Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
American Train

American Train

Tout l'univers des trains miniatures Américains à l'échelle O

Publié le par American Train
Publié dans : #Les articles American Train, #Tests Review
L’U50C la diesel éphémère de l’Union Pacific

La GE U50C était un modèle révolutionnaire de locomotive diesel produit par General Electric, tant par sa taille, étant l’un des plus grands modèles, que par sa double motorisation, concept déjà développé et produit par leur rival de longue date EMD, avec son modèle révolutionnaire DD35 à huit essieux.

La U50C est également une variante du modèle original, la GE U50 du début des années 1960. Photo ci-dessous d’une GE U50.

L’U50C la diesel éphémère de l’Union Pacific

Comme les locomotives superpuissantes « Double-Diesel » d’EMD (DD35 et DDA40X), elle était dotée de moteurs jumelés très fiables, mais était               malheureusement confrontée à d’autres problèmes, ce qui réduisit               considérablement sa durée de vie.

Ce type de locomotive a d’abord connu le succès grâce à sa conception unique, mais fini par souffrir d’innombrables problèmes de fiabilité, de plus, la sécurité de la cabine de conduite fut décriée, de nombreux employés des chemins de fer n’appréciant pas sa conception inhabituelle, ce qui amena les GE U50C à prendre leur retraite après quelques années de service seulement, tandis que certaines commandes furent même annulées.

Une fois de plus, l’Union Pacific qui avait demandé une locomotive routière puissante afin de réduire les coûts d’exploitation en employant moins     d’unités par train, fut le plus gros et le seul acheteur de ce modèle.

La plus grande différence entre la conception de la U50 et U50C était la     configuration des essieux et le poids total, en effet, l’U50C était beaucoup plus légère et courte. Alors que l’U50C était destinée à résoudre les lacunes rencontrées sur l’U50, davantage de problèmes apparurent.

De plus, sa motorisation principale n’était pas à hauteur des deux premiers moteurs d’Electro-Motive, les modèles 567 et 645.

Destinée principalement à être utilisée pour le service de fret à grande         vitesse au lieu d’être affectée à des taches de traction lourd, la U50C était comme la U50 dotée de deux moteurs de type FDL qui ensemble pouvaient produire 5 000 chevaux. Cependant, comme la locomotive nécessitait moins de puissance de traction extrême, les moteurs étaient du type 12 cylindres, plus légers et plus courts que les 16 cylindres présents sur la U50. Alors que les moteurs utilisés étaient essentiellement ceux de l’U25C, cataloguée en 1963, leur orientation a été inversée par rapport à la U50, de sorte que les sections de radiateur se trouvaient au milieu de la locomotive plutôt qu’aux extrémités de la caisse. La conception du radiateur était plus similaire à celle de l’U33B/C en raison de sa longueur réduite (ce qui le rendait beaucoup plus large et rectangulaire). La longueur plus courte de la locomotive, lui permettait non seulement d’être beaucoup plus légère, mais elle comportait également une configuration de bogie C-C au lieu de quatre bogies B+B+B+B utilisés sur l’U50, ce qui réduisait encore son poids.

Alors que l’U50 pesait 557 000 livres ou 252,65 tonnes, l’U50C ne pesait que 442 660 livres ou 200,78 tonnes. Même si cela permettait de réduire l’usure de la structure de la voie, le modèle était toujours confronté à de nombreux problèmes de fiabilité dus à plusieurs défauts de conception, notamment dans le système électrique qui pris feu à plusieurs reprises, des câbles en aluminium étant utilisés au lieu du cuivre habituel, ce qui s’avéra provoquer des surchauffes. Union Pacific fit recâbler une unité en fils de cuivre à titre expérimental et envisagea de faire remplacer le câblage de toutes les unités par une société extérieure, mais décida que ces locomotives souffraient de beaucoup trop de problèmes pour envisager une telle opération. Il s’avéra également que la structure des bogies n’était toujours pas suffisante pour supporter le poids de la locomotive car des fissures furent découvertes dans les moulures. Il apparut que pratiquement tous les problèmes imaginables se produisirent avec les U50C en service. Outre les problèmes mentionnés     ci-dessus, les locomotives souffraient de problèmes de freinage dynamique, de pression d’huile et de fuite de liquide de refroidissement. En dépit de tous ces problèmes, UP allait finalement mettre en service un parc de 40 U50C, numérotées de 5 000 à 5 039 jusqu’à ce que General Electric cesse la production en novembre 1971.

A l’époque, GE était encore en train de peaufiner le développement de sa     série Universal et les modèles sortis dans les années 1960 étaient                   régulièrement confrontés à des problèmes mécaniques similaires.               Cependant, les derniers modèles de « U-Boot » de la société, comme les U30C, U33C, U36C, étaient très fiables et comportaient de nombreux              composants identiques à ceux de sa future gamme « Dash 7 ». Néanmoins, à l’époque du développement du U50C, EMD était tout simplement un meilleur constructeur de locomotives, non seulement grâce aux succès passés de     modèles comme les GP38, GP35, GP30, GP9, GP7, mais aussi grâce au puissant modèle DDA40X « Centennial », développé entre 1968 et 1969.

Bien que la DDA40X (qui faisait suite à la précédente DD35A, également     couronnée de succès mais presque aussi performante que son homologue ultérieure) était un modèle expérimental construit uniquement pour UP et en même temps que l’U50C, elle était si fiable qu’une grande partie du parc resta en service durant les années 1980. Aujourd’hui, le #6936 est toujours opérationnel au sein de la flotte patrimoniale d’UP. Ci-dessous, photo d’une DDA40X.

L’U50C la diesel éphémère de l’Union Pacific

Il est intéressant de noter que même si Union Pacific acheta plus de U50C que de U50, en raison de graves problèmes de fiabilité, les 40 machines         furent mises à la retraite, vendues ou mises au rebut en 1978, après moins de dix ans de service.

Elles comptèrent parmi les locomotives diesel les plus éphémères de l’UP, ainsi que parmi les types de locomotives les moins performantes produites par GE (Leurs défaillances entraina un mauvais fonctionnement des moteurs de traction, des défaillances du vilebrequin, une consommation de carburant élevée et un câblage défectueux).

Comme de bien entendu, de nombreux fabricants de trains miniatures         proposent des reproductions de cette machine dans différentes échelles, dont MTH, dans sa gamme Premier, modèle sur lequel nous allons nous     pencher à la suite de cet article.

L’U50C la diesel éphémère de l’Union Pacific

Fiche technique :

Nom : U50C Diesel Engine

Compagnie : Union Pacific

Type : Locomotive diesel

Référence : 20-2252-1

Ligne de produit : MTH Premier

Système embarqué : Proto-Sound 2.0 5V

Date de commercialisation : 2001

Prix catalogue : 429.95$

Rareté : Ce modèle est relativement facile à se procurer, néanmoins attention à l’état général en cas d’achat d’occasion.

Réédition : 2004 en Proto-Sound 2.0, 2017 en Proto-Sound 3.0, dans cette même livrée.

ATTENTION : La version Proto-Sound 2.0 5V ne possède qu’un seul générateur de fumée, à contrario des version équipées d’une platine PS-2.0 3V ou PS-3.0.

Ce modèle est également disponible dans différentes livrées dont Chicago & North Western, Southern Pacific, Missouri Pacific.

D’une dimension de 48,5cm de long, ça en fait un beau bébé et sans conteste l’une des plus grandes locomotives diesel d’un seul tenant disponible dans la gamme MTH.

Le châssis, réservoir, pilots, bogies, roues, axes de roues et coupleurs         fonctionnels (Proto-Couplers) sont en métal.

La coque est en ABS, mais regorge de détails en métal, dont les                         mains-courantes, l’ensemble des grilles de ventilation et le klaxon.

Côté motorisation et électronique, elle est dotée de deux moteurs à volant d’inertie, de deux générateurs de fumée et d’une platine Proto-Sound 2.0 3V, disposant de l’ensemble des fonctionnalités inhérentes à ces platines dont divers effets sonores (freinage, accélération, klaxon, cloche, dialogues et bruitages (Freight Yard Proto-Effects)).

Petite précision concernant l’équipement embarqué :

Cette locomotive, référence 20-2252-1, est la première version                          commercialisée par MTH, équipée d’une platine Proto-Sound 2.0 5V et d’un seul générateur de fumée, présent à l’avant de la machine.

Le modèle que nous vous présentons est un prototype de la seconde version, et est donc équipé d’une platine Proto-Sound 2 3V, les platines 5V n’étant pas en mesure de contrôler deux générateurs de fumée, et dispose donc de deux générateurs et non pas un, de plus, le haut-parleur 16Ω a été remplacé par un haut-parleur 4Ω et la platine est dotée d’une BCR2.

Son éclairage se compose d’un bloc de phares avant et arrière qui s’inversent en fonction du sens de marche, deux marker-lights verts avant et deux rouges à l’arrière, des numéros avant et arrière, de l’intérieur de la cabine dans laquelle se trouvent deux figurines et d’un gyrophare qu’il est possible d’activer ou désactiver en mode DCS.

La peinture tant sur les parties en métal (réservoir, pilots, bogies,                mains-courantes que sur la coque en ABS est parfaite, les marquages sont propres, droits, lisibles et fidèles au modèle original, la plaque constructeur de la machine est également présente dans le bas de la cabine de conduite.

Les portes situées à l’arrière de la cabine de conduite sont fonctionnelles et les essuie-glaces sont des détails rapportés en plastique.

N’oublions pas la présence des ventilateurs sous les grilles d’aération du toit.

L’U50C la diesel éphémère de l’Union Pacific
L’U50C la diesel éphémère de l’Union Pacific
L’U50C la diesel éphémère de l’Union Pacific
L’U50C la diesel éphémère de l’Union Pacific
L’U50C la diesel éphémère de l’Union Pacific
L’U50C la diesel éphémère de l’Union Pacific
L’U50C la diesel éphémère de l’Union Pacific
L’U50C la diesel éphémère de l’Union Pacific
L’U50C la diesel éphémère de l’Union Pacific
L’U50C la diesel éphémère de l’Union Pacific

Conclusion :

C’est une belle et grosse bête, les proportions sont respectées, la conduite est souple et précise, la sonorisation est restituée de façon réaliste,         néanmoins, un rayon de courbure O-42 minimum sera nécessaire afin de faire circuler cette machine dans de bonnes conditions.

Pour les aficionados d’Union Pacific et des machines présentes sur le réseau ferré US durant les années 70, c’est sans aucun doute un apport non             négligeable à votre roadster, tant par sa réalisation que par ses dimensions imposantes, elle ne passera pas inaperçu sur votre réseau, de plus, fait rare dans les machines MTH, quelques détails bien que succincts ont été ajoutés dans la cabine de conduite, il ne manque plus que quelques petites touches de peinture pour donner vie aux commandes. (Photos ci-dessous).

L’U50C la diesel éphémère de l’Union Pacific
L’U50C la diesel éphémère de l’Union Pacific

Comme le veut la tradition, nous clôturons cet article avec une petite vidéo de cette U50C en situation.

Espérant que cet article vous aura captivé, n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et n’oubliez pas RESTEZ CHEZ VOUS.

Voir les commentaires

Publié le par American Train
Publié dans : #Tests Review, #Astuces et dépannage
La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel

Après la SD40T-2, présentée précédemment dans l’article disponible ICI, nous allons maintenant évoquer un modèle de SD40-2 disposant d’une livrée     spécifique, appelée « Desert victory ».

Nous n’allons pas vous détailler l’historique et les spécifications réelles de cette machine, mais nous pencher directement sur sa reproduction à l’échelle O, de chez Lionel.

La locomotive SD40-2 de l’Union Pacific, sous le numéro 3593 fut dévoilée en camouflage sable et brun le 27 février 1991, après la première Guerre du Golfe.

Baptisée « Desert victory », la 3593 était dotée de plaques fixées sur les mains-courantes latérales de la locomotive, indiquant les noms et les villes natales des 66 employés de L’union Pacific qui servirent leur pays durant ce conflit.

Plusieurs fabricants de trains miniatures ont proposé ou proposent encore une reproduction de ce modèle à diverses échelles, dont à l’échelle O, avec MTH et Lionel.

Nous allons nous pencher ce jour sur le modèle Lionel :

La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel

Fiche technique :

Nom : Union Pacific Desert victory SD40-2

Compagnie : Union Pacific

Type : Locomotive diesel

Référence : 6-18298

Ligne de produit : Lionel Standard O

Système embarqué : TMCC

Date de commercialisation : 2004

Prix catalogue : 429.95$

Rareté : Ce modèle n’ayant jamais été réédité, il est relativement difficile à acquérir.

Réédition : Pas de réédition dans cette livrée avec cette sérigraphie.

D’une dimension de 41,5cm de long, le châssis, pilots, réservoir, bogies, roues, axes de roues et coupleurs fonctionnels (Electro Couplers) sont en métal.

La coque est en ABS, hormis les mains-courantes, montants d’échelle et        crochets présents sur l’ensemble de la coque.

Les portes d’accès à la cabine de conduite sont fonctionnelles.

Deux figurines sont présentes dans la cabine de conduite dont les fenêtres peuvent se refermer.

Avant d’aborder le côté technique, nous allons de suite évoquer la             conformité de cette reproduction par rapport au modèle réel.

Le modèle réel ne possède pas de marker-lights avant et arrière, mais par contre, il est doté de deux ditch-lights présentes à l’avant. Ci-dessous, vous pouvez faire la comparaison entre le modèle réel sur la premiére photo et la reproduction Lionel sur la seconde.

La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel
La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel

Nous notons que sur le modèle Lionel, nous sommes en présence de deux marker-lights avant et arrière ????

Techniquement, c’est réaliste, mais par rapport au modèle réel, ça ne l’est pas.

En effet, les ditch-lights sont devenues obligatoires aux Etats-Unis sur les     locomotives diesel à partir de fin 1997, de ce fait, en 1991, une SD40-2       pouvait circuler avec les marker-lights et sans les ditch-lights, mais cela ne respecte en rien le modèle réel.

Secundo, nous notons sur le modèle rel un chasse-pierres à l’avant de la     machine, qui n’est pas présent sur le modèle Lionel et de plus, il n’est même pas possible d’en fixer un sous le pilot avant, celui-ci étant dépourvu de     fixations adéquates.

Tertio, une plaque était appliquée de chaque côté de la machine, fixée sur les mains-courantes et comportant les noms et villes natales des employés de l’Union Pacific engagés lors du conflit et Lionel n’a tout simplement pas reproduit ces mêmes plaques, alors que l’objectif de cette livrée est de rendre hommage aux employés engagés lors du confit, il s’agit donc d’un     détail des plus importants. Photos ci-dessous avec sur la première le modèle réel et sur la seconde la reproduction Lionel.

La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel
La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel

Certes, il est toujours possible d’usiner et peindre un chasse-pierres avant, puis de le fixer au pilot en réalisant des fixations sous celui-ci, ainsi que deux plaques sur les mains-courantes, d’y apposer des décalques à l’échelle O, disponibles chez Microscale, comportant les noms et villes natales des employés, mais le plus difficile étant d’obtenir la même teinte de peinture et ça, ce n’est pas gagné.

Nous continuons avec la présence sur le capot avant de la machine d’un montant blanc ???pourquoi blanc ??? alors que le modèle réel dispose bien de ce même montant mais peint de la même couleur que le reste de la     machine (Photo ci-dessous).

La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel

Côté technique, cette machine embarque le fameux système TMCC de chez Lionel, compatible avec…rien, si ce n’est les commandes TMCC et Legacy de chez Lionel, il est certes possible d’utiliser le système DCS de chez MTH pour commander des TMCC, mais ce n’est pas pour cela que nous obtiendrons la qualité d’une platine PS-2.0 ou 3.0 de chez MTH, tant par les fonctionnalités offertes que par la qualité de roulement.

Pour rappel, à contrario du système DCS, le TMCC n’est pas programmable ni paramétrable, hormis les actions de base (arrêter et allumer le générateur de fumée, deux ou trois dialogues, klaxon, cloche, couleurs avant et arrière, allumage et extinction de l’ensemble de l’éclairage, voir allumer / éteindre le gyrophare si la machine en possède un).

L’idéal serait d’installer un système Proto-Sound 3.0, mais encore faut-il avoir la place, en effet, les machines Lionel sont réputées pour ne disposer que de très peu d’espace entre les moteurs et la coque, ce qui rend difficile voire     impossible sur certains modèles d’y adapter un bracket pour y fixer la cellule de lecture, ceci ajoutant forcément de l’épaisseur sur les côtés du moteur. Vous pouvez constater sur le cliché ci-dessous le peu de place disponible entre le moteur arrière et la coque.

La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel

Après avoir pris différentes mesures, il nous a paru possible d’y installer un système PS-3.0, ceci consistant tout simplement à partir d’une coque et d’un châssis vides, aucun élément TMCC ne pouvant être utilisé pour une             conversion en PS-3.0.

Une fois tout le système TMCC extrait, ainsi que les éléments rivetés sur le châssis, nous obtenons ça :

La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel

Les opérations réalisées sont les suivantes :

Changement des coupleurs Lionel par des coupleurs électroniques MTH, nous en profitons pour pratiquer une révision des deux essieux moteur et changer les connectiques si nécessaire.

Réalisation de fixations sur le châssis afin d’y installer la platine PS-3.0.

Pose du support de la cellule PS-3.0 sur le moteur arrière.

Modification du générateur de fumée en supprimant l’ensemble de                   l’électronique dont il est équipé, changement de la résistance chauffante, suppression du circuit imprimé présent sur la plaque supérieure, sur laquelle se trouve la sortie de la fumée.

Modification des cotés latéraux de l’avant du châssis afin d’y installer deux potentiomètres de réglage, destinés au volume sonore et au générateur de fumée.

Pose du support de la platine PS-3.0 ainsi que de la platine PS-3.0.

Pose du Tach Tape sur le volant moteur arrière. Le Tach Tape étant la bande noire et blanche posée sur le volant moteur arrière, permettant une               régulation précise de la vitesse lors de la lecture de ce même Tach Tape par la cellule installée face au volant moteur.

Pose de la cellule de lecture sur son support moteur arrière.

Installation des différents faisceaux électriques et raccordement à la platine des deux moteurs, du générateur de fumée et du haut-parleur présent dans le réservoir.

Il est temps de passer la machine au banc test électronique afin d’en tester les fonctionnalités principales (marche avant / arrière, générateur de fumée, coupleurs avant et arrière, son).

Passons maintenant à l’éclairage et après avoir extrait l’ensemble de         l’éclairage d’origine dans lequel, il faut le dire, tout était connecté ensemble, nous allons maintenant y installer deux LED céramique vertes à l’avant pour les marker-lights ainsi que deux rouges à l’arrière, puis deux LED blanches pour le bloc de phares avant, idem pour l’arrière.

Reste encore à placer deux LED pour les numéros avant et pour ce faire, nous avons dû confectionner un coffrage permettant ainsi de les maintenir            convenablement, les petites ampoules incandescentes d’origine étant         simplement fixées avec du scotch contre les plaques de numéros, puis nous terminons avec deux autres LED disposées dans le bas de la cabine de          conduite, permettant de l’éclairer.

L’ensemble étant maintenant terminé, direction le banc de programmation afin que la platine reçoive un nouveau flash code permettant d’intégrer toutes les fonctionnalités basiques d’une locomotive diesel de type SD-40 puis le fichier son qui va bien, qui, en plus du son, détermine les               fonctionnalités spécifiques pour ce modèle de machine. Photo ci-dessous de la machine équipée de sa platine Proto-Sound 3.0 et de son éclairage LED.

La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel

Nous la confions ensuite à l’atelier peinture qui va s’occuper d’ajouter une petite touche de rouge sur le réservoir (Photo ci-dessous), ainsi que d’usiner un marchepied en métal présent sur un pilot, l’un étant manquant, puis de le passer en peinture ainsi qu’un second sur lequel la bande blanche présente sur l’épaisseur des autres marchepieds était absente d’origine.

La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel

Un petit crochet présent sur le toit, à l’arrière de la machine étant manquant, un nouveau en métal a également été usiné, peint et posé.

N’ayant pas en stock une planche de décalques, nous ne pouvons tenter de confectionner une plaque avec les noms des employés Union Pacific, mais dès la planche réceptionnée, nous vous présenterons le résultat.

Conclusion :

Bien que la réalisation générale soit très correcte et les proportions            respectées, plusieurs oublis (absence de chasse-pierres sur le pilot avant, montant non peint sur le capot avant, absence des deux plaques comportant les noms et villes natales des employés de l’Union Pacific) et un non-respect de la reproduction fidèle du modèle original (présence de marker-lights et absence des ditch-lights), gâchent malheureusement ce modèle et seront un frein non négligeable pour ceux qui souhaitent un modèle fidèle à la réalité, ce qui n’empêche néanmoins pas les amateurs d'acquérir cette machine dès que l’une se présente sur le marché de l’occasion.

Si nous faisons abstraction de ces défauts, la peinture camouflée est           particulièrement bien réussie, y compris sur les parties en métal comme les bogies, réservoir et pilots, les inscriptions sont fidèles au modèle original, la plaque constructeur n’a pas été oubliée et est bien apposée dans le bas de la cabine de conduite et n’oublions pas de noter la reproduction                      particulièrement détaillée des bogies. Photos ci-dessous des détails            notables de cette machine.

La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel
La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel
La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel
La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel
La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel
La SD40-2 Desert Victory de chez Lionel

La conduite (en version Proto-Sound 3.0) est précise, souple, le couple de traction est efficace, sans patinage au démarrage, même avec une vingtaine de wagons.

La reproduction sonore (Proto-Sound 3.0) est fidèle à un moteur SD40-2 (en même temps, c’est nous qui l’avons programmée).

Si vous désirez un modèle fidèle, nous vous invitons à vous rapprocher de la version proposée par MTH, dans la gamme Premier, en Proto-Sound 2.0,         référence 20-2911-1 pour la version motorisée ou 20-2911-3 pour la version dummy, à savoir que la version Proto-Sound 3.0, référence 20-21311-1, est prévue pour une commercialisation en avril de cette année.

Si néanmoins, vous parvenez à acquérir le modèle Lionel à un bon prix et n’êtes pas « tatasse » sur la fidélité de la reproduction, cette SD40-2 sera un parfait apport dans votre roadster Union Pacific.

Un rayon O-31 est conseillé pour faire circuler cette machine dans de bonnes conditions, mais étant donné sa taille et son rayon de braquage, nous avons un fort doute, et vous conseillons du O-42 minimum.

Concernant les conversions en Proto-Sound 3.0 :

Cet article présente un résumé succinct de la conversion d’une machine     Lionel en système MTH Proto-Sound 3.0 DCS/DCC, qui est une opération que nous réalisons toute l’année au sein de notre atelier, sur des machines tant MTH, que Lionel, Weaver, Sunset ou bien encore Atlas.

Néanmoins, n’oubliez pas qu’une telle opération reste onéreuse (en moyenne 300€ pour une conversion) et nécessite des connaissances techniques         spécifiques.

De plus, si cette opération n’est pas réalisée par un centre technique agréé avec du matériel usine, c’est-à-dire une platine neuve sous emballage scellé, la garantie constructeur de 90 jours ne pourra s’appliquer.

Ceci étant valable pour les conversions de Proto-Sound 1.0 vers du 2.0 ou 3.0, tant pour des conversions d’un autre système (TMCC, Legacy, conventionnel) vers un système MTH.

Il est également nécessaire de disposer des bancs test, programmation et     logiciels spécifiques afin de programmer l’électronique embarqué, ces         éléments n’étant pas disponibles auprès du grand public.

Nous ne pouvons donc que vous déconseiller de vous lancer dans une          opération de ce type, nous réceptionnons que trop souvent des machines avec des conversions « ratées » et les platines endommagées par des      « bricoleurs » et dans ce cas, la garantie ne pouvant s’appliquer, les frais de remise en état seront intégralement facturés et, dans la plus grande          majorité des cas, seront plus onéreux que le prix d’une conversion réalisée d’origine dans un centre agréé.

Nous vous invitons maintenant à visionner la petite vidéo ci-dessous, dans laquelle vous pourrez y voir évoluer cette SD40-2 équipée en Proto-Sound 3.0.

Voir les commentaires

Publié le par American Train
Publié dans : #Actu et Divers
Les News d’Avril 2020, un entrepôt gratuit, le Live Stream…

Nous attaquons de suite avec une offre à ne pas manquer et surtout qui peut vous occuper en famille durant cette période de confinement, un kit             entrepôt « Freight House », disponible aux échelles HO, N et Z, à télécharger et imprimer avant de l’assembler.

Les News d’Avril 2020, un entrepôt gratuit, le Live Stream…

Ce modèle, offert gracieusement par Team Track Models est disponible en      téléchargement sur leur site, il vous suffit pour cela de vous y inscrire, de     sélectionner l'échelle que vous désirez (Scale - Choose an option), de faire comme si vous procédiez à l’achat, mais aucun moyen de paiement ne vous sera demandé, et vous recevrez alors dans votre boite mail, un message vous donnant accès à un lien vous permettant de télécharger l’entrepôt.

Il ne vous restera plus qu’à l’imprimer sur du papier de votre choix et de le réaliser avec par exemple vos enfants ou petits-enfants.

Nous vous mettons ci-dessous le lien direct vers la page de l’entrepôt :

Team Track Models Freight House

Cette offre est valable jusqu’au 12 avril alors dépêchez-vous.

Le mercredi 1er avril 2020 à 19 heures, nous avons lancé notre premier Live Stream ventes qui s’est très bien passé avec de nombreux retours positifs et nous vous en remercions.

Le prochain, qui d’ailleurs apparaitra sur le calendrier de la page Facebook American Train, se déroulera en date du samedi 11 Avril, toujours à 19 heures.

Nous vous rappelons que si vous souhaitez voir certaines gammes d’articles en particulier durant le Live, n’hésitez pas à nous en faire la demande via le groupe Facebook « American Train » ou « Les Trains Miniatures à l’échelle     Zéro », ou bien encore par mail.

Toujours à venir, la GE U50C, une conversion d’une SD40-2 en livrée « Desert Victory », que vous avez déjà pu suivre via différents groupes Facebook, des annonces de nouveautés, ainsi que d’autres tests dont des produits            Woodland Scenics et des surprises….affaire à suivre !!!

 

Nous vous rappelons les services que nous sommes en mesure de proposer durant cette période de confinement :

 

Répondre au téléphone pour les ventes / achats, les demandes de                 renseignements, l’assistance technique.

Répondre aux clients à partir de nos différentes boites de réception.

Réception du courrier et des colis.

Recevoir des commandes en ligne.

Expédition des commandes et du matériel réparé.

 

Ce que nous ne faisons pas :

 

Accepter les visites de clients à nos locaux.

Les remises en main propre quel qu’en soit le lieu.

Pratiquer des expéditions via Mondial Relay.

Obtenir des pièces spécifiques de la maison mère MTH, le service étant       actuellement fermé au siège.

 

Stay Tuned, Stay Safe, Take Care, Restez à la maison.

Voir les commentaires

Publié le par American Train
Publié dans : #Actu et Divers
Il tente de jeter sa locomotive sur l’USNS Mercy

En date du mardi 31 mars 2020, un conducteur de locomotive de la Pacific Harbor Line, compagnie ferroviaire privée appartenant à la société Anacostia & Pacific et officiant uniquement au sein des ports de Los Angeles et Long Beach, a tenté de jeter sa locomotive sur le navire hôpital USNS Mercy,       dépêché spécialement à Los Angeles afin de désengorger les hôpitaux de la ville durant l’épidémie de COVID-19.

Après avoir pris de la vitesse, le conducteur Eduardo Moreno, de San Pedro en Californie et âgé de 44 ans a fait sortir sa locomotive des rails en bout de voie, traversant un heurtoir en béton, puis une barrière en acier et enfin une clôture grillagée, traversa un premier parking, puis un second en graviers avant de heurter une seconde clôture grillagée puis s’immobilisa sous une rampe d’accès menant au pont Vincent Thomas. Sa course s’acheva à environ 250 mètres du navire hôpital.

Durant cet incident personne ne fut blessé mais une légère fuite de           carburant obligeât une équipe spécialisée en matières dangereuses       « Hazmat » à intervenir.

Les autorités déclarèrent que Moreno a admis avoir fait dérailler le train       intentionnellement, mais que son geste n’était pas prémédité. Il a                  apparemment agi seul.

Il aurait déclaré à l’officier de la California Highway Patrol qui fut témoin de l’accident et l’arrêta alors qu’il tentait de fuir les lieux : « Vous n’avez cette chance qu’une fois. Le monde entier nous regarde. Je devais le faire. Les gens ne savent pas ce qui se passe ici. Maintenant ils le sauront. »

Les autorités affirment que la vidéo de l’intérieur de la cabine de conduite montre Moreno tenant une fusée éclairante durant l’incident.

Selon le bureau du procureur, Moreno a été inculpé du chef d’accusation de déraillement volontaire de train, accusation passible d’une peine maximale de 20 ans de prison fédérale, d’après la plainte pénale de 10 pages, déposée auprès du tribunal de district de Los Angeles.

Moreno qui est resté en détention toute la nuit de mardi a été remis aux agents du FBI le mercredi matin. Il devait faire une première comparution devant la cours fédérale mercredi après-midi.

La déclaration sous serment dit que Moreno qui a renoncé à son droit de     parler à un avocat avant d’être interrogé par les enquêteurs a admis dans deux entretiens post-arrestation qu’il a intentionnellement fait dérailler le train car il souhaitait attirer l’attention sur les activités du gouvernement concernant le COVID-19 et qu’il se méfiait du navire hôpital Mercy.

Durant son premier entretien avec la police portuaire de Los Angeles,         Moreno a reconnu qu’il se méfiait du navire « Mercy » et qu’il pensait que     celui-ci avait un autre objectif que celui lié au COVID-19, mais plutôt à une prise de contrôle par le gouvernement.

Dans un second interrogatoire mené par les agents du FBI, il déclara qu’il l’avait fait par désir de « réveiller les gens ». Il déclara qu’il pensait que l’USNS Mercy était suspect et que ce bateau n’était en fait pas un navire     hôpital.

Nous vous mettons ci-dessous deux vidéos en Anglais, mais qui vous          permettent néanmoins de visionner quelques images de cet incident.

Voir les commentaires

Publié le par American Train
Publié dans : #Actu et Divers
Lancement du service LIVE STREAM

Nous évoquions fin 2019 la préparation de notre service Live Stream et nous avons profité du confinement imposé afin de le lancer, tout d’abord par le biais de deux vidéos « tests », diffusées en live sur Facebook, dont il faut le dire, la première était particulièrement horrible, la seconde nettement plus correcte.

N’ayant actuellement pas accès à l’ensemble du gros matériel que nous       utilisons pour les reportages disponibles sur notre chaine YouTube, nous avons néanmoins adapté les cams que nous avons sous la main, nous       permettant de lancer le « Live Stream ».

A quoi va servir le Live Stream ?

Nous allons vous proposer des présentations de différents matériels                (locomotives, wagons, voitures, etc…), des séances de réparations et astuces en direct ainsi que des ventes déstockages.

Vous aurez ainsi également l’occasion de dialoguer avec nous en direct.

Comment puis-je savoir quand se déroulent les LIVE ?

Tout simplement en vous rendant sur la page Facebook American Train, où nous ajoutons les événements dans le calendrier, pour le moment, les LIVE seront toujours programmés les mercredi et samedi à partir de 19H et       partagés sur plusieurs groupes.

Le lien direct vers la page AMERICAN TRAIN sur Facebook :

AMERICAN TRAIN sur Facebook

Les liens directs des groupes sur lesquels nous partageons les Live seront également publiés sur une page spécifique de notre site, ceci vous donnant en plus l’occasion de découvrir de nouveaux groupes que vous ne connaissez peut-être pas encore.

Comment se déroulent les ventes en LIVE ?

Nous allons proposer de nombreux articles « déstockés », dans différentes catégories et échelles, pour exemple, si une locomotive MTH Premier CSX est en vente au prix normal de 250 € (Le prix de vente normal vous sera toujours indiqué et vérifiable dans notre boutique), durant le Live, nous allons la       proposer à 150€, si une personne est intéressée, elle l’indique dans la         fenêtre de discussion avec un message de type « 150€ la CSX je prends », si une seconde personne est intéressée par ce même article, elle doit écrire dans la fenêtre de discussion « 155€ la CSX », ou « 154€ la CSX », si la             première personne désire toujours l’acquérir, il lui suffit d’indiquer « 156€ la CSX » et ainsi de suite.

Nous vous demandons d’indiquer uniquement des chiffres ronds, sans             virgule.

La locomotive sera donc vendue à la dernière personne ayant fait une offre dans le canal de discussion avant que l’article soit enlevé de l’écran, les offres faites en privé ne seront pas comptabilisées.

Les prix proposés par notre équipe ne sont valables que durant le Live, à la fin du Live, les prix proposés ne sont plus valides, donc inutile de nous       envoyer un message après le Live en nous indiquant que vous désirez           acquérir tel ou tel matériel au prix du Live, votre demande ne sera pas             acceptée.

Des articles exclusifs seront également proposés et ce, uniquement durant la vente en Live et ne seront jamais disponibles dans la boutique.

Durant les Live, le matériel proposé sera tant du O que du HO ou du N, des véhicules miniatures (1/87, 1/43, 1/50…), des bâtiments, des figurines, de l’électronique, etc….

Les prix indiqués durant le Live sont hors frais de port, à la fin du live, nous vous contacterons afin de vous indiquer le montant total port inclus en         Colissimo en fonction de votre localisation (France ou étranger).

Actuellement, pas d’expédition via Mondial Relay, le service n’étant pas       disponible.

Si vous achetez plusieurs articles durant le Live, l’ensemble sera regroupé dans un seul colis afin de réduire les frais d’expédition.

Durant les Live, pas de réservation.

Les moyens de paiement :

Nous privilégions Paypal, néanmoins, si vous avez un bureau de poste ouvert à proximité, l’envoi d’un paiement par chèque est possible mais nous ne     pouvons que vous déconseiller de sortir, ou bien encore par virement que vous pouvez réaliser via Internet, ceci vous évitant de quitter votre                 logement.

Expédition de votre / vos achats dès réception du règlement et transmission du numéro de suivi.

Un lien vers cet article sera relayé systématiquement à chaque Live,               permettant aux participants de prendre connaissance du fonctionnement des ventes.

 

Pour rappel, ce que nous pouvons faire durant la période de confinement :

Répondre au téléphone pour les ventes / achats, les demandes de                 renseignements, l’assistance technique.

Répondre aux clients à partir de nos différentes boites de réception.

Réception du courrier et des colis.

Recevoir des commandes en ligne.

Expédition des commandes et du matériel réparé.

 

Ce que nous ne faisons pas :

Accepter les visites de clients à nos locaux.

Les remises en main propre quel qu’en soit le lieu.

Pratiquer des expéditions via Mondial Relay.

Obtenir des pièces spécifiques de la maison mère MTH, le service étant       actuellement fermé au siège.

 

Stay Tuned, Stay Safe, Take Care, Restez à la maison.

Lancement du service LIVE STREAM

Voir les commentaires

Publié le par American Train
Publié dans : #Actu et Divers
Les News de Mars 2020

Coronavirus – Covid-19

Suite aux restrictions imposées et du fait de nombreux commerces fermés, le service de livraison Mondial Relay est arrêté, nous vous invitons à consulter l’annonce officielle sur le site Mondial Relay dont nous vous mettons le lien ci-dessous :

 

INFORMATIONS SUR LE SERVICE MONDIAL RELAY

 

De ce fait, si vous attendez un colis qui est actuellement en transit, vous     devrez attendre la repise du service et la réouverture des commerces afin qu’il soit acheminé vers votre point Relais.

Pas d’inquiétude, les colis actuellement en attente dans les points Relais     fermés ne seront pas réexpédiés à l’expéditeur, les commerces étant fermés et l’activité Mondial Relay stoppée.

Pour l’ensemble des commandes en cours chez nous, non expédiées, un     message vous a été ou vous sera transmis sous 24 heures maximum, vous     indiquant que le service Mondial Relay n’est pas disponible, vous invitant à patienter jusqu’à ce que le service soit de nouveau disponible où vous         proposant une solution d’expédition alternative (Colissimo, Chronopost, UPS, DHL).

Le réajustement des frais de port sera fait automatiquement en fonction du choix du transporteur.

ATTENTION à l’ensemble des vendeurs qui proposent encore le service     d’expédition via Mondial Relay, le service n’est plus disponible jusqu’à nouvel ordre.

Les commandes :

Vous pouvez toujours nous contacter par messagerie ou téléphone, notre équipe étant disponible tous les jours comme d’habitude, rien ne change.

L’atelier :

L’activité ne s’arrête pas, les techniciens sont disponibles, sont séquestrés et ne seront relâchés qu’une fois les réparations achevées et ce n’est pas        demain la veille, néanmoins, des enfants étant actuellement présents en journée à nos locaux, nous ne pouvons vous accueillir et ce, même sur       rendez-vous, bien que nous en ayons l’autorisation. Si vous aviez un             rendez-vous de prévu, vous avez déjà reçu un appel téléphonique ou un courriel vous invitant à le décaler ou à nous faire parvenir votre matériel par voie postale.

Les remises en main propre des commandes ou matériel en réparation se       feront uniquement à l’extérieur de nos locaux, nous vous aviserons dès le     retour à la normale de la situation.

Nous continuons à vous partager des news, des articles, des tests, des vidéos, rien ne change de ce côté-là.

L’ensemble des salons / expositions étant annulés tant en France que dans les autres pays y compris aux Etats-Unis, dont entre autres le salon de York an Avril 2020, nous ne serons pas en mesure pour le moment de vous             proposer de reportages sur ce thème.

La hotline réparation :

Elle reste disponible et nous traitons actuellement toujours les nombreuses demandes, avec un retard habituel (c’est mal), rien ne change.

Nous vous rappelons l’adresse mail de la hotline pour toutes les questions techniques, conseils et réparations :

mth_support@bbox.fr americantrain@bbox.fr

L’adresse mail pour les commandes ainsi que toutes les questions d’ordre     générale : 

americantrain@bbox.fr

Espérant avoir répondu à l’ensemble des diverses demandes que nous           recevons tous les jours, vous l’aurez compris, il n’y a pas d’inquiétude à avoir concernant vos colis Mondial Relay, vous avez d’ailleurs tous été avisés et pour les rares qui nous ont soutenus que le service Mondial Relay est actif, nous vous invitons à consulter la page de news sur le site officiel Mondial Relay dont le lien est disponible sur ce même article.

Prochainement :

La GE U50C, de l’Inspection Car, le nouveau « TGV » Américain en vidéo et bien d’autres choses……

Stay Tuned, bonne santé à tous, prenez soin de vous et de vos proches.

Les News de Mars 2020

Voir les commentaires

Publié le par American Train
Publié dans : #Les sites et forums
Où discuter trains miniatures en 2020

Tant les forums que les réseaux sociaux sont devenus des places                     incontournables (sauf pour certains réfractaires), donnant accès aux          dernières nouveautés des fabricants, permettant de poser des questions, partager son hobby avec d’autres aficionados, vendre ou acheter du matériel, etc…

Un lieu privilégié reste les forums, où il est très facile de poser des             questions, présenter ses réalisations et rencontrer d’autres passionnés, la dernière synthèse que nous vous avions présentée sur ce sujet remontant déjà à…deux ans.

En reprenant l’article précédent disponible ICI, nous allons remettre tout ça au goût du jour, tout en évoquant les éventuels changements (en bien ou en mal) et peut-être aussi de nouveaux venus que nous n’avions point évoqué auparavant.

Nous vous rappelons que l’ensemble des textes DE CETTE COULEUR sont des liens sur lesquels vous pouvez cliquer directement afin d’accéder à la page Internet correspondante.

Nous commençons par le thème « Trains miniatures Américains », avec deux forums en France :

LE FORUM US

Où discuter trains miniatures en 2020

Il reste à nos yeux toujours LA RÉFÉRENCE en ce qui concerne les trains        miniatures Américains, toutes les échelles sont évoquées (Grandes échelles, O, S, HO, N, Z), sans oublier les rubriques construction, électronique, petites annonces, l’historique des trains réels, le tout dans une très bonne ambiance, si vous recherchez des conseils, désirez contempler de superbes réalisations, poser une ou des questions, ou tout simplement visiter, nous ne pouvons que vous le conseiller, un lieu de rendez-vous conviviale et agréable, à        consommer sans modération.

Lien : FORUM US

TEAM TRACK

Où discuter trains miniatures en 2020

Un forum Français qui traite des trains miniatures Américains tout               particulièrement aux échelles HO et O, malgré la faible participation, les quelques irréductibles qui font vivre ce forum postent de superbes              réalisations.

Lien : TEAM TRACK

Nous en avons terminé avec les forums spécialisés dans les trains miniatures Américains, nous rajouterons le groupe Facebook "Modélisme Ferroviaire d’Amérique", sur lequel vous pourrez retrouver plus de 300 membres, qui       partagent leurs réalisations, dernières acquittions et sont toujours                disponibles si vous avez une question.

Lien direct Facebook : Modélisme Ferroviaire d’Amérique

Passons maintenant à l’échelle O, avec le seul, l’unique…..

Roulements de tambour…….

Le FORUM DU ZÉRO

Où discuter trains miniatures en 2020

Le Forum du Zéro, qui est aussi le forum de l’association "Le Cercle du Zéro", est le seule et unique forum Français traitant uniquement du modélisme     ferroviaire à l’échelle O.

Beaucoup le savent, par le passé, y compris dans notre dernier article          évoquant les forums francophones, nous n’avons point été tendres avec ce forum et il y avait de quoi, mais en 2020, force est de constater une évolution positive notable au sein de cette communauté.

Bien que les participants soient majoritairement axés sur le matériel         Français, échelle 1/43,5, Fine Scale en laiton, les autres types de matériels sont les bienvenus, ce qui ne fut pas toujours le cas, loin de là, il est même maintenant possible d’évoquer et de présenter du matériel dans d’autres échelles, une rubrique dédiée à cet effet étant présente au sein du forum qui a d’ailleurs été entièrement mis à jour et remanié.

Vous pouvez d’ailleurs y retrouver le réseau de Vincent (Réseau Modultra), ainsi que son matériel dont une grande partie fonctionne en Dead Rail, au travers d’un post disponible ICI, et ça vaut le détour.

Vous l’aurez compris, c’est une évolution positive pour ce forum, bien que certains « grincheux » pour rester poli, ne manquent pas une occasion de     ramener leur fraise, l’ambiance est de façon générale conviviale, que vous possédiez du matériel Fine Scale ou non, du 2 rails ou 3 rails, du Français, Suisse (ah non pas les Suisses !!!), Allemand, Anglais, US, etc.. Vous serez les bienvenus, de plus, la participation est en hausse, ce qui est également une bonne chose. Nous parlons bien de contributeurs et non de visiteurs.

Si vous possédez du matériel à l’échelle O, nous vous conseillons donc         fortement ce forum au travers duquel vous pourrez bien évidement aussi nous y retrouver, n’hésitez pas à vous y inscrire, à présenter vos réalisations, poser des questions, WE NEED YOU !!!!!

Le lien : LE FORUM DU ZÉRO

Du côté des réseaux sociaux, Le Cercle du Zéro est également présent sur     Facebook, accessible directement via Facebook en cliquant sur le lien             ci-dessous :

Le Cercle du Zéro sur Facebook

Toujours sur Facebook, nous ne pouvons que vous conseiller le groupe     « Les trains miniatures à l’échelle Zéro », sur lequel vous pouvez également présenter vos réalisations, poser des questions, faire de la pub pour une     expo, vendre du matériel et dire que nous sommes pas beaux, méchants et j’en passe, en cliquant sur le lien ci-dessous :

Les trains miniatures à l’échelle Zéro

A savoir que ce groupe est administré par notre équipe de modérateurs de choc.

Toujours dans le Zéro, nous avons un forum dédié aux « trains jouets », de type Hornby, JEP, les anciens Lionel, ETS, ACE, GMP, etc… :

Forum du Cercle Ferroviphile Européen

Où discuter trains miniatures en 2020

Si vous êtes amateur des anciens trains à l’échelle O, en métal, tôles                lithographiées, ce forum est fait pour vous.

A savoir que le Cercle Ferroviphile Européen est également une association qui regroupe l’ensemble des pratiquants de ce type de trains miniatures.

Le lien : CERCLE FERROVIPHILE EUROPÉEN

Pour terminer la rubrique du Zéro, petit coup de pub à la page Facebook de Vincent que nous évoquions précédemment, « Réseau Modultra », accessible en cliquant sur le lien ci-dessous :

Réseau Modultra

Nous en arrivons maintenant aux forums qui traitent du modélisme              ferroviaire de façon généraliste, en commençant par le très connu en France :

Forums LR PRESSE

Où discuter trains miniatures en 2020

Il s’agit du forum des éditions LR Presse, éditeur des revues Loco-Revue, Clé pour le train miniature, Voie libre, Ferrovissime, Esprit Bonsaï.

Vous pouvez y retrouver tout un tas d’informations et de sujets, concernant le modélisme ferroviaire à toutes échelles et les trains réels, certains sujets sont d’ailleurs fort intéressants et nous sommes certains que vous pourrez y apprendre de nombreuses choses, mais, car il y a un gros MAIS, ce forum     pullule de « pathologies sévères », de trop nombreux sujets partent          malheureusement bien souvent en « vrille », du fait d’énergumènes qui s’ingénuent à pourrir les discussions, allant même jusqu’à s’en prendre aux autres interlocuteurs, par le biais de remarques fortement déplacées ou d’insultes, sans omettre le fameux concours du « Je sais tout, je connais tout, j’ai raison », ou encore le « Kikitoutdur c’est moi qui a la plus grosse », raison pour laquelle nous pouvons parler ici non pas de membres mais de             « pathologies sévères » qui gangrènent bien souvent ce forum, ce qui en     rebutent bon nombre à participer ou à continuer de participer à certains fils de discussion.

Même si la modération veille au grain, c’est à la hache qu’il faudrait le          modérer ce forum, néanmoins, si vous recherchez divers renseignements, vous risquez fort d’y trouver votre bonheur, la fréquentation étant au               rendez-vous, en espérant que vous ne tombiez pas sur un frustré qui passe ses nerfs sur les autres membres du forum. (Derrière un écran c’est tellement plus facile !!).

Dernière petite précision, ne cherchez pas d’avis objectifs sur les revendeurs, vous trouverez une rubrique « Les détaillants sérieux…votre expérience », mais interdiction de dire qu’un détaillant n’est pas sérieux, LR Presse est     aussi un annonceur, et critiquer un détaillant qui fait ou serait susceptible de faire de la pub dans les revues LR Presse c’est mal.

Le lien : FORUMS LR PRESSE

Nous enchainons avec :

Forum Train

Où discuter trains miniatures en 2020

Idem que le « Forums LR Presse », nous y retrouvons le train miniature sous toutes ses formes et échelles ainsi que les trains réels, présence d'une         rubrique dédiée aux artisans qui souhaitent présenter leurs créations, idem pour les détaillants qui peuvent annoncer des nouveautés, sans omettre les rubriques habituelles sur le matériel roulant, décor, électronique, petites     annonces, etc…

Bonne ambiance générale, à l’instar de « Forums LR Presse », pas ou très peu de « pathologies sévères », Rodolphe l’administrateur du forum qui est aussi directeur de Boutique Train veille au grain.

Le lien : FORUM TRAIN

Espace Train

Où discuter trains miniatures en 2020

Nous avons ici toujours un forum traitant du train miniature sous toutes ses formes et échelles, ainsi que les trains réels, mention spéciale pour la page d’accueil du portail qui recèle de tout un tas d’informations et d’articles,     accessible directement ICI.

Rien à signaler de spécial, ambiance sympathique, de la participation, quoi que certainement moins intense que sur les deux autres forums                      précédemment évoqués.

Le lien : ESPACE TRAIN

Magazine RMF : Le Forum

Où discuter trains miniatures en 2020

Forum généraliste de la revue RMF, le train miniature sous toutes ses échelles, électronique, informatique, décor, réalisations de réseaux, trains     réels, petites annonces...

Le lien : MAGAZINE RMF : LE FORUM

Forum Train Miniature

Où discuter trains miniatures en 2020

Une fois encore, nous avons un forum qui traite du train miniature dans son ensemble, nous ne le fréquentons que très rarement, nous nous                   abstiendrons donc d’en donner un avis, mais si certains d’entre vous le        connaissent, nous pourrons compléter avec plaisir cette présentation.

Le lien : FORUM TRAIN MINIATURE

Espace Rails

Où discuter trains miniatures en 2020

Nous n’avons que peu de retours sur ce forum et nous ne le fréquentons pas, à découvrir si vous le souhaitez, traite du modélisme ferroviaire de façon       générale, n’hésitez pas également à visiter la page d’accueil du portail qui recèle de multiples informations, accessible directement ICI.

Le lien : ESPACE RAILS

Nous terminons cette série par un forum francophone Belge :

Train Miniature Magazine Forum

Où discuter trains miniatures en 2020

Il s’agit également d’un forum généraliste sur le train miniature (HO, O, N, Z, autres échelles), que nous ne fréquentons que rarement mais qui est bien fourni, comportant de très nombreuses rubriques.

Le lien : TRAIN MINIATURE MAGAZINE FORUM

Nous avons recensé ici les principaux forums francophones, qui ont un          minimum de participants, les autres que nous avons pu consulter depuis        plusieurs mois sont quasi voire complétement abandonnés, raison pour      laquelle nous ne les avons pas inclus dans ce listing, néanmoins, nous n’avons pas la prétention de connaitre tous les forums et si d’aventure nous en avions omis un digne d’intérêt, merci de nous en faire part et nous          l’ajouterons volontiers.

De nombreux autres forums qui traitent de thèmes spécifiques concernant les trains miniatures existent également, dont entre autres deux que nous vous présentons à la suite :

Forum Francophone pour les passionnés de Märklin

Où discuter trains miniatures en 2020

Comme son nom l’indique, il est spécialement dédié à la marque Märklin, vous pouvez y retrouver du Märklin Européen et US, en N, Z, voies métriques, voie 1, des rubriques sur l’électronique, le décor, les logiciels, etc…

Le lien : FORUM FRANCOPHONE POUR LES PASSIONNÉS DE MÄRKLIN

Le Forum des Trains Européens en HO

Où discuter trains miniatures en 2020

Beaucoup de rubriques paraissent abandonnées depuis fort longtemps pour certaines, peu de visiteurs et 470 membres enregistrés, à découvrir si vous le souhaitez.

Le lien : LE FORUM DES TRAINS EUROPÉENS EN HO

Nous en avons terminé avec les forums francophones, nous allons                   maintenant retourner dans le O, et nous orienter vers quelques forums étrangers, en commençant par l’Allemagne avec le :

Spur Null Magazin Forum

Où discuter trains miniatures en 2020

Tiré du magazine du même nom, ce forum Allemand est intégralement en langue Allemande, hormis une rubrique intitulée « O Gauge in English        Language », dans laquelle vous pouvez vous exprimer en Anglais.

Il traite des trains miniatures à l’échelle O de façon généraliste, (matériel, électronique, informatique, décor, réseaux) mais nous y retrouvons           principalement du matériel ferroviaire Allemand. Il est évident qu’il vous faudra maitriser la langue Allemande afin de pouvoir parcourir les                 différentes rubriques dont certaines regorgent de nombreux posts             passionnants.

Le lien : SPUR NULL MAGAZIN FORUM

Nous passons maintenant au « temple » du O aux Etats-Unis avec :

O Gauge Railroading On-Line Forum

Où discuter trains miniatures en 2020

Il s’agit ici du forum de la revue Américaine « O Gauge Railroading »,             entièrement en Anglais, au travers duquel vous pourrez y retrouver tout ce qui touche aux trains miniatures à l’échelle O, en 2 ou 3 rails, DCC, DCS,         analogique, MTH, Lionel, K-line, Sunset, Williams, ETS, ERR et j’en passe, ainsi que des rubriques spécifiques destinées aux soucis techniques (TMCC,        Legacy, DCC, DCS, ERR…) dans lesquelles vous avez, si nécessaire, la               possibilité de dialoguer avec des techniciens qualifiés dans toutes les marques et tous les domaines qui vous apporterons leur aide avec grand plaisir et sympathie.

Des très nombreuses autres rubriques sont également disponibles, dont les nouveautés des fabricants, les promos des détaillants, le décor, les réseaux, les petites annonces…

Comme vous devez vous en douter, inutile de vous parler de la fréquentation, les nouveaux sujets et posts se comptent à la minute.

Nous sommes bien sur présents sur ce forum, dans l’ensemble des rubriques y compris l’assistance technique.

Le lien : O GAUGE RAILROADING ON-LINE FORUM

Du même acabit, traitant cette fois de l’ensemble des échelles (Z, N, HO, OO, S, O, Tinplate, G et autres), nous avons :

Model Train Forum

Où discuter trains miniatures en 2020

Entièrement en Anglais, avec plus de 22 000 membres et plus de 50 000       sujets, superbe source d’informations pour tout ce qui concerne le train     miniature quelle qu’en soit l’échelle et le mode de fonctionnement, y         compris la création de décors, infrastructures, réalisations de réseaux,          petites annonces….

Nous sommes bien sur également présents sur ce forum.

Le lien : MODEL TRAIN FORUM

Pour les amateurs de trains miniatures Anglais, nous vous invitons à visiter la version Européenne du Model Train forum :

Model Rail Forum

Où discuter trains miniatures en 2020

Bien que ce forum soit généraliste, abordant les différentes échelles (G, O, OO, HO, N, Z, T, vapeur vive), ainsi que le décor, la construction de réseaux, les news des fabricants et revendeurs, nous y retrouvons principalement du     matériel Anglais.

Ce n’est néanmoins pas un petit forum avec plus de 15 000 membres              enregistrés, pour les amateurs de matériel Anglais, foncez, vous trouverez certainement votre bonheur.

Le lien : MODEL RAIL FORUM

Conclusion :

Nous vous avons présenté les forums francophones qui nous paraissent les plus pertinents et actifs, ainsi que quelques autres forums étrangers         « leader » dans leur domaine, de nombreux autres existent, certains étant parfois abandonnés ou ayant pour thème des aspects spécifiques du            modélisme ferroviaire mais nous avons choisi de cibler ceux qui regroupent un large public et proposent un important éventail de rubriques et échelles.

Néanmoins, si vous pensez que nous en avons omis un ou plusieurs, n’hésitez pas à nous en faire part et nous l’ajouterons volontiers à cette liste si, bien sûr, il est actif et traite d’un sujet couramment abordé au sein du modélisme ferroviaire.

Notre préférence parmi les forums Français :

Sans conteste la palme revient au :

FORUM US

Sommes-nous objectifs ? OUI OUI NNNNOOONNNNNN !!!!

Bien évidemment, il traite des trains US, donc, difficile de ne pas l’aimer, mais il n’y a pas que ça, c’est tout à fait le genre de forum que l’on aime aller         visiter le matin avant d’attaquer la journée ou le soir après le boulot, bonne ambiance, pas de prises de tête, de la participation dans la grande majorité des rubriques, des présentations et réalisations fort intéressantes, bref, un cocon agréable avec des gens sympathiques, quoi demander de mieux ?

Nous n’allons pas sur un forum de loisirs comme le train miniature pour lire des prises de tête tout aussi stupides qu’inutiles entre deux voir plus de     participants qui se crêpent le chignon à savoir « qui a raison, et qui a dit ça et c’est moi le plus fort, et gnagi et gnagna », avec soit disant des                 modérateurs qui au lieu de verrouiller le sujet concerné et effacer les posts, laissent faire durant 4 pages, et ça, nous ne le trouvons pas sur le Forum US et c’est très bien comme ça.

MENTION SPÉCIALE LE TOP DU ZÉRO :

FORUM DU ZÉRO

Il deviendrait presque agréable de naviguer au travers de ce forum                (c’est méchant ça non ?)

Il fut un temps pas si lointain où un certain sectarisme régnait sur ce forum, qui était principalement exclusivement réservé au matériel Fine Scale, 1/43,5eme, laiton et Français, nous avons même pu constater certains         nouveaux membres se voir diriger vers d’autres cieux, ne pratiquant pas ce type de matériel, ce que nous avions maintes fois déploré, tant sur ce blog que sur le forum lui-même, sans oublier le « gang des grincheux », dans la série je n’aime rien, je suis contre tout, je critique, je ne suis jamais content mais je n’apporte jamais rien de constructif, c’était que du bonheur.

Mais maintenant, comme nous l’avons précédemment évoqué dans le       descriptif de ce forum, les contributions sont en hausse, surtout les           participations constructives, de personnes qui partagent leurs réalisations (et je peux vous dire qu’il y a du très lourd à voir), leur savoir, leur matériel, leurs réseaux, la gamme se diversifie, matériel Anglais, Allemand, Suisse (Ouai bon on est obligé de le mettre), US….de tous les fabricants.

L’ambiance s’est considérablement améliorée, disons même métamorphosée, plus ou rarement de prises de tête inutiles, les nouveaux inscrits sont tous les bienvenus et sont même conviés à partager leurs réalisations, réseaux, matériel.

Sans oublier la rubrique « Autres échelles » qui est plus qu’une bonne idée.

Alors OUI, il est maintenant agréable d’aller visiter ce forum et parcourir les différentes rubriques et posts, enfin de l’acceptation et du modernisme, ce n’est pourtant pas faute d’en avoir fait part durant des années, mais comme on dit, il n’est jamais trop tard pour bien faire.

N’oublions pas que nous sommes face au seul et unique forum du Zéro en France, il était plus que temps de le dépoussiérer. Un forum est aussi en quelque sorte la vitrine du sujet abordé, et dans ce cas, les trains miniatures à l’échelle Zéro n’étaient que piètrement représentés et ne risquaient pas d’attirer de nouveaux venus CQFD !

Comme on dit « c’est du passé » et nous sommes les premiers à pousser       l’ensemble des amateurs du Zéro à s’inscrire et participer sur ce forum, alors n’hésitez pas, TOI, oui TOI qui lis cet article, si tu as du Zéro, si tu fais du Zéro, si tu veux faire du Zéro, tu ouvres une page Internet, tu vas sur le forum du Zéro et tu cliques en haut à droite sur « S’enregistrer », tu fais de l’Allemand, tu es le bienvenu, tu fais de l’Anglais, de l’US, du Suisse, de la vapeur vive……tu es le bienvenu !!!!! (Quoi que pour le Suisse nous allons réfléchir -Private Joke pour Vincent).

Le pire :

Si vous avez tout suivi, c’est bien maintenant qu’il faut être méchant ?

Visiter et contribuer à un forum dont le sujet est le modélisme ferroviaire n’est pas pour nous synonyme de partir à la découverte de l’aliénation          mentale sous toutes ses formes, mais pourtant, un forum recèle de cas          particulièrement « spécifiques », nous avons nommé :

Forums LR Presse

 Non pas que le forum en lui-même pose problème, tant par sa présentation que les sujets ou bien encore les modérateurs (quoi que), mais certains     participants sont ……hhhmmmm……non……même pas de qualificatif pour ça……

Alors que certains membres s’échinent à proposer des sujets passionnants, constructifs, éducatifs, qui peuvent permettre de découvrir et d’apprendre beaucoup de choses dans différents domaines, certains autres s’acharnent délibérément à « foutre le bordel » au sein de ces posts, en s’en prenant soit à l’auteur, soit aux participants, soit en jouant le « Je sais tout, je connais tout vous êtes tous des cons » et le pire étant que ces mêmes poulpes                  (le céphalopode qui s’attache et qui veut pas lâcher), pratiquent cela           régulièrement, au travers de plusieurs sujets.

Bien évidemment, dans 95% des cas, la discussion dévie, les participants     désertent, après quelques pages la modération pointe son nez et met un avertissement, un petit nettoyage ou un lock du sujet et ça repart comme en 40 sur un autre post.

Oui, il y a des sujets passionnants, non, ça ne donne pas envie de participer et oui, ces gens qui polluent volontairement un forum, histoire d’essayer de s’affirmer par ce biais faute de mieux, ce n’est pas un avertissement ou un lock du sujet qui d’ailleurs pénalise tout le monde mais un ban direct et « Hop, à plus !!! ».

Prenons pour exemple un forum que nous connaissons parfaitement bien en termes de modération et pour cause, O Gauge Railroading On-Line forum, un énergumène du type ceux qui écument les sujets sur Forums LR Presse ne fait pas une heure, et pourtant le trafic du forum LR Presse correspond au trafic sur un sujet du forum O Gauge Railroading.

Pour résumer, le forum LR Presse est bien pour lire certains sujets et encore, lorsqu’ils ne sont pas « pollués », mais c’est tout.

Nous ne présenterons pas ici les innombrables groupes actifs sur les réseaux sociaux qui traitent du modélisme ferroviaire sous toutes ses formes y         compris les groupes de ventes/achats tant ils sont nombreux et tant il est     facile d’en trouver en effectuant une simple recherche sur Facebook, Twitter et autres.

Espérant que cet article vous aura captivé et surtout vous aura été utile, vous permettant de découvrir un ou de nouveaux forums que vous ne connaissiez pas, n’hésitez pas à nous contacter si vous désirez que nous ajoutions          certaines informations ou si vous avez sous le coude un autre forum à faire découvrir.

Voir les commentaires

Publié le par American Train
Publié dans : #Les articles American Train, #Tests Review
SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2

Ce mois-ci, nous allons nous pencher sur des machines diesel en livrée Union Pacific en commençant par la SD40T-2, qui n’est autre qu’une SD40-2 version montagne, comme nous allons vous l’expliquer à la suite.

Une SD40T-2 est une locomotive diesel-électrique, tant routière que de     manœuvres, à 6 essieux, construite par la division Electro-Motive de General Motors.

Elle est équipée d’un moteur diesel EMD 645E3 de 16 cylindres produisant 3 000 chevaux (2 240 kW).

312 SD40T-2 furent construites pour les chemins de fer Nord-Américains entre avril 1974 et juillet 1980. Cette locomotive et la SD45T-2 sont             communément appelées « Tunnel Motors », mais le terme d’EMD est SD40-2 avec « modification du système de refroidissement » car elles ont été         conçues pour un meilleur refroidissement du moteur dans les zones        montagneuses.

La différence entre cette locomotive et sa cousine la SD40-2 sont les prises d’air du radiateur et les grilles des ventilateurs du radiateur situées à           l’arrière de la locomotive, comme vous pouvez le constater sur les deux     photos ci-dessous, la première montrant une SD40-2 et la seconde une SD40T-2, les différences sont notables tant sur le toit arrière que sur les     côtés latéraux arrière.

SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2
SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2

Au début des années 1960, la Southern Pacific connaissait un problème     croissant concernant la circulation au travers de ses tunnels et                          paravalanches situés le long de sa ligne principale dans la Sierra Nevada.

Durant l’ère de la vapeur, la Southern Pacific corrigea un problème d’asphyxie de l’équipe de conduite de la locomotive en développant son concept dit « Cab Forwards », où la cabine était placée à l’avant de la locomotive.

Cependant, à l’époque du diesel, le problème n’était pas les difficultés          respiratoires de l’équipe de conduite mais la surchauffe de la locomotive elle-même. Du fait de ce souci, les retards s’accumulaient, la SP se devait donc de résoudre ce problème au plus tôt.

L’idée est née d’un test effectué par Electro-Motive et la Southern Pacific, dont le but était de résoudre des problèmes de surchauffe. Les ingénieurs des deux sociétés ont essayé différentes idées afin de réduire voire                supprimer la surchauffe des locomotives à l’intérieur des longs tunnels et des paravalanches que l’on trouve le long de la ligne principale de la          Southern Pacific traversant les montagnes de la Sierra Nevada en Californie et au Nevada.

Le constructeur utilisa son modèle SD45, un monstre à 20 cylindres sorti la première fois en 1965, capable de produire 3 600 chevaux et utilisant le           nouveau moteur 645E3 et finalement, ils déterminèrent qu’en déplaçant          simplement les grilles d’admission d’air près du bas de la carrosserie pour aspirer de l’air plus froid et en remontant les radiateurs, le problème serait résolu et l’idée s’avéra fructueuse. (Photo ci-dessous d’une SD45).

SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2

En 1972, EMD lança la SD45-2, qui comprenait des éléments « Dash 2 »           améliorés tels que des composants électroniques et des bogies à forte         traction. Une variante de ce nouveau modèle était la SD45T-2, avec le « T »       indiquant son utilisation dédiée aux tunnels. (Photo ci-dessous des             différences notables entre une SD45T-2 et une SD40T-2).

SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2

Construite de février 1972 à juin 1975, la Southern Pacific fut le seul acheteur à acquérir 247 exemplaires, qui résolvèrent parfaitement les problèmes de surchauffe.

Le succès de ces locomotives de tunnel suscita également l’intérêt d’une compagnie voisine, la Rio Grande, qui était également confrontée à des     problèmes de surchauffe le long de ses lignes principales entre Denver et Salt Lake City.

En 1972, EMD commença à cataloguer sa variante « Dash 2 » de la SD40, la SD40-2. Ce modèle fut la meilleure locomotive de cette décennie, et ce,     jusqu’au milieu des années 1980, avec près de 4 000 unités vendues.

En 1974, la D&RGW s’adressa à Electro-Motive, afin d’acquérir une machine     similaire à la SD45T-2, mais en tant que SD40-2.

Appliquant la même configuration, EMD commercialisa la SD40T-2 en 1974, qui ressemblait extérieurement étroitement à la SD45T-2, hormis le fait que la « 45T-2 » arborait un châssis plus long et une trappe de radiateur             supplémentaire. Cependant, sous le capot, les choses étaient quelque peu différentes.

Alors que tous deux utilisaient le moteur 645E3 d’EMD, la SD40T-2 n’utilisait que 16 cylindres et développait 3 000 chevaux. La Rio Grande acheta par la suite 73 « T-2 », sous les numéros 5341-5413. Une fois encore, la Southern     Pacific devint le plus gros acheteur, acquérant 229 unités ainsi que 10 autres pour sa filiale St. Louis Southwestern Railway (Cotton Belt). La fiabilité des deux modèles, en particulier la SD40T-2, permis de faire fonctionner les     machines « T » durant de nombreuses années et devint de ce fait l’un des modèles favoris des amateurs de chemins de fer.

La version de la Southern Pacific possède un réservoir de carburant de 16 700 litres et mesure 21,54m de long. La version du Rio Grande, possède un réservoir plus petit, contenant 15 100 litres.

Après avoir fusionné avec la Rio Grande, la Southern Pacific et plus tard l’Union Pacific possédaient toutes les SD40T-2 restantes.

Les SD40T-2 parcoururent des millions de kilomètres dans leurs compagnies respectives jusqu’à ce qu’elles rejoignent leur nouveau propriétaire l’Union Pacific qui acquis la Southern Pacific en 1996, la Rio Grande ayant déjà         disparu depuis 1988. En 2005, la plupart des unités SD40T-2 appartenaient à l’Union Pacific ou à des sociétés de leasing. En 2008, aucune en provenance de la SP ou DRGW, n’était encore en service au sein de l’Union Pacific. La DRGW 5371 fut la dernière à être mise à la retraite en mars 2008 et elle         réside maintenant au Musée ferroviaire de l’état de l’Utah à Ogden.

Cependant, plusieurs unités sont encore en service dans diverses                compagnies, notamment la Kansas City Southern qui en acheta plusieurs et les reconstruisit sous forme de SD40-3, bien que certaines conservèrent leurs caractéristiques T-2 d’origine.

Parmi les autres compagnies ou il est encore possible de trouver des         machines diesel tunnel, reconstruites ou non, on peut citer la Wheeling & Lake Erie, RJ Corman, Respondek, Susquehanna, ainsi que diverses sociétés de leasing, Buffalo & Pittsburgh, Alabama & Tennessee River et Fort Worth & Western.

Comme de bien entendu, nous allons maintenant passer à la présentation d’une SD40-T2 à l’échelle O, de chez MTH, dans la gamme Premier, qui n’a pas manqué de proposer une reproduction de cette machine.

SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2

Nous avions précédemment évoqué un modèle SD40-2, lors d’un article     traitant d’une conversion complète en Proto-Sound 2.0, disponible ICI, ceci vous permettant de comparer les deux modèles si vous le désirez.

Fiche technique :

Nom : SD40-2T Tunnel Motor diesel Engine

Compagnie : Union Pacific

Type : Locomotive diesel

Référence : 20-2693-1

Ligne de produit : MTH Premier

Système embarqué : Proto-Sound 2.0

Date de commercialisation : Décembre 2006

Prix catalogue : 429.95$

Rareté : Ce modèle n’ayant jamais été réédité en version Union Pacific, il est relativement difficile à acquérir.

Réédition : Pas de réédition dans cette livrée avec cette sérigraphie.

D’une dimension d’environ 43cm de long, le châssis, réservoir, pilots, bogies, roues, axes de roues et coupleurs contrôlables à distance (Proto-Couplers) sont en métal, tout comme les différentes rambardes et garde-corps.

Cette machine est dotée de deux moteurs à volant d’inertie, d’une platine Proto-Sound 2.0 3V dernière génération incluant donc l’ensemble des           fonctionnalités inhérentes à ces platines (programmation, freinage, klaxon, cloche, dialogues et différents effets (Freight Yard Proto-Effects) et d’un     générateur de fumée.

Elle peut être utilisée en 2 ou 3 rails et l’ensemble des switchs de réglages sont accessibles en enlevant la plaque de grilles arrière placée sur le toit et maintenue grâce à de petits aimants (interrupteur 2/3 rails, polarité DCS,     potentiomètre pour la fumée et le son, prise de rechargement), photos         ci-dessous.

SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2
SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2

L’éclairage entièrement en LED, se compose d’un bloc de phares avant et     arrière qui s’inversent en fonction du sens de marche, de deux ditch-lights avant programmables (qui ne sont pas présentes sur le modèle d’origine), des numéros avant et de l’intérieur de la cabine dans laquelle se trouvent deux figurines.

Concernant les ditch-lights présentes sur l’avant de la machine, la version que nous vous présentons est un prototype qui n’est pour le moment pas commercialisé et possède donc des ditch-lights qui ne sont pas présentes sur le modèle original commercialisé en 2006. (Photo ci-dessous de l’avant de la locomotive sur laquelle vous pouvez voir les deux ditch-lights placées sous la coursive avant).

SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2

La coque est entièrement en ABS, hormis de nombreux détails rapportés comme le klaxon, les crochets présents sur le toit et les montants d’échelle et poignées. Les ventilateurs sont visibles sous les grilles des deux entrées d’air présentes sur le toit et les grilles d’aération présentes à l’arrière de la coque sur les côtés latéraux sont également en métal tout comme celles     présentes sur le haut de la coque à l’arrière de la cabine de conduite.

Les essuis glace sont des détails rapportés en plastique et sont orientables, les portes avant et arrière de la cabine sont fonctionnelles, y compris les     poignées qui permettent de verrouiller réellement les portes.

Nous notons bien qu’il s’agit ici d’une des dernières versions en platine         PS-2.0 3V, facilement reconnaissable grâce entre autres aux bogies             particulièrement détaillés et les différents ajouts de détails rapportés et     petites touches de peinture comme les éléments peints en rouge sur les     côtés du réservoir (Photos ci-dessous).

SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2
SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2

Nous en profitons pour terminer avec la peinture et la sérigraphie, qui, pour ne pas déroger à la règle d’un modèle de la gamme Premier de chez MTH sont parfaitement réalisées, tant sur l’ensemble de la coque que sur les       éléments en métal, notons les bandes blanches présentes sur les épaisseurs des marches des pilots et de celles permettant l’accès à la cabine qui sont parfaitement délimitées, tout comme le liseré rouge qui court tout le long de la machine sur le bas de la coursive, les inscriptions sont parfaitement droites et lisibles, ceci s’appliquant également aux plus petites.

SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2
SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2
SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2
SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2
SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2
SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2
SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2
SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2
SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2
SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2
SD40T-2 la version montagnarde de la SD40-2

Afin de profiter pleinement de cette machine sur votre réseau, un rayon de courbure O-42 est conseillé.

Conclusion :

La conduite est souple et précise, le son est fidèle, sans grésillements et       parfaitement audible, la réalisation générale est parfaite, les détails sont présents, les proportions respectées et bien que cette machine ne soit         actuellement plus en circulation au sein des grandes compagnies comme l’Union Pacific, ce qui peut effectivement être un obstacle si vous réalisez un réseau plus contemporain, ce modèle fait sans conteste partie des                   locomotives à posséder dans un roadster Union Pacific des années 70 à 2000.

Comme de bien entendu, nous vous invitions à visionner ci-dessous la petite vidéo clôturant cet article, vous permettant de voir évoluer en situation cette SD40T-2.

Voir les commentaires

Publié le par American Train
Publié dans : #Actu et Divers
De la News chez Woodland Scenics

Beaucoup de nouvelles références fort intéressantes chez Woodland Scenics, dont entre autres 6 clôtures différentes, qui se déclinent en N, HO, O,           comprenant :

Clôture barbelée

Comprenant une clôture de 106.7 cm, 2 portes de 76.2 mm, 8 poteaux de     25.4 mm et 4 poteux d’angle (Les dimension sont pour le modèle à           l’échelle O).

Le prix catalogue est de 19.99$, déjà disponible chez de nombreux                 revendeurs, sous la référence A3000.

De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics

Clôture en rondins

Comprenant une section avec une grande porte, une section avec une petite porte, 6 sections.

Le prix catalogue est de 19.99$, déjà disponible chez de nombreux                revendeurs, sous la référence A3001.

De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics

Clôture en rails

Comprenant une section avec une grande porte, une section avec une petite porte, 6 sections, le tout pour une longueur totale de 121.9 cm.

Le prix catalogue est de 19.99$, déjà disponible chez de nombreux                 revendeurs, sous la référence A3002.

De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics

Clôture en métal

Comprenant une section avec une double porte, une section avec une petite porte, 6 sections, le tout pour une longueur totale de 121.9 cm avec une        hauteur de 38.1 mm.

Le prix catalogue est de 19.99$, déjà disponible chez de nombreux                  revendeurs, sous la référence A3003.

De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics

Clôture blanche

Comprenant une section avec une double porte, une section avec une petite porte, 6 sections, le tout pour une longueur totale de 121.9 cm avec une          hauteur de 25.4 mm.

Le prix catalogue est de 19.99$, déjà disponible chez de nombreux               revendeurs, sous la référence A3004.

De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics

Clôture privative

Comprenant une section avec une grande porte, une section avec une petite porte, 6 sections, le tout pour une longueur totale de 121.9 cm avec une       hauteur de 38.1 mm.

Le prix catalogue est de 19.99$, déjà disponible chez de nombreux                revendeurs, sous la référence A3005.

De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics

Tout de quoi agrémenter vos réseaux, bien que, je vous l’accorde, il est         possible de construire soit même des clôtures, mais tout le monde n’a pas forcément le temps et le savoir-faire. Nous ne manquerons pas de vous faire découvrir sous peu ces produits en test.

Nous continuons avec deux maisons d’habitation, sous les références          respectives 20500 pour la « Victorian Cottage » et 20600 pour la « Humble Home », aux prix catalogue de 23.99$ et 18.99$.

De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics

Nous avons maintenant des packs de touffes d’herbe, de différentes           couleurs, sous les références FS770, FR771, FS772, FS773, FS774, FS775, FS776, FS777, FS778, au prix catalogue de 9.99$ le pack.

De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics

Restons dans la verdure avec des bandes d’herbe, qui se déclinent sous deux références, FS780 et FS781, au prix catalogue de 9.99$ le pack.

De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics

Deux packs de petits arbres avec le « Canopy Trees », référence TR3555 au prix catalogue de 12.99$ et le « Cherry Blossom Trees », référence TR3594, au prix catalogue de 15.99$.

De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics

Nous terminons avec des drapeaux sur mat, dont « l’Union Jack » en taille médium, incluant également un petit projecteur LED permettant de le mettre en valeur sur votre décor, référence JP5959, au prix catalogue de 12.99$, mais nous avons aussi le drapeau « US Flag », dans les tailles small (11.99$), medium (12.99$) et large (14.99$), références JP5950, JP5951, JP5952.

De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics

Également disponible le « US Flag » avec support mural, toujours en trois tailles différentes, sous les références JP5953 pour le small (9.99$), JP5954 pour le medium (10.99$) et JP5955 pour le large (12.99$).

De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics
De la News chez Woodland Scenics

Les références pour les clôtures correspondent aux articles à l’échelle O, vous pouvez néanmoins vous les procurer sous d’autres références pour le N et HO. Si vous souhaitez connaître les références pour les autres échelles,          n’hésitez pas à nous contacter.

Vous pourrez retrouver très prochainement la quasi majorité de ces articles en test sur notre blog.

Voir les commentaires

Publié le par American Train
Publié dans : #Les articles American Train, #Tests Review
L’ES44 la star contemporaine

La série Evolution est une gamme de locomotives diesel construites par         GE Transportation Systems, initialement conçues pour répondre aux normes d’émissions de niveau 2 de l’EPA (Environmental Protection Agency), qui sont entrées en vigueur en 2005 aux Etats-Unis.

Les premières unités de préproduction ont été construites en 2004. Les         locomotives de la série Evolution sont équipées de moteurs de traction à courant alternatif ou continu, selon la préférence du client. Elles sont toutes équipées du moteur GE GEVO.

La série Evolution a été citée comme l’une des « 10 locomotives qui ont changé la vie des chemins de fer » dans le numéro de janvier 2009 de Trains Magazine. C’est la seule locomotive introduite après 1972 à figurer dans cette liste.

Les séries Evolution, principalement l’ES44DC, l’ES44AC et l’ET44AC, sont     parmi les locomotives de fret les plus vendues et les plus réussies de       l’histoire des Etats-Unis.

Modèles

Actuellement, six modèles différents de la série Evolution ont été produits pour le marché Nord-Américain. Il s’agit de locomotives à six essieux avec la disposition de roues C-C (classification AAR) ou Co’Co (classification UIC), sauf pour la ES44C4 qui a une disposition de roues A1A-A1A et la version à         écartement métrique développée pour le réseau brésilien ES43BBi qui est     B-B-B-B. Toutes les locomotives Nord-Américaines de la série Evolution sont équipées d’usine d’un klaxon Nathan-Airchime K5HL-R2 « Evolution », et la plupart des modèles ultérieurs sont équipés d’une cloche électronique     Graham-White 373.

ES40DC

L’ES44 la star contemporaine

L’ES40DC (série Evolution, 4000 CV, traction DC) a remplacé le modèle        Dash 9-40CW du catalogue General Electric et comme l’ancien modèle, a été livrée exclusivement à Norfolk Southern Railway. Les ES44DC appartenant à CSX Transportation ont également reçu cette désignation en 2009 après avoir été déclassées à 4000 ch (3000 kW). Cependant, en raison de la forte demande de puissance de la Norfolk Southern Railway, plusieurs moteurs ES40DC ont dû être ramenés à la puissance de leur ancien ES44DC.

ES44DC

L’ES44 la star contemporaine

L’ES44DC (série Evolution, 4400 CV, traction DC) a remplacé le modèle               Dash 9-44CW dans le catalogue General Electric. Les principaux utilisateurs sont BNSF Railway, CSX Transportation et Canadian National Railway. Pilbara Iron, en Australie, a commandé une version internationale allongée,              désignée ES44DCi. La longueur supplémentaire est utilisée pour un radiateur plus grand afin d’augmenter la capacité de refroidissement dans                     l’arrière-pays Australien.

ES44AC

L’ES44 la star contemporaine

L’ES44AC (série Evolution, 4400 CV, traction AC) a remplacé le modèle AC4400CW dans le catalogue General Electric. Ces locomotives ont été           commandées par tous les chemins de fer de classe I en Amérique du Nord :

Union Pacific Railroad (qui se réfère à ces locomotives comme C45ACCTE), BNSF Railway, CSX Transportation, Norfolk Southern Railway, Kansas City     Southern Railway, Kansas City Southern de Mexico, Ferromex et le Canadian National Railway.

En 2013, General Electric a construit une ES44AC, la GECX 3000, comme banc d’essai pour son kit d’alimentation au gaz naturel NextFuel. Le moteur     fonctionne au gaz naturel liquéfié provenant d’un tender. L’unité fait             actuellement partie du banc d’essai GE LNG du BNSF, en partenariat avec la ES44AC n°5815 du BNSF

ES44C4

L’ES44 la star contemporaine

La ES44C4 (série Evolution, 4400 CV, C pour désigner 3 essieux par bogie, 4 moteurs de traction) a été introduite en 2009. Bien que similaire à l’ES44AC, l’ES44C4 dispose de deux moteurs de traction par bogie, au lieu des trois     moteurs conventionnels comme sur l’ES44AC. Aucun ES44C4 avec traction à courant continu n’a été construit.

L’essieu central de chaque bogie n’est pas motorisé, ce qui donne une         disposition de roues A1A-A1A. La BNSF Railway est le premier client de ce modèle avec un lot initiale de 25 unités numérotées 6600-6624. En 2020, la BNSF Railway compte actuellement plus de 1200 unités ES44C4. On estime que 288 unités supplémentaires sont en commande, sous les numéros 5547-5599, 6439-6499, 8292-8317 et 8600-8748.

Une caractéristique unique de ces unités est qu’il y a un système de contrôle de traction variable intégré dans leurs systèmes informatiques. L’une des     différences entre l’ES44AC et l’ES44C4 sont les cylindres à air et les             tringleries sur les côtés latéraux des bogies de l’ES44C4, ils font partie du système de contrôle de la traction. Chaque fois qu’une variation de la pente, de la traction ou du patinage des roues se produit, l’ordinateur ajuste la pression dans ces cylindres pour maintenir une adhérence suffisante, en     faisant varier le poids sur les essieux moteurs.

ES44DCi/ES44ACi

L’ES44 la star contemporaine
L’ES44 la star contemporaine

L’ES44ACi/DCi est essentiellement une ES44AC/DC dans le corps d’une           GE AC6000CW, avec le radiateur à l’extrémité dépassant du pont arrière de la même manière que l’AC6000CW. Le grand radiateur de la locomotive lui       permet de supporter les températures extrêmes de l’Australie.

ET44AC/ET44C4

L’ES44 la star contemporaine
L’ES44 la star contemporaine

L’ET44AC (Evolution Série Tier 4, 4400 CV, traction AC), remplace le modèle ES44AC.

Ces locomotives ont été commandées par la plupart des chemins de fer de classe I en Amérique du Nord, notamment par l’Union Pacific,                              CSX Transportation, Norfolk Southern et la Canadian National Railway. La BNSF recevra des locomotives ET44C4 similaires, qui n’ont pas de moteur de traction sur l’essieu central de chaque bogie. CSX désigne ses ET44AC comme ET44AH, en raison du lestage important de leurs locomotives.

A l’été 2012, GE a dévoilé sa première locomotive conforme aux normes d’émissions de niveau 4, désormais officiellement appelée ET44AC. Les             prototypes de démonstration, ainsi que les unités de production actuelles, sont visuellement très différents des modèles précédents. Tout d’abord, la « ET » mesure 74 pieds 6 pouces (22,71m) de long, une augmentation de 16 pouces (0,41m) par rapport aux 73 pieds 2 pouces (22,30m) de longueur de tous les modèles GE précédents à 6 essieux, à commencer par la série              « DASH 9 » en 1993.

Si le tiers avant de la locomotive, y compris la cabine de conduite reste         inchangé, les deux tiers arrière sont sensiblement différents. Sur les             démonstrateurs Tier 4, toute la section médiane au-dessus du moteur            principal est surélevée pour accueillir un système de traitement des gaz d’échappement avancé, elle est considérée comme une « bosse » qui s’élève considérablement au-dessus du reste de la locomotive. Les unités de           production ont cette bosse uniquement au-dessus du collecteur             d’échappement, directement devant le radiateur, plutôt que d’englober toute la section centrale. De plus, la section du radiateur est beaucoup plus grande que celle des unités « ES » précédentes, avec un système de refroidissement à deux ventilateurs situés à l’intérieur d’un très grand compartiment          angulaire. Les grilles sous le radiateur ont été lissées et il y a deux prises d’air supplémentaires à l’arrière du capot de la locomotive.

Une variante à courant continu de l’ET44AC n’a pas été cataloguée par          General Electric.

TE33A

L’ES44 la star contemporaine
L’ES44 la star contemporaine

La TE33A est une locomotive à écartement de 1520 mm, de la série                GE Evolution.

Nous allons nous pencher maintenant plus spécifiquement sur l’ES44AC, de 4400 ch, mise en production en 2005, le premier prototype ayant été          construit en novembre 2002.

L’ES44AC est le successeur direct de l’AC4400CW, qui n’a pas pu être produite sur le marché intérieur Américain après 2004. General Electric a dû concevoir une nouvelle locomotive afin de se conformer aux normes EPA Tier 2.       Contrairement à EMD, GE a dû donner à sa nouvelle locomotive une nouvelle source d’énergie, le moteur 7FDL16 a été remplacé par un moteur plus           efficace, le GEVO12. Seule une poignée d’unités de production fonctionnent avec ce moteur. La plupart des unités plus récentes disposent d’un moteur 7FDL-16 complétement remanié.

L’ES44AC se vend très bien.

Fin 2011, l’ES44AC a été remaniée pour répondre aux normes EPA Tier 3 qui sont entrées en vigueur le 1er janvier 2012. Il n’y a pas de changements       visibles. Cependant, en août 2012, GE a publié son prototype ES44AC Tier 4, cette locomotive est très différente d’une ES44AC Tier 2/3. La réglementation Tier 4 est entrée en vigueur le 1er janvier 2015. Ce Tier est la dernière et la plus stricte des normes.

Comme vous pouvez vous en douter, nous allons maintenant nous pencher sur une reproduction à l’échelle O d’une ES44AC, ou DC, c’est à voir, comme nous allons vous le détailler ci-dessous.

L’ES44 la star contemporaine

Nous avons sélectionné un modèle qui est présenté comme étant une ES44DC sur le catalogue MTH, dans la gamme Premier et qui apparaît            également sur le roadster officiel BNSF comme étant, pour la motrice              numéro 7700, une version DC, mais pourtant, lorsque nous nous penchons sur la reproduction de la machine, nous notons l’inscription AC ?????

(Photo ci-dessous).

L’ES44 la star contemporaine

Nous allons donc vous indiquer la fiche technique qui correspond au            catalogue MTH :

Fiche technique :

Nom : ES44DC Diesel Engine

Compagnie : BNSF

Type : Locomotive diesel

Référence : 20-20511-1

Ligne de produit : MTH Premier

Système embarqué : Proto-Sound 3.0

Date de commercialisation : Mai 2016

Prix catalogue : 499.95$

Rareté : De nombreux modèles d’ES44AC/DC sont disponibles, tant chez les revendeurs que sur le marché de l’occasion, pas forcément dans cette livrée BNSF, n’ayant jamais été rééditée depuis 2016.

Réédition : Pas de réédition dans cette livrée avec cette sérigraphie.

Notons sur ce modèle la livrée « BNSF » peu courante, le schéma de peinture « Héritage III » présent sur cette machine étant habituellement composé du lettrage BNSF en noir, avec un pourtour jaune, à contrario du modèle          présenté où nous avons un lettrage jaune avec un pourtour noir, mais          rassurez-vous, cette version existe bel et bien en réalité et se nomme        "Golden Swoosh".

Photo ci-dessous des différentes livrées ainsi que d’un modèle d’ES44 avec la livrée spécifique "Golden Swoosh" que nous retrouvons sur notre modèle       miniature.

L’ES44 la star contemporaine
L’ES44 la star contemporaine

D’une dimension de 45cm de long, le châssis, réservoir, bogies, pilots, roues, axes de roues, coupleurs contrôlables à distance (Proto-Couplers) sont en métal, tout comme les garde-corps, rambardes, montants d’échelles et grilles d’aération présentes sur les côtés et le toit de la coque.

Elle est équipée de deux moteurs à volant d’inertie, d’une platine                   Proto-Sound 3.0, compatible 2 et 3 rails, DCC/DCS et dispose donc de            l’ensemble des sonorisations et programmations inhérentes à un système PS-3.0, ainsi que d’un générateur de fumée.

L’éclairage entièrement en LED, se compose d’un bloc phares avant et arrière, des numéros avant, de l’intérieur de la cabine dans laquelle se trouvent deux figurines et de deux ditch-light (programmables) avant.

La coque, hormis sa finition soignée et particulièrement détaillée, regorge de détails rapportés, comme vous pouvez le constater sur les photos              ci-dessous, tout comme les bogies, qui sont particulièrement réussis. Plutôt que de vous faire la liste de l’ensemble des détails, nous vous invitons à         consulter les photos ci-dessous que vous pouvez agrandir en cliquant         dessus.

L’ES44 la star contemporaine
L’ES44 la star contemporaine
L’ES44 la star contemporaine
L’ES44 la star contemporaine
L’ES44 la star contemporaine

La sérigraphie et les marquages ne sont pas en reste, y compris les plus         petites inscriptions, qui restent propres et parfaitement lisibles.

La peinture des bogies et des pilots est sans fausses notes, tout comme le détaillage avec des liserés blancs sur les épaisseurs des marches des pilots ou bien encore les petites touches de rouge sur le réservoir.

(Photos ci-dessous)

L’ES44 la star contemporaine
L’ES44 la star contemporaine

Un rayon de courbure O-42 sera nécessaire afin de faire circuler cette           machine dans de bonnes conditions sur votre réseau.

Conclusion :

OUTCH !!!, il n’y a pas à dire, les dernières versions des modèles MTH dans la gamme Premier, ça en jette, il y a du détail, de la finition, il ne manque plus qu’une cabine de conduite à l’intérieur détaillé et des ditch-light un peu plus travaillées et nous arrivons à du perfect. C’est vrai que les gros carrés pour les ditch-light sur la plateforme avant, il y a mieux, à quand des ditch-light affinées avec de petites LED CMS, le pire, c’est qu’elles sont déjà équipées de LED CMS, alors pourquoi ces gros carrés ???

C’est de la coque en ABS, mais la finition est belle et bien au rendez-vous, hormis les innombrables détails dans la masse, il y a une pléthore de détails rapportés, tout comme la présence des petits ventilateurs visibles sous les grilles du toit.

L’ES44 la star contemporaine

C’est moderne, l’idéal pour former un train de containers contemporain ou bien encore un train de charbon, la conduite est précise, souple, le ralenti     régulier, sans à-coups, et pour vous donner un petit aperçu de cette machine en situation, nous lui avons ajouté deux sets de 6 « Coalporter Hopper Car », dans deux livrées différentes, l’une étant la livrée actuelle BNSF, c’est-à-dire le sigle BNSF souligné d’un trait, en vigueur depuis 2005 et appelée           « Heritage III » ou « Nike Swoosh », et l’ancienne livrée « Cascade Green », néanmoins encore visible sur bon nombres de wagons de fret.

Nous vous mettons ci-dessous les fiches de ces deux coffrets de 6 wagons en commençant par le coffret de wagons avec la livrée la plus récente :

L’ES44 la star contemporaine

Fiche technique :

Nom : 6-Car Coalporter Hopper Car Set

Compagnie : BNSF

Type : 6 wagons de transport de charbon avec chargement

Référence : 20-90419

Ligne de produit : MTH Premier

Date de commercialisation : Juin 2008

Prix catalogue : 249.95$

Nom : 6-Car Coalporter Hopper Car Set

Compagnie : BNSF

Type : 6 wagons de transport de charbon avec chargement

Référence : 20-90103

Ligne de produit : MTH Premier

Date de commercialisation : Mars 2003

Prix catalogue : 229.95$

Un wagon mesure environ 30,5cm de long, les bogies, roues, axes de roues et coupleurs fonctionnels sont en métal, le corps du wagon est en ABS et le chargement est amovible.

Pour clôturer cet article, nous vous invitons maintenant à visionner la petite vidéo ci-dessous au travers de laquelle vous pourrez y retrouver l’ensemble du matériel présenté précédemment.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>

AMERICAN TRAIN SHOP

Articles récents

CHAINE YOUTUBE

 

Hébergé par Overblog