Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
American Train

American Train

Tout l'univers des trains miniatures Américains à l'échelle O

Publié le par American Train
Publié dans : #Tests Review
Les nouveaux Box Car MTH

Cette année, chez les deux principaux fabricants de modéles Américains à l’échelle O (MTH Et Lionel), la mode était au matériel militaire pur ou                  commémoratif en l’honneur des différentes forces armées Américaines.

Dans le matériel purement militaire, nous avons entre autre les wagons plats sur lesquels nous retrouvons différents véhicules dont des chars Sherman,       référence 20-95301, au prix catalogue de 99.95$ (photo ci-dessous), des        wagons avec des containers, référence 20-95291, au prix catalogue de 89.95$ (photo ci-dessous) et même un caboose, référence 20-91624, au prix catalogue de 69.95$ (photo ci-dessous).

Les nouveaux Box Car MTH
Les nouveaux Box Car MTH
Les nouveaux Box Car MTH

Mais aussi, toute une gamme de matériels commémoratifs, dont la fameuse SD70Ace, dans la gamme Premier, référence 20-20953-1, au prix catalogue de 529.95$, que nous évoquions précédemment ICI et qui se décline également en version Railking, sous la référence 30-20520-1, accompagnée d’un caboose, le tout au prix catalogue de 429.95$ (photo ci-dessous).

Les nouveaux Box Car MTH

Toujours dans la série commémorative, nous retrouvons pléthore de divers Box Car, aussi bien en Premier qu’en RailKing, dont des Union Pacific 50’ Dbl. Door Boxcar, dans la gamme Premier, au prix catalogue de 69.95$.

L’idée étant que chacun des cinq Box Car rend hommage à l’une des forces     armées des Etats-Unis (Army, Air Force, Coast Guard, Navy, Marines) et un sixiéme aux prisonniers de guerre (P.OW.).

Les nouveaux Box Car MTH
Les nouveaux Box Car MTH
Les nouveaux Box Car MTH
Les nouveaux Box Car MTH

Ces nouveaux modéles ont-ils été améliorés, car vous êtes nombreux à nous poser régulièrement cette question, certains nous soutiennent même qu’il y a des différences notables, alors les nouveaux wagons sont-ils plus détaillés, mieux finis que les anciens modéles ?

Pour ce faire, nous allons nous pencher non pas sur 1 ou 2 mais 4 nouveaux modéles de Box Car, de la série « Spirit of the Union Pacific », difficile donc de faire plus récent.

D’une dimension d’environ 33cm de long, le châssis, les bogies, roues, axes de roues et coupleurs fonctionnels sont en métal.

Tout le reste est en ABS, y compris le détaillage du châssis, hormis la chaine du frein qui est également en métal (photos ci-dessous).

Les nouveaux Box Car MTH
Les nouveaux Box Car MTH

Les 4 portes latérales s’ouvrent, le toit et les côtés sont peints d’un gris        métallisé et les façades sont recouvertes d’une sérigraphie de très bonne     facture, parfaitement détaillée non granuleuse, dans la même teinte semi      brillante que l’ensemble du wagon et résistante à l’eau.

Les inscriptions standards habituellement présentes comme le numéro de     wagon, capacité de charge, poids maxi, etc... Sont absentes et pour cause, la sérigraphie « Spirit » englobe l’ensemble de la façade.

A noter qu’après maintes recherches, nous n’avons pas trouvé ces mêmes      modéles en utilisation réelle au sein de l’Union Pacific, il s’agit donc très       probablement d’une représentation « imagée » par MTH, qui, si vous              connaissez la marque, n’en est pas à son coup d’essai, certains modéles n’ayant jamais existés au sein du réseau ferroviaire Américain.

Conclusion :

Ou sont les changements ?

Lorsque nous comparons avec des Box Car commercialisés il y a un an, c’est pareil, 4 ans, c’est pareil, 5 ans c’est pareil, etc…

Alors oui, ce sont des Box Car avec une nouvelle sérigraphie qui actuellement n’existe pas forcément au sein de l’Union Pacific mais qui au moins a le mérite d’être originale et parfaitement réalisée tout en apportant un attrait                      incontestable au sein d’un convoi plutôt que de voir toujours les mêmes        wagons déclinés en marrons ou jaunes, hormis cela, pas d’améliorations par rapport aux anciens modéles, pas de modifications, c’est du tout pareil, hormis le prix car il vous sera difficile de vous en procurer un à moins de 63$ hors frais de port, à contrario d’un ancien modèle qui peut se trouver aux alentours des 40 à 45$ hors frais de port.

Le roulement est parfait, pas de tangage dans les lignes droites ou les virages, même à haute vitesse ils tiennent la route.

Si vous êtes fan de ce type de sérigraphie, nous ne pouvons que vous les       conseiller, si tel n’est point le cas, passez votre chemin.

Nous en profitons également pour vous présenter un autre 50’ Box Car, de la gamme LionScale, ces fameux wagons assemblés aux Etats-Unis et dont nous avions effectué le test déplorable ICI.

Les nouveaux Box Car MTH
Les nouveaux Box Car MTH

Après un petit passage à l’atelier, afin de lui donner un aspect « décent », il a rejoint ce convoi de fret (photos ci-dessous). N'oubliez pas que vous pouvez afficher les photos en grand format en cliquant simplement dessus.

Les nouveaux Box Car MTH
Les nouveaux Box Car MTH
Les nouveaux Box Car MTH

A la suite, nous avons également ajouté un 55’ All-Door Box Car, en livrée     Armstrong, puis un 50’ High Cube Box Car en livrée Union Pacific, un Gondola Car with Cover toujours en U.P. et pour terminer un 3-Bay Cylindrical Hopper équipé d’un feu clignotant de fin de convoi qui peut se rajouter sur la grande majorité des wagons MTH, de référence 20-89013, au prix catalogue de 24.95$, constitué d’un bogie complet en métal dans lequel le systéme de clignotement par LED est installé et fonctionne directement via le courant des voies (photo    ci-dessous).

Les nouveaux Box Car MTH

Que serait ce convoi sans ses deux superbes SD70M, dans la gamme Premier de chez MTH, en livrée Union Pacific, version « Flag » que nous avons ajoutées afin de parfaire l’homogénéité de l’ensemble.

Les nouveaux Box Car MTH

A savoir que les EMD SD70M, sont des locomotives diesel à 4 essieux de 4 000CV, construites de 1992 à 2004 à plus de 1600 exemplaires et dont Union Pacific en possède la plus grande majorité avec 1454 unités dont un grand nombre d’entre elles sont encore actuellement en service. Certaines sont          également actuellement entreposées et utilisées comme unités de réserve avec une poignée de Dash 9.

Nous vous invitons à visionner la vidéo ci-dessous dans laquelle vous pourrez y retrouver l’ensemble du matériel énuméré dans cet article.

Voir les commentaires

Publié le par American Train
Publié dans : #Tests Review
Les UAC TurboTrains

Le TurboTrain était une rame articulée légère, en aluminium, à propulsion à      turbines à gaz, financée par le département Américain ders Transports dans le cadre d’un programme visant à explorer l’avenir du service ferroviaire de        transport de passagers à grandes vitesse dans les années 60.

En effet, dans les années 1960, l’intérêt pour le transport ferroviaire de          voyageurs déclina fortement auprès du grand public qui, en revanche, était de plus en plus intéressé par l’automobile dont les performances étaient          croissantes et par la construction des nouvelles autoroutes. Diverses              entreprises dont L’United Aircraft Corporation y virent un marché potentiel pour développer un nouveau train permettant d’attirer les clients vers le rail, (ce qui fut également encouragé per la High Speed Ground Transportation Act de 1965 aux Etats-Unis et par la compagnie Canadian National.) comme cela avait été fait dans les années 1930 avec le Burlington Zephyr ou l’Union Pacific M-10000.

De nombreux autres pays ont développé et exploité le concept « TurboTrain », dont la France avec les ETG puis RTG dès les années 69-70, ce qui donna        naissance à de nombreuses déclinaisons à travers le monde, mais dans cet     article nous allons nous pencher sur le modèle UAC TurboTrain.

L’UAC TurboTrain, fabriqué par United Aircraft, était l’un des premiers trains de voyageurs équipé de turbines à gaz et de suspensions pendulaires à entrer en service, qui fonctionna aux Etats-Unis entre 1968 et 1976 ainsi qu’au Canada entre 1968 et 1982.

La conception de l’UAC commença dans les années 50 par des études menées par la compagnies Chesapeake & Ohio, qui utilisait la conception Talgo de        deuxième génération pour les suspensions de leurs voitures. Les bras de      suspension de chaque paire de voitures voisines étaient fixés à un bogie       commun entre les deux, par opposition à une paire de bogies séparés pour chaque voiture. Les bogies suivaient la courbe commune entre les deux          voitures, centrées par des ressorts de traction, eux-mêmes centrés sur l’essieu entre les carrosseries adjacentes. Les voitures des TurboTrains étaient         également 76cm plus basses que les voitures classiques afin d’abaisser le centre de gravité par rapport au point de balancement au sommet des bras qui comprenaient des ressorts pneumatiques permettant de « lisser » le                  mouvement.

Les UAC TurboTrains
Les UAC TurboTrains

Comme pour les trains articulés précédemment conçus, cela signifiait qu’il      serait difficile d’en modifier la longueur. La solution à ce problème consista à modifier les motrices afin de permettre aux trains d’être couplés bout à bout, en ajoutant des unités motorisées à chaque extrémité qui disposaient dans le nez d’un coupleur qui était caché derrière une paire de caches amovibles, ce qui permettait de coupler bout à bout plusieurs rames tout en conservant la     légèreté d’un modèle articulé classique.

Les travaux de conception de la Chesapeake & Ohio furent développés           jusqu’au début des années 60 ou, deux forces majeurs s’attelèrent à réinventer le concept sous le nom de TurboTrain.

Il ‘agissait du département Américain des Transports (US Department of         Transportation) qui désirait moderniser le transport de passagers aux            Etats-Unis avec la loi de 1965 sur les transports terrestres à haute vitesse, la seconde étant la Canadian National qui désirait remodeler son service de         passagers avec la fin du « service groupé » avec CP Rail entre Toronto et         Montréal.

United Aircraft (UAC) acheta les brevets du train pendulaire à la C & O et          participa de ce fait à la construction du projet d’une rame de démonstration du DOT sur le corridor nord-est. Le TurboTrain fut conçu par le personnel de la       division Corporate Systems Center (CSC) de l’UAC à Farmington, dans le      Connecticut. Bien que similaire à la version originale développée par la C & O, ce projet utilisait des turbines à gaz, qui étaient une version modifiée du          modèle Pratt & Whitney Canada PT6 (également une division de l’UAC) connue sous le nom de ST6, plutôt que des moteurs diesel.

Les motrices possédaient trois baies de moteurs de chaque côté et il était        possible de monter les moteurs par paires de deux à six turbines, en fonction des besoins. Une autre division de l’UAC installa un alternateur afin de fournir de l’énergie électrique d’appoint au train.

Chaque motrice avait une capacité de 5 774 litres de carburant.

Les moteurs à turbine étant plus petits et plus légers que les diesels qu’ils        remplaçaient (136 kg), les motrices originales disposaient de ce fait de plus de place mais au lieu d’opérer une refonte majeure, l’UAC restructura l’intérieur. La partie supérieure du poste de conduite fut rallongée pour créer une zone de visualisation et des sièges supplémentaires furent ajoutés au niveau principal.

Les voitures motorisées Power Dome (PDC) mesuraient 22,33m tandis que les voitures intermédiaires (IC) mesuraient 17,32m, considérablement plus courtes que les voitures de tourisme classiques de 25,91m de long et l’ensemble était en aluminium.

Les UAC TurboTrains
Les UAC TurboTrains

Deux TurboTrains (DOT1 et DOT2) furent construits à l’usine Pullman de        Chicago. Les essais à grande vitesse furent effectués à partir d’une base située à Field Point, à Providence, dans le Rhode Island, sur une voie reliant la route 128 près de Boston à l’ouest du Rhode Island, qui sont actuellement les seuls tronçons ou Amtrak exploite l’Acela à 150mi /h.

Le voyage inaugural du TurboTrain de Chicago vers l’est eu lieu le 1er aout 1967.

Le 20 décembre 1967, lors d’une compétition avec un Métroliner alimenté par GE sur la ligne principale Penn Central entre Trenton et le Nouveau-Brunswick dans le New Jersey, l’un des TurboTrains atteignit 274,9km/h qui reste encore actuellement le record mondial de vitesse pour les véhicules ferroviaires à       turbines à gaz.

Le 1er janvier 1968, le programme TurboTrain fut transféré du SCC à la Sikorsky Aircraft Division (SA) de l’UAC.

Le 1er mai 1971, après de nombreuses faillites de compagnies ferroviaires, la National Railroad Passenger Corporation (Amtrak) pris en charge le service voyageur pour la quasi-totalité des chemins de fer Américains, y compris le Penn Central.

Les TurboTrains furent principalement utilisés dans le corridor nord-est, entre New York et Boston et étaient constitués d’un ensemble de deux voitures        motorisées à dôme et d’une voiture intermédiaire pour une capacité de 144 passagers, bien que des voitures supplémentaires furent régulièrement         ajoutées. En service régulier, les rames ne dépassaient généralement pas les 120 mph.

D’après les horaires, le meilleur temps entre Boston et New York était de 4 heures et 15 minutes, entre New York et Washington de 3 heures et 35 minutes, entre Hartford et New York 2 heures 20 minutes. Le TurboTrain permettait de réduire ces horaires respectivement à 3 heures et 15 minutes (avec 4 arrêts       intermédiaires), 2 heures et 36 minutes, 1 heure et 40 minutes.

Les UAC TurboTrains

À l’intérieur des voitures, la disposition et la décoration ont été conçues pour un confort maximal des passagers. Tapis et draperies, éclairage doux et         indirect, lampes de lecture à commande individuelle sur chaque siège, tables rabattables, sièges inclinables avec repose-tête et porte-bagages à main aux portes. Des cuisines compactes mais entièrement équipées sont installées pour un service alimentaire rapide et efficace.

Le chauffage électrique et la climatisation ajoutent au confort des passagers à bord du TurboTrain. Les voitures sont légèrement pressurisées afin               d’empêcher la poussière d'entrer et de réduire le niveau sonore.

Les UAC TurboTrains
Les UAC TurboTrains

Malheureusement, le mécanisme de basculement était un véritable casse-tête à entretenir et un gouffre financier qui n’était tout simplement pas dans le budget d’une compagnie ferroviaire pour une exploitation régulière. Avec un                 financement limité et un réseau ferroviaire tout simplement trop vétuste pour faire circuler dans de bonnes conditions les trains à grande vitesse qui           deviennent communs dans les pays européens, il y avait peu de chance qu’une telle technologie subsiste aux Etats-Unis. Aujourd’hui encore, mis à part les rames Acela Express de Amtrak, aucun service de train à grande vitesse n’est disponible pour les voyageurs.

Ils furent mis à la retraite en 1976 mais figuraient toujours sur la liste du         matériel Amtrak jusqu’en 1980.

Les compagnies Canadiennes, après avoir apporté maintes modifications à plusieurs reprises sur les TurboTrains que nous ne détailleront pas ici, les       exploita jusqu’en 1982.

Dans la presse Canadienne, de nombreux journalistes ont qualifié les            TurboTrains comme « Faisant un bruit beaucoup plus important qu’un          équipement standard » et de caractéristiques de conduite médiocres, en          particulier dans les virages, un journaliste affirmant que « l’articulation à un     essieu fait ressentir dans les courbes une série de petites secousses plutôt que le mouvement fluide promis dans les communiqués de presse ».

Nous allons nous pencher ici sur une reproduction à l’échelle O d’une rame TurboTrain en livrée Amtrak, commercialisée par MTH, dans sa gamme         Premier.

Les UAC TurboTrains

Fiche technique :

Nom : TurboTrain Passenger Set

Compagnie : Amtrak

Type : Rame à turbines à gaz

Référence : 20-20035-1

Ligne de produit : MTH Premier

Système : Proto-Sound 3.0

Date de sortie : Juin 2010

Prix catalogue : $799.95

Réédition : Jamais

Rareté : se trouve entre 750 à 800$.

La motrice dôme mesure environ 45,5cm de long, la coque est entièrement en ABS, le chassis est en métal mais son habillage est en ABS, le bogie avant       motorisé est entièrement en métal (bogie, roues, axes de roues), elle est         équipée d’un seul moteur, l’ensemble en possède donc deux, un moteur se trouvant dans chaque motrice.

Elle embarque une platine Proto-Sound 3.0 et dispose donc de l’ensemble des réglages et fonctionnalités inhérentes à une PS-3.0 ainsi qu’un générateur de fumée et un éclairage entièrement en LEDs y compris dans la cabine dans       laquelle se trouve un conducteur et dans la partie arrière agrémentée de             figurines.

L’interconnexion avec la voiture suivante s’effectue au moyen d’un bogie        central en métal fixé sur celle-ci, la connectique électronique s’effectue au moyen d’un faisceau 10 pins et l’ensemble est recouvert au moyen d’un cache en caoutchouc qui se fixe au-dessus de l’axe centrale du bogie (photos            ci-dessous).

Les UAC TurboTrains
Les UAC TurboTrains
Les UAC TurboTrains
Les UAC TurboTrains
Les UAC TurboTrains

En marche avant, les deux phares supérieurs de la motrice s’allument ainsi que le Mars Light (phare clignotant) du côté droit, alors qu’en marche arrière, les deux phares s’éteignent ainsi que le Mars light et le feu de recul (rouge) du        côté gauche, placé sous les deux phares s’active. Bien sûr, la seconde motrice reproduit le même schéma.

Bien qu’entièrement en ABS, le moule de la coque n’est pas avare en détails, l’ensemble des grilles, caches et portes sont présents, moulés dans la masse, seule une petite rambarde en métal est présente sur chacun des côtés latéraux à l’avant de la machine (photo ci-dessous).

La sérigraphie est fidèle au modéle réel et recèle également de nombreux       détails, y compris l’inscription « Caution Step Folds Down » sous les portes, la plaque New York présente au-dessus du logo « Department of Transportation » et le numéro de la rame « 51 » sur les côtés latéraux du nez.

L’ensemble est parfaitement représenté, les inscriptions sont propres, droites, lisibles, pas de fausses notes.

Les UAC TurboTrains
Les UAC TurboTrains
Les UAC TurboTrains
Les UAC TurboTrains
Les UAC TurboTrains

Une voiture mesure 35cm de long et, tout comme la motrice, elle est                entièrement en ABS hormis le chassis et bogie central qui sont en métal.

D’un côté, nous retrouvons le bogie central qui se fixe à la motrice et de l’autre la fixation permettant de relier la voiture au bogie central présent sur la            seconde motrice ou sur une voiture additionnelle que nous avons ajoutée.

Vous pouvez noter du côté du bogie central deux barres latérales en plastiques fixées sur ce même bogie qui viennent se loger dans deux petits crochets de maintien présents sur les flancs inférieurs du chassis de la motrice ou de la voiture additionnelle. Petit bémol concernant ces deux petits crochets, ils sont particulièrement fragiles car en plastique et se cassent très facilement, les deux barres latérales exerçant dessus une pression constante tout                  particulièrement dans les virages. Nous regrettons que sur une rame de cette qualité MTH n’est pas installé des crochets en métal.

L’éclairage, tout comme dans la motrice, est entièrement en LEDs et l’intérieur est agrémenté de 12 figurines.

La coque en ABS n’empêche pas la présence de l’ensemble des rivets sur le toit et la sérigraphie est également parfaite.

A l’origine, cette rame est composée de deux motrice ainsi que d’une voiture intermédiaire mais nous y avons ajouté une voiture supplémentaire sous la       référence 20-60014, au prix catalogue de 99.95$ qui dispose des mêmes         caractéristiques que celle présente dans le coffret.

Un rayon de courbure d’un minium O-72 sera nécessaire afin de faire           fonctionner cet ensemble dans les meilleures conditions.

Les UAC TurboTrains
Les UAC TurboTrains
Les UAC TurboTrains
Les UAC TurboTrains
Les UAC TurboTrains

Conclusion :

Comme dirait la chanson de James Blunt « You’re Beautiful, You’re            Beautiful… ».

Petit bémol sur les crochets de fixation en plastique placée sur les côtés         inférieurs latéraux des coques qui sont vraiment trop fragiles pour une            utilisation régulière, le reste est parfait, tant la précision de contrôle permettant d’obtenir un ralenti parfait que la tenue sur les rails, nous avons poussé          l’ensemble à 100 smph sans que celui-ci ne fasse ressentir le moindre          tremblement ou ne déraille, la reproduction, bien que majoritairement en ABS est de très bonne facture, les détails n’ont pas été négligés, les 12 figurines présentes dans chacune des voitures apportent un plus non négligeable, l’éclairage LED sans être trop agressif est néanmoins largement suffisant, la sortie de fumée des deux motrices n’est pas toujours régulière sur les deux sorties présentes sur le toit mais en même temps, c’est une turbine à gaz, nous ne lui demandons donc pas de « cracher » comme un diesel, le son est réaliste, la mise en place est rapide et simple, notons les caches entre les deux voitures afin de masquer le bogie central ce qui manque sur certains autres modéles comme le Zephyr que nous vous présenterons ultérieurement et n’oublions pas la possibilité de rajouter des voitures intermédiaires.

Pour un prix actuel oscillant entre 750 à 800$, certes c’est une somme, mais entre un ensemble TurboTrain prêt à rouler de cette qualité et un petit wagon tout laiton à 500€ il n’y a pour notre part pas photo à condition d ‘avoir un        réseau qui soit en mesure de recevoir cette rame qui rappelons le, nécessite un rayon de courbure O-72.

Pour conclure, nous vous invitons à visionner la petite vidéo ci-dessous de cette rame TurboTrain Amtrak en situation.

Voir les commentaires

Publié le par American Train
Publié dans : #News M.T.H
Le nouveau catalogue 2019 Vol.1 MTH

Depuis ce jour, le nouveau catalogue 2019 Volume 1 de chez MTH est              disponible en ligne.

Vous pouvez y accéder directement en cliquant sur le lien ci-dessous :

CATALOGUE MTH 2019 VOLUME 1

Voir les commentaires

Publié le par American Train
Publié dans : #Actu et Divers
Mise à jour 2.0 des News d’Octobre 2018

Tout d’abord, merci à tous ceux qui sont venus nous rendre visite lors de la grande brocante de Torcy (Plus de 2000 exposants) qui s’est déroulée le          dimanche 7 Octobre, et malgré le temps plus que médiocre, vous êtes            nombreux à avoir fait le déplacement et à avoir profité des nombreuses promos comme nous vous l’avions promis, avec, sur notre stand de plus de 14 mètres des Matchbox au 1/43eme à 5€ pièce , des Corgi à 10€, des Lionel à 15€…, il y en a même un que je ne nommerai pas mais il se reconnaîtra, qui est reparti avec deux grands sacs pleins ( de retour à la maison, ça n’a pas dû être la fête…). Certains ont également été faire « joujou » sur le réseau avec plus de 70 machines en expo qu’il vous était possible de tester, de superbes                rencontres dont des habitués venus de Belgique, des discussions très               sympathiques et en plus de la tarte aux pommes faite maison par la patronne, encore une fois, merci à tous.

Les commandes en attente (Non pas taper…pas taper) et tout particulièrement ceux qui attendent du matériel Atlas (les courbes, les rails droits, les            croisements, les wagons) et les transfos MTH (Z-4000, Z-750, etc..) arrivent, après avoir enfin reçu au dépôt les commandes Atlas, il est vrai que cette fois le fabricant a vraiment trainé, nous avons procédé à l’expédition ce jour de l’ensemble du matériel, alors vous connaissez la chanson, sous 8 à 10 jours en fonction du délai de dédouanement, vous pourrez venir récupérer vos         commandes à nos locaux pour ceux qui se déplacent régulièrement et pour les autres, comme d’habitude, dès réception de votre réglement, les colis seront expédiés.

Concernant les messages que vous nous adressez par courriel, nous le           savons, nous avons du retard et je ne vous parle même pas du tas de mails que doit traiter le « boss », pour rappel, les techniciens traitent en priorité les courriels reçus qui concernent les dépannages et demandes de prises en charge, les commandes sont traitées par Audrey qui est, il faut le dire,           beaucoup plus rapide que le service technique et les demandes « spéciales » par Marc dit « le boss » qui est de toute façon débordé et pas toujours en France, courant les diverses bourses et expos un peu partout.

Dans tous les cas, vous recevrez une réponse, mais vous comprendrez que nous traitions en priorité les assistances techniques, sans oublier l’atelier qui ne désemplit pas et nous préférons vous répondre en vous fournissant un maximum de renseignements plutôt que « d’expédier » les demandes pour se débarrasser, ce qui n’est en rien la politique de la maison.

Nous avons retiré le lien vers le forum qui était tout en haut du site sur la droite pour le remplacer par un lien vers notre boutique Ebay American Train               (AMERICAN TRAIN SHOP). Tout d’abord car nous n’avons plus et pas le temps de poster sur le site tous les nouveaux articles et de plus, certains postent        également des demandes de support technique sur le forum, donc merci de ne plus poster de demandes de support sur le forum mais de nous écrire             directement sur mth_support@bbox.fr, en effet, les demandes d’assistance sont traitées uniquement par ce biais et non pas sur le forum.

Ce qui ne change rien pour les habitués qui ne passent pas via Ebay, pour les remises, échanges et autres, c’est toujours pareil, hormis le fait que           maintenant vous pouvez consulter l’ensemble des articles dans la boutique Ebay et non plus sur le site.

A venir, beaucoup de tests et de présentations de nouveau matériel, dont du très très beau.. Surprise…des news, des vidéos, un reportage sur un nouveau détaillant et bien d’autres choses.

Stay tuned…

Voir les commentaires

Publié le par American Train
Publié dans : #Tests Review
Le DCS EXPLORER de chez MTH

Le train miniature n’échappe pas au développement technologique, et il est maintenant possible de contrôler son réseau via différentes interfaces dont l’infrarouge, le Bluetooth et le Wi-Fi.

En 2015, MTH commercialisait son propre systéme Wi-Fi sous le nom de DCS WiFi Interface Unit, référence 50-1034, qui nécessite néanmoins l’acquisition d’un TIU (Track Interface Unit), référence 50-1003, qui est le centre névralgique du systéme DCS.

En 2018, MTH nous propose maintenant le DCS EXPLORER qui est un systéme Wi-Fi Track Interface Unit, qui rassemble donc une unité Wi-Fi ainsi qu’une    unité TIU, le tout dans un seul et même boitier.

Ce boitier est-il tout aussi performant et donne-t-il accès aux mêmes            fonctionnalités que le systéme WI-FI accompagné d’un TIU, c’est ce que nous allons vous expliquer ci-dessous.

Le pack se compose du boitier DCS EXPLORER, dont les dimensions sont de 15cm de long x 9cm de large x 3,2cm d’épaisseur, il dispose de 4 petits patins permettant de le poser sur une surface plane ainsi que de deux fixations si vous désirez le fixer à la verticale.

Une antenne de 10,8cm de haut, orientable est incluse et doit se fixer en lieu et place sur son pas de vis dédié, situé sur le dessus du boitier.

Nous retrouvons également une alimentation secteur AC/DC Adaptator, de 120V 60Hz, 1,5A en entrée et de 15V, 3750mA en sortie, soit 3,75 ampères, qui n’est pas incluse avec le DCS Explorer, mais uniquement disponible dans les coffrets Ready To Run.

Un convertisseur 220V / 110V sera nécessaire afin de connecter cette               alimentation sur le secteur.

Le DCS EXPLORER de chez MTH
Le DCS EXPLORER de chez MTH
Le DCS EXPLORER de chez MTH
Le DCS EXPLORER de chez MTH

Il s’agit d’un ensemble prêt à fonctionner, facile à installer, qui se doit d’être    accessible à tous, en un minimum de temps.

Pour ce faire, rien de plus simple, à condition de ne pas omettre de consulter la notice d’utilisation (en Anglais) incluse avec cet ensemble ou de vous rendre sur le site MTH afin de la télécharger.

J’en entends déjà dire : « Le notice est encore en Anglais », mais c’était sans compter sur le « chef » qui nous a concocté en un temps record une notice     entièrement en Français, reprenant en détail toutes les étapes d’installation du DCS Explorer, que vous pouvez dès à présent télécharger ci-dessous, et on dit merci qui ?? (Non, non, pas Jacquie et Michel !!).

NOTICE DCS EXPLORER

Pour faire simple, vous téléchargez l’application MTH DCS Wi-Fi sur votre       téléphone ou tablette Apple ou Android, vous connectez le DCS Explorer à la voie et à l’alimentation, vous le faites reconnaître par votre périphérique Apple ou Android, vous démarrez votre locomotive et c’est parti.

Ce que permet de faire le DCS Explorer :

  • Contrôler jusqu’à 3 machines Proto-Sound 2 ou 3 simultanément.
  • Mode de fonctionnement autonome ou en réseau.
  • Alimentation via n’importe quelle source en courant alternatif comme les briques Z-500 / Z-750 / Z-1000 ou via une source d’alimentation en courant continu.
  • Sortie en courant alternatif ou continu en fonction de la source      d’alimentation.
  • Protection via un fusible intégré facilement remplaçable car              accessible à l’extérieur du boitier, ne nécessite donc pas de              démontage.
  • Ne nécessite pas de matériel supplémentaire hormis pour l’Europe un convertisseur 220/110V.
  • Mise à jour possible via une prise USB intégrée.
  • Pa besoin d’une connexion Internet à votre domicile ou ailleurs pour connecter le DCS Explorer qui dispose de son propre réseau Wi-Fi.

Ce que je ne peux pas faire avec le DCS Explorer :

  • Contrôler plus de 3 machines simultanément.
  • Contrôler les aiguillages ou accessoires.
  • Nous recommandons l’utilisation d’une alimentation de typer Z-750 ou Z-1000, celle incluse avec le DCS Explorer étant considérée comme faible pour permettre une utilisation avec 3 machines en        simultané ou de grosses machines à vapeur.
  • Certaines fonctionnalités DCS étendues ne sont pas accessibles.

Vous l’aurez compris, à l’instar d’un systéme complet comprenant le DCS WiFi Interface Unit et un TIU, il n’est pas possible de contrôler plus de 3 machines, de commander les aiguillages ou accessoires et certaines fonctionnalités DCS annexes ne sont pas accessibles, mais, pour les petits réseaux ou modules, tout comme les installations éphémères, c’est juste PARFAIT.

Vous avez accès à l’ensemble des fonctionnalités principales des machines Proto-Sound 2.0 ou 3.0 (accélération freinage, klaxon, cloche, PFA (annonces Passagers ou Fret), paramétrage de l’éclairage, générateur de fumée, réglage du volume, ouverture des coupleurs), si vous désirez faire fonctionner une         locomotive MTH dans un salon ou exposition, vous prenez votre DCS Explorer, l’alimentation, un morceau de rail, votre téléphone et c’est installé en moins de 10 minutes, que demander de plus ?

Les commandes de l’application sont simples, intuitives, accessibles à tous, tant pour les utilisateurs confirmés que les novices ou les enfants et si vous n’avez pas la place pour un réseau permanent, vous pouvez installer une petite boucle avec le DCS Explorer en un minimum de temps.

Le tarif catalogue pour le DCS Explorer référence 50-1035 : 149.95$ sans       l’alimentation.

Conclusion :

Que du bonheur !!!

Le temps de réponse entre l’envoi des commandes au boitier et la réception par la machine est parfait, la mise en œuvre est rapide et simple, accessible à tous, la solution parfaite pour les petits réseaux et les utilisateurs qui ne        désirent pas commander plus de 3 machines en simultané, peu encombrant et nécessite un minium de matériel pour la mise en place.

Nous recommandons bien évidement ce systéme « prêt à rouler », que vous pourrez retrouver dans les prochains jours dans notre boutique (alimentation incluse) et bien évidement sur commande également.

Comme on dit :

Pourquoi utiliser le DCC alors que je dispose du dernier DCS…

Voir les commentaires

Publié le par American Train
Publié dans : #Actu et Divers
Les News d’Octobre 2018

La saison des salons, expositions et brocantes bat son plein et à l’occasion de la grande brocante de Torcy (77200) qui se déroulera en date du dimanche 7 octobre 2018, vous pourrez retrouver comme tous les ans une partie de l’équipe American Train sur un stand de plus de 8 mètres qui vous proposera du déstockage massif sur tout un tas de références, des promos, des produits exclusifs, etc..

Vous avez été nombreux l’année précédente à nous rendre visite, alors si vous désirez en profiter, n’hésitez pas, vous serez les bienvenus.

Le stand sera situé proximité de notre adresse, mais si vous n’arrivez pas à nous localiser, comme on dit, c’est simple comme un coup de fil.

Petite mise au point sur les commandes :

Vous êtes nombreux à avoir des commandes en cours, vous avez pour la       plupart l’habitude et savez comment cela se passe, mais certains nous écrivent ou téléphonent quasi tous les jours voir tous les deux jours. Sachez que cela ne fera pas avancer votre commande plus vite, un petit récapitulatif s’impose donc :

Lorsque vous passez commande, vous nous indiquez la ou les références du ou des articles que vous souhaitez.

Suite à cela, le prix hors frais de port vous est communiqué et un acompte d’un minimum de 20% vous sera demandé (dérogation pour certains habitués comme vous le savez).

A la réception de votre acompte et la validation de votre commande, l’article ou les articles passent en commande le jour même.

Soit votre article est en stock chez le fabricant ou distributeur et dans ce cas, il nous l’expédie généralement sous 48 heures à notre dépôt, ou il vous faudra attendre la disponibilité de ce même article.

Une fois votre commande arrivée à notre dépôt, elle sera regroupée avec d’autres commandes dans un gros colisage qui, une fois complété sera         expédié en France.

L’expédition de notre dépôt à la France prend environ 10 jours en fonction du délai de dédouanement entre autre.

Une fois votre commande arrivée à nos bureaux en France, vous êtes          automatiquement avertis par courriel ou téléphone de la disponibilité de votre / vos articles et vous pouvez venir retirer votre commande de suite ou, une fois le montant total incluant les frais de port acquitté, votre colis sera expédié.

Nous faisons en sorte de regrouper plusieurs commandes afin que le prix de vente des articles ne soit pas impacté par des frais de port exorbitants, notre politique étant de vous proposer des articles aux meilleurs prix.

Néanmoins, si vous êtes impatient, vous pouvez sur demande recevoir en       direct votre commande, le délai en sera raccourci mais l’ensemble des frais d’expédition et de traitement vous seront facturés, certains clients nous en ont déjà fait la demande, cela reste donc à votre libre choix, mais sachez que cela peut aller jusqu’à doubler le prix de votre article.

Vous l’aurez compris, à partir du moment ou votre commande a été                    enregistrée, elle est en cours, il n’y a pas à vous inquiéter, rien ne vous          empêche de nous contacter une fois par semaine si vous le souhaitez et c’est avec plaisir que nous vous renseignerons, mais inutile de nous adresser des messages tous les jours ou tous les deux jours, de plus, nous ne vous           répondrons pas systématiquement.

Les réparations :

Pour la énième fois, nous ne vendons pas de platines MTH Proto-Sound 2.0 ou 3.0 seules et encore moins de platines Proto-Sound 32 qui sont réservées     exclusivement aux centres de maintenance MTH.

Si la platine de votre machine est défectueuse, nous nous ferons un plaisir de prendre en charge votre matériel afin de le remettre à neuf, mais nous ne vous ferons pas parvenir une platine, pour la simple et bonne raison que la garantie ne pourra s’appliquer.

Si vous recevez une platine défectueuse ou, si vous effectuez un mauvais       montage et que vous endommagez votre platine, elle ne sera en rien couverte par la garantie MTH.

Seules les platines installées et programmées dans notre atelier sont couvertes par la garantie et merci d’éviter de nous raconter que vous avez déjà acheté des platines PS-32 à la maison mère MTH ou je ne sais ou, ce n’est pas        possible.

Les News d’Octobre 2018

Nous avons failli l’oublier, et d’ailleurs nous l’avions oublié, le nouveau et        dernier catalogue de la gamme Lionel Tinplate est disponible depuis le 12        septembre, uniquement en ligne sur le site MTH, aucune version papier ne sera tirée.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette gamme de produits, il s’agit d’anciens modéles tout métal de locomotives, wagons et voitures, que l’on appelle la gamme « Tinplate », à l’origine fabriqués par Lionel à partir des années 1920-1930, mais qui sont réédités par MTH, en collaboration avec Lionel, et qui sont équipés d’un électronique embarqué MTH, Proto-Sound 2.0 ou 3.0.

Si cette gamme de produits vous intéresse, n’hésitez pas à consulter le dernier catalogue, qui sera d’ailleurs le dernier des derniers (les prix des Tinplate vont monter, à bon entendeur…), en cliquant sur le lien ci-dessous :

The Final Lionel Corporation Catalog

Pour terminer, toute l’équipe American Train tient à vous remercier, car grâce à vous tous, dont de très nombreux fidèles, c’est maintenant plus de 10 800       visites régulières sur le blog, plus de 57 000 vues sur les vidéos, des              expéditions dans 27 pays, plus de 250 prises en charge annuelles, qui a dit que le modelisme ferroviaire se perdait ???.

A venir :

Diverses présentations et tests, dont le DCS Explorer, des locomotives         contemporaines de transport de voyageurs, des nouveautés dont les box car « Spirit of The Union Pacific », très certainement un reportage sur le salon de York, des news et bien d’autres choses encore….

Stay tuned...

Voir les commentaires

AMERICAN TRAIN SHOP

Articles récents

CHAINE YOUTUBE

 

Hébergé par Overblog