Fréquemment, la question nous est posée concernant les différences qui existent entre une locomotive commercialisée par MTH il y a 10 ou 15 ans par rapport à une locomotive de même modèle commercialisée récemment.

Tant certains modèles n’offrent aucune différence esthétique notable, que d’autres ont au fur et à mesure des versions été quelque peu ou                    considérablement améliorés.

Bien évidemment, au grès des versions, l’électronique embarqué a                    également été modifié, ce qui apparaît être, pour certains modèles, la              modification la plus marquante.

Nous vous rappelons que vous pouvez cliquer sur les photos présentes dans l’article afin de les afficher en grand format.

Nous allons commencer cette nouvelle série d’articles par la GP38-2.

Pour ce faire, nous allons comparer un modèle de 1998, un second de 2001 et enfin un troisième de 2016. Ces modèles sont neufs, n’ont pas été modifiés et extraits du stock pour l’occasion.

Tous les modèles font la même taille, soit environ 36cm de long, possèdent deux moteurs à volant d’inertie, le châssis, réservoir, bogies, roues, axes de roues, pilots, garde-corps sont en métal et la coque est en ABS.

Le premier modèle, de 1998, dans la gamme Premier, en livrée Union Pacific, référence 20-2188-1, est équipé d’une platine embarquée Proto-Sound 1.0 et ne possède pas de générateur de fumée (Photo-ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH

S’agissant d’un système Proto-Sound 1.0, elle fonctionne en analogique, le PS-1.0, rappelons-le, est tout simplement une platine QSI avant/arrière,          permettant également le contrôle des coupleurs avant et arrière et dotée d’une sonorisation (freinage, accélération, klaxon, cloche et des annonces fret ou passagers). Ces platines nécessitent une batterie rechargeable 9V pour fonctionner.

L’éclairage se compose d’un bloc de phares avant et arrière, de deux                 marker-lights avant et arrière, des numéros avant et arrière, ainsi que d’un éclairage cabine dans laquelle se trouve une figurine.

Un potentiomètre placé sous la machine permet de contrôler le volume      sonore.

Le second modèle, de 2001, dans la gamme Premier, en livrée Florida East Coast, référence 20-2253-1, est équipé d’une platine embarquée Proto-Sound 2.0 5V et possède un générateur de fumée.

Première différence notable entre le modèle de 1998 et celui-ci, nous avons maintenant une platine PS-2.0 5V (Photo ci-dessous), nous somme donc en digital avec en plus, un générateur de fumée. L’éclairage est similaire au     modèle de 1998, mais maintenant, nous avons deux figurines dans la cabine de conduite.

L’évolution des modèles MTH

Du côté esthétique, alors là, il y a de quoi faire :

Sur le modèle de 1998, les crochets présents sur le toit sont en plastique, moulés dans la masse de la coque, alors que sur le modèle de 2001, il s'agit de détails rapportés en métal, ajoutés à la coque. (Photo ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH

Sur le modèle de 1998, les portes avant et arrière de la cabine de conduite ne s’ouvrent pas, à contrario du modèle de 2001, sur lequel elles s’ouvrent, idem pour les essuie-glaces, qui, sur le modèle de 1998, sont moulés en         relief dans les vitres, alors que sur le modèle de 2001, se sont des détails rapportés en plastique. Vous remarquerez également, sur le modèle 2001, la présence d’un revêtement noir sur le plancher de la plateforme avant, absent sur le modèle de 1998, (Photo ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH

Les rétroviseurs sont absents sur le modèle de 1998, alors qu’ils sont          présents sur le modèle de 2001 (Photo ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH

Le montant présent sur le côté du nez du modèle de 2001, n’est pas présent sur le modèle de 1998 (Photo ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH

Tout comme les montants d’échelle présents à l’arrière de la machine sur le modèle de 2001 et qui sont des détails rapportés en métal, sont, sur le        modèle de 1998, moulés dans la masse (Photo ci-dessous). Vous remarquerez également la présence du revêtement noir sur les planchers du modèle 2001.

L’évolution des modèles MTH

Les grilles de ventilation des ventilateurs présents sur le toit ont été           redessinées sur le modèle de 2001 (Photo ci-dessous) et sont en plastique, a contrario du modèle de 1998 ou elles sont en métal, néanmoins, les grilles de ventilation latérales sont, sur les deux modèles, en métal.

Les ventilateurs de toit sont mobiles sur les deux modèles.

L’évolution des modèles MTH

La plaque de fabrication est présente sur le modèle de 2001, ce qui n’est pas le cas sur le modèle de 1998 (Photo ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH

Les bouchons avant et arrière n’ont pas le même design (Photos ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH
L’évolution des modèles MTH

Sur le modèle de 2001, les pilots avant et arrière ont été revus, avec des     détails plus poussés et des pièces rapportées, tout comme les marches sur les côtés (Photos ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH
L’évolution des modèles MTH

La grille présente sous le réservoir permettant au son du haut-parleur de se diffuser à été redessinée. (Photo ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH

Entre le modèle de 1998 et celui de 2001, nous passons d’un prix catalogue de 299.95$ à un prix de 329.95$, avec une machine qui fonctionne                maintenant en DCS, dispose d’un générateur de fumée et de nombreux         détails ajoutés ou modifiés, nous ne sommes plus en présence ici de la même gamme de produit.

Passons maintenant au modèle de 2016, toujours dans la gamme Premier, en livrée Pittsburgh & Lake Erie, référence 20-20483-1, équipé d’une platine    PS-3.0, compatible DCS/DCC et utilisable en 2 et 3 rails.

Il dispose de l’ensemble des améliorations présentes sur le modèle de 2001, avec en plus, l’avantage de fonctionner sans batterie rechargeable, d’être compatible DCS/DCC et pouvant passer du 2 au 3 rails.

L’évolution des modèles MTH

L’éclairage, bien qu’identique au modèle de 2001, est maintenant                    entièrement en LED, à contrario du modèle de 1998 ou 2001 ou seuls les markers-lights sont des LED.

Les bogies ne sont bien évidement pas les mêmes, ceux présents sur le       modèle de 2016 étant compatibles 2 et 3 rails et de plus, ils disposent       maintenant de doubles frotteurs (Photo ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH
L’évolution des modèles MTH

Nous remarquons également que les habillages des bogies sont plus fins, ont été redessinés et considérablement détaillés (Photo ci-dessous), tout comme le réservoir qui dispose maintenant sur le modèle de 2016 de quelques détails en plus et d’un ajout de peinture rouge (Photo ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH
L’évolution des modèles MTH

Les détails présents sur les pilots avant et arrière ont été affinés.

(Photo ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH

Concernant la coque, peu de modifications, hormis les garde-corps avant et arrière qui maintenant sont fixés directement à l’ensemble de la coque et une prise ajoutée sur les passerelles avant et arrière (Photo ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH

Sur le modèle de 2016, les rétroviseurs et les encadrements de fenêtres sont de couleur métallisée à contrario du modèle de 2001 ou ils sont de la même couleur que la coque. (Photo ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH

Le klaxon présent sur le toit de la cabine de conduite est d’un modèle           différent (Photo ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH

Les crochets présents sur le toit sont toujours des détails rapportés en métal mais sont plus fins (Photo ci-dessous), tout comme les montants avant et        arrière (Photo ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH
L’évolution des modèles MTH

Par contre, le modèle de 2016 ne dispose pas de plaque constructeur, à      contrario du modèle de 2001 (Photo ci-dessous).

L’évolution des modèles MTH

Nous arrivons maintenant à un prix catalogue de 479.95$ pour le modèle      PS-3.0 de 2016, contre 329.95$ pour le modèle PS-2.0 de 2001, soit une         augmentation de 180$ entre le modèle PS-1.0 de 1998 et le PS-3.0 de 2016.

C’est sans appel, le « train jouet » de 2016 n’a plus rien à voir avec le modèle de 1998, que nous pouvons réellement qualifier de « train jouet », ce qui n’est plus réellement le cas pour un modèle étant équipé d’une platine         PS-3.0 DCS/DCC, compatible 2 et 3 rails et comportant de nombreuses       améliorations tant techniques qu’esthétiques.

Si vous hésitez entre un modèle PS-1.0 et PS-2.0, tant 5V que 3V, il est bien évidement préférable d’opter pour un modèle PS-2.0, tant pour l’électronique embarqué, qui, pour le PS-1.0 est en analogique et le PS-2.0 en digital et     permet de commander votre locomotive en DCS, que pour les nombreuses modifications esthétiques généralement apportées entre un modèle PS-1.0 et PS-2.0.

Néanmoins, à choisir entre un modèle PS-2.0 et PS-3.0, vous l’aurez compris, les différences ne sont pas si notables hormis principalement l’électronique embarqué et encore, tout dépend de votre besoin. Si vous souhaitez utiliser vos machines en 2 rails DCC, l’achat d’une machine en PS-3.0 est bien         évidement impérative par rapport au même modèle en PS-2.0 qu’il n’est pas possible d’exploiter en DCC mais n’oubliez pas que toutes les machines         PS-3.0 ne sont pas compatibles 2 et 3 rails DCC, pensez donc à bien vous     renseigner sur les spécifications techniques.

Si par contre, vous définissez votre choix par rapport à la présence ou non d’une batterie rechargeable, n’oubliez pas que les PS-2.0 peuvent être     équipées de BCR/BCR2, ce qui remplace de façon permanente la batterie     rechargeable des platines PS-2.0, tout comme l’éclairage qu’il est tout à fait possible de passer en LED sur les modèles PS-2.0, de ce fait, la différence de prix entre une locomotive PS-2.0 et 3.0 n’est, à notre avis, pas forcément       justifiée, car, rappelons-le, de nombreux modèles PS-3.0 ont exactement les mêmes caractéristiques esthétiques que les modèles similaires en PS-2.0, ayant pris volontairement dans cet article, des modèles qui ont des                 différences prononcées, ce qui est loin d’être le cas sur la majorité des       modèles.

Pour résumer, si vous exploitez votre réseau en 3 rails DCS, nous vous        conseillons de vous orienter vers un modèle PS-2.0 5V ou 3V plutôt qu’un modèle similaire en PS-3.0, généralement plus onéreux, sauf si bien          évidement vous arrivez à obtenir ce dernier à un bon prix, ou bien encore, si vous notez des différences esthétiques prononcées entre le modèle PS-2.0 et PS-3.0, ce qui reste rare.

PS-1.0 : Analogique en 3 rails.

PS-2.0 5V : Digital DCS en 3 rails.

PS-2.0 3V : Digital DCS en 3 rails ou 2 et 3 rails en fonction des modèles.

PS-3.0 : Digital DCS/DCC en 3 rails ou 2 et 3 rails en fonction des modèles.

Pour clôturer cet article, nous vous présentons à la suite l’un des premiers modèles de chez MTH, commercialisé en 1994, à savoir que la marque fut la première en 1993 à lancer au travers de sa gamme MTH Premier des               locomotives diesel avec coque en plastique et électronique embarqué.

Il s’agit de la C30-7, référence 20-2017-1, modèle distribué en même temps que la DASH 8, qui furent les deux premiers modèles d’une large gamme qui fit de MTH le plus grand fabricant de trains miniatures à l’échelle O de la fin des années 90, devant Lionel.

Ce modèle n'a jamais été réédité dans la gamme Premier en livrée Union    Pacific depuis 1994.

L’évolution des modèles MTH

D’une dimension de 41,5cm de long, le châssis, réservoir, bogies, roues, axes de roues, coupleurs et garde-corps sont en métal.

La coque est en ABS et nous avons même le droit à un gyrophare fonctionnel sur le toit de la cabine de conduite, dans laquelle se trouve…rien, même pas un cache moteur avant comme sur les modèles précédemment présentés.

L’intérieur nous révèle une « superbe » platine PS-1.0 de toute première     génération, avec des poids de chaque côté et la batterie rechargeable collée au scotch double face sur l’un des poids. Bien évidemment, il n’y a pas de     générateur de fumée.

L’évolution des modèles MTH

L’éclairage se résume aux phares avant / arrière au moyen de petites         ampoules incandescentes.

L’habillage des bogies se résume à sa plus simple expression, comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous.

L’évolution des modèles MTH

Les essuie-glaces sont dessinés dans la masse des vitres.

L’évolution des modèles MTH

Nous vous rappelons que cette machine vous est présentée neuve, dans sa configuration d’origine, avec la batterie rechargeable d’époque, âgée de 26 ans, il n’est donc pas possible de faire fonctionner cette machine sans opérer une révision et changer la batterie rechargeable, bien que l’ensemble soit neuf.

Conseil : Si vous faites l’acquisition d’une machine Proto-Sound 1.0 ou 2.0 5V, toujours vérifier la batterie rechargeable avant la mise en route.

Si votre machine est dotée d’une batterie blanche, il faut impérativement la changer avant la première utilisation sans quoi, vous risquez d’endommager irrémédiablement votre platine.

En effet, les batteries blanches sont de la première génération et sont de fait, forcément hors d’usage.

Sur la photo ci-dessous, une batterie blanche de première génération et une batterie verte actuelle, néanmoins, nous recommandons fortement la pose d’une BCR/BCR2 en lieu et place de la batterie rechargeable.

L’évolution des modèles MTH

Ne jamais utiliser de batteries non rechargeables, hormis pour tester la     machine sur un court laps de temps.

 Bien que la forme de cette machine représente de façon conforme une       C30-7, nous sommes vraiment ici en présence d’un modèle basique, mais qui avait quand même, pour l’époque, des coupleurs électriques automatiques et une platine permettant d’obtenir différents effets sonores (accélération,       freinage, klaxon, cloche, dialogues), deux moteurs increvables, alors          transportez-vous ne serait-ce qu’un instant en 1993, vous franchissez la porte de votre revendeur local et que vous tomber sur cette machine tournant sur le réseau, avec le gyrophare qui clignote, le son du moteur, le klaxon qui     retentit, tirant une 15aine de wagons, forcément, les amateurs tombaient sous le charme et repartaient avec.

L’évolution des modèles MTH
L’évolution des modèles MTH
L’évolution des modèles MTH
L’évolution des modèles MTH

Vous pourrez retrouver certaines des machines présentées dans cet article dans notre boutique et vous aurez prochainement l’occasion de découvrir d’autres évolutions du matériel MTH, au travers de locomotives à vapeur,     wagons, voitures….

Si vous avez des questions ou commentaires, n’hésitez pas à nous en faire part par mail ou via Facebook au travers de la page American Train ou bien encore le groupe « Les Trains miniatures à l’échelle Zéro », accessible            directement ICI, si bien sûr, vous possédez un compte Facebook.

Commenter cet article

AMERICAN TRAIN SHOP

Articles récents

CHAINE YOUTUBE

 

Hébergé par Overblog