Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
American Train

American Train

Tout l'univers des trains miniatures Américains à l'échelle O

Publié le par American Train
Publié dans : #Tests Review
Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Pour ceux qui désirent réaliser un décor quelque peu attractif et réaliste sur leur réseau, il est impératif d’y disposer des routes, parkings, intersections, chemins.

Pour cela, plusieurs procédés existent, notamment pour les routes, comme les bandes autocollantes déjà peintes en couleur asphalte plus ou moins clair et possédant des marquages, qui se posent directement sur votre décor ou        encore la peinture faite maison mais aussi d’autres solutions comme le        système proposé par la société Woodland Scenics.

Si nous nous référons aux vidéos proposées par le fabricant, dont l’une est consultable ci-dessous, c’est un procédé « clé en main », facile, rapide et au rendu parfait.

Nous avons donc voulu tester sous toutes les coutures ce système, et pour cela, la société Woodland Scenics nous a fait parvenir gracieusement 3 kits contenants tout le nécessaire permettant de réaliser routes, trottoirs et        marquages.

Nous avons donc reçu deux kits, référence RG5151, intitulé « Road Kit », au prix catalogue de 12.99$, que vous pouvez très facilement vous procurer aux alentours de 10 à 12$ hors frais de port.

Ce kit contient un flacon de peinture couleur asphalte de 59.1 ml, un second de Top Coat Concrete de 59.1 ml (peinture pour trottoir), une réglette permettant de prendre les cotes pour réaliser les marquages des échelles N, HO et O, une petite tige en métal pour graver les marquages sur l’asphalte et un applicateur en mousse pour la peinture.

Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Nous reviendrons bien sûr en détail sur les différents composants et leur      utilité.

Le second kit, référence LK952, intitulé « Road System », au prix catalogue de 16.99$, que vous pouvez très facilement vous procurer aux alentours de 12$ hors frais de port.

Celui-ci contient un sachet de 226 g d’enduit, un rouleau de scotch double face de 365 cm x 0,6 cm d’épaisseur, un flacon de peinture asphalte de 29.5 ml, un applicateur en mousse, une petite feuille de papier de verre (220), un bâtonnet plat en bois.

Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Première constatation :

Deux kits différents pour faire la même chose ? Et bien non.

Dans le premier kit (RG5151), nous n’avons pas l’enduit que nous retrouvons dans le second kit, je dois donc peindre directement ma route en asphalte sur ma surface d’origine, mais dans le second (LK9952) nous n’avons pas la règle me permettant de tracer les lignes de marquages au sol, par contre, nous avons un rouleau de scotch double face me permettant de donner du volume à mes trottoirs et délimiter la route, ce que je ne retrouve pas dans le premier kit, je ne dois donc pas faire de trottoirs mais pourtant j’ai bien de la peinture pour en réaliser, je dois donc faire des trottoirs plats mais avec le second kit je ne peux pas faire de marquages au sol ??????

Vous avez tout suivi ?

Par contre, si nous « mixons » les deux kits, nous avons tout le nécessaire pour réaliser notre route dans de bonnes conditions.

Le kit idéal serait donc :

Un flacon d’asphalte

Un flacon de de Top Coat Concrete de 59.1 ml (peinture pour trottoir)

Un sachet d’enduit

Le scotch double face

Le papier de verre

Le bâtonnet

L’applicateur

La règle pour marquages

La petite tige en métal pour marquages

Donc, pour ceux qui ne sont pas au courant, si vous achetez un seul des deux kits (ce qui risque bien sûr d’arriver), vous allez vite de vous apercevoir que vous n’avez pas forcément tout le nécessaire pour la réalisation de votre        projet.

Alors pourquoi faire deux kits pour la même utilisation tout en étant              complémentaires ??? That’s the question ???

Nous avons cherché et il n’est bien sûr indiqué nul part que l’un est                complémentaire de l’autre afin de disposer de l’ensemble des accessoires.

Hmmmm……ça commence mal ce test……

Il nous reste maintenant à définir une surface sur laquelle nous allons réaliser la pose de la route sur notre réseau de démonstration qui, nous vous le          rappelons est installé à même le sol.

Pour ce faire, nous avons découvert chez MAKETIS des plaques isophoniques pour semelle ballast épaisseur 3mm, d’une dimension de 60cm x 30cm, au prix unitaire de 6,50€ hors frais de port.

Vous pouvez retrouver la fiche produit sur le site MAKETIS en cliquant ICI.

A l’origine, ces plaques sont destinées à être installées sous les rails afin de réduire le bruit de roulement lors du passage des trains, nous en avons fait une toute autre utilisation en les destinant à un support pour décor.

D’une matière et d’un aspect caoutchouteux, tout en étant rigide et très           légèrement flexible, c’est à la fois plus résistant que le fameux carton plume et plus facile à travailler qu’une planche de bois de 3mm, une simple paire de     ciseaux ou un cutter étant suffisants pour obtenir une découpe parfaite.

Par contre, la surface n’étant pas lisse mais granuleuse, il nous parait donc     improbable de pouvoir y appliquer directement la peinture asphalte.

Le système de routes et chemins Woodland Scenics
Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Après avoir défini une zone test sur notre réseau ou plutôt deux zones, nous avons disposé les plaques isophoniques sans omettre de les fixer au sol via du scotch double face.

Il est temps de procéder aux premiers tests avec l’application directe de l’asphalte et de la peinture pour trottoir sur la surface caoutchoutée d’une plaque et comme prévu, le résultat n’est pas concluant du tout, la peinture se fait boire par la surface caoutchoutée et…c’est tout, la surface apparaît          toujours granuleuse et n’est que partiellement recouverte.

Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Second test sur une plaque de bois et bien que le résultat soit un peu plus « potable », c’est loin d ‘être acceptable pour pouvoir ressembler à une route à moins d’y apposer 10 couches et encore. Ne nous décourageons pas et        testons cette fois ci sur du carton plume et pour le coup, le résultat reste le plus convenable a un détail près, le carton plume a tendance à « boire »           l’humidité de la peinture et donc à se déformer en séchant, à savoir que pour obtenir un rendu convenable il va nous falloir au minimum deux couches, vous imaginez bien la forme du carton plume une fois sec.

Le kit contenant uniquement la peinture asphalte sans l’enduit parait donc      difficilement utilisable sur tous supports. Aller, encore un point en moins.

Nous allons donc attaquer le test avec l’enduit qu’il vous faudra doser à          environ 1 cuillère à soupe d’enduit pour 3 cuillères à soupe d’eau afin d’obtenir une bonne consistance.

Pour la pose sur les plaques isophoniques, pas de soucis, tout se passe bien, l’enduit accroche parfaitement, séchage en surface relativement rapide, nous n’avons pas utilisé le bâtonnet en bois inclus dans le kit LK9952, censé           permettre d’étaler l’enduit mais une spatule de plâtrier et même deux de          différentes tailles pour être exact.

Bien que le séchage paraisse relativement rapide, nous avons laissé l’enduit prendre correctement jusqu’au lendemain avant d’attaquer le ponçage, ceci dans le but d’aplanir l’ensemble.

Pour cette opération, idem, pas de soucis, nous avons utilisé pour commencer le papier de verre inclus dans le kit LK9952 puis par la suite du papier que nous possédions, l’enduit ne se craquèle pas, ne s’arrache pas, se ponce sans            difficultés et nous en profitons pour réaliser quelques imperfections comme celles que nous pouvons trouver sur les routes réelles.

Après un bon coup d’aspirateur, il est temps de s’attaquer à la peinture en       utilisant bien évidement l’asphalte inclus dans les deux kits, qui est en fait une peinture quasi noire, relativement épaisse mais très facile à étaler avec         l’applicateur en mousse inclus.

Encore une fois, pas de soucis, hormis le fait qu’il est impératif de bien          appliquer la peinture en couches homogènes et pas trop épaisses tout en       prenant garde aux traces qui peuvent être faites avec l’applicateur en mousse lors d’une application trop rapide et négligée.

Le séchage est très rapide et à cet instant nous obtenons ce qui commence vraiment à ressembler à une route.

Il nous reste encore à réaliser les marquages et à tester la robustesse et         fiabilité de l’ensemble.

Pour les marquages, nous allons donc utiliser la réglette incluse avec le kit RG5151 afin de pouvoir tracer une ligne médiane en traits espacés. Nous         désirons également réaliser les marquages latéraux, mais pour cela, la réglette ne nous sera d’aucune utilité, si ce n’est pour nous référer au gabarit des traits pour l’épaisseur.

Une fois les tracés réalisés à l’aide d’un crayon de papier ce qui nous             permettra de les effacer une fois les marquages permanents réalisés, nous sommes censés utiliser la petite tige métallique incluse avec le kit RG5151 afin de « gratter » l’asphalte pour obtenir une couleur blanche lorsque nous allons arriver à l’enduit, ce qui, sur le papier, doit simuler les marquages.

Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Cette méthode étant loin d’être convaincante, nous ne doutons en rien que le résultat risque fort d’être plus que décevant, nous n’avons donc même pas     testé et nous nous sommes orientés vers les stylos peinture toujours de chez Woodland Scenics qui sont destinés spécialement pour les marquages sur les routes. Tant qu’à faire, nous avons également fait venir un stylo permettant d’effacer les marquages en cas d’erreur.

Stylo peinture jaune : Road Striping Pen C1292, contenance 3ml, prix catalogue 10.99$

Stylo peinture blanc : Road Striping Pen C1291, contenance 3ml, prix catalogue 10.99$

D’après la documentation technique, ces stylos permettent de couvrir environ 152 mètres linéaires et son livrés avec une mine de rechange.

Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Stylo effaceur : Road  Stripe Remover C1293, contenance 10ml, prix catalogue 10.99$

Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Pour le N et le HO, c’est parfait, les mines sont extrêmement fines, néanmoins, pour le O, ça devient tout de suite compliqué surtout lorsqu’il s’agit de faire des lignes épaisses.

De plus, les mines sèches très vite même les stylos fermés ce qui les rend vite inutilisables.

Néanmoins, la peinture couvre parfaitement le revêtement asphalte et ne bave pas, même si un second passage s’impose afin de bien faire ressortir les marquages.

Afin de nous faciliter la tâche et obtenir un résultat des plus convaincant, nous nous sommes donc orientés vers des stylos peinture Posca, PC-1M, équipés d’une pointe calibrée de 0.7 mm, de couleurs jaune et blanche, qu’il est très     facile de vous procurer dans les magasins Cultura (3 achetés 1 offert) au prix unitaire de 3.69€.

Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Nous démarrons donc les marquages avec la réglette fournie dans le kit RG5151, mais celle-ci ne mesure que 21cm de long, pas évident pour tracer les lignes droites tout en prenant les repères sur une route à l’échelle O.

Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Nous nous sommes donc procurés la fameuse grande règle pour marquages de chez Woodland Scenics, Flexi Edge, référence C1294, au prix catalogue de 10.99$, d’une dimension de 56cm de long et qui est d’après la documentation flexible, donc idéale pour tracer les courbes dans les virages.

Tout comme sa petite sœur, elle possède les repères permettant de tracer les marquages pour les échelles N, HO et O.

Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Flexible cela parait une bonne solution, mais malheureusement elle est flexible sans revenir à sa position initiale, ce qui fait qu’elle ne sera jamais exactement droite, ni exactement courbée, nous nous retrouvons donc avec une règle flexible qui ne reste ni droite ni courbe mais toute tordue, aller hop, on          abandonne.

Nous allons donc utiliser la bonne vieille méthode de la main levée avec une grande règle classique et cette fois-ci, ça roule.

Vous pouvez poser du scotch à peinture sur les côtés afin de délimiter la zone à marquer, mais après avoir essayé avec du scotch de masquage Tamiya, qui d’habitude ne nous pose aucun souci, il apparaît qu’il enlève la peinture         couleur asphalte lorsque nous le décollons, preuve en est que l‘accroche de la peinture asphalte reste fragile sur l’enduit même après une nuit de séchage.

Nous avons enfin obtenu un résultat correct, comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous.

Le système de routes et chemins Woodland Scenics
Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Il est temps maintenant d’attaquer une route « Custom », le noir c’est bien, mais si nous désirons réaliser une route plus ancienne, avec une teinte moins foncée, des traces, des craquelures, est-ce facile avec ce procédé ?

Le système de routes et chemins Woodland Scenics
Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Pour ce faire, nous avons procédé de la même façon que pour la route         « classique », c’est-à-dire la pose de l’enduit, le ponçage au papier de verre en laissant quelques imperfections, puis le recouvrement avec de la peinture      asphalte.

Suite à cela, nous avons réalisé un mélange composé pour moitié de peinture asphalte et pour l’autre moitié de peinture trottoir étant donné que nous ne l’avons pas utilisée et de toute façon nous n’avons jamais vu de trottoirs de couleur crème.

Nous avons appliqué notre mélange en tamponnade à l’éponge, nous vous conseillons de faire des tests d’application avant de vous lancer, une certaine habitude et dextérité étant de rigueur afin d’obtenir un résultat correct.

Afin d’accentuer les traces sur la route, nous avons utilisé un roller noir à pointe fine 0.5 Hi-Techpoint, s’en est suivi la réalisation des marquages.

Une fois nos deux routes achevées, il nous a paru nécessaire de les protéger en appliquant deux couches de vernis mat en bombe « Vernis Xpress » de chez Prince August, au prix unitaire de 10.80€, en provenance de chez….                devinez….MAKETIS.

Le système de routes et chemins Woodland Scenics
Le système de routes et chemins Woodland Scenics
Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Pourquoi nous arrêter en si bon chemin et ne pas tester les produits Woodland Scenics permettant de réaliser justement… des chemins.

Pour ce faire, nous avons utilisé les produits Gravel Buff Coarse, référence C1289 et Gravel Buff Fine C1288 toujours de chez Woodland Scenics que nous nous sommes procurés chez DIORAMA.FR qui est, il faut le dire le seul         distributeur en France ou il est régulièrement possible de se procurer ce type de produits Woodland Scenics et surtout à de très bon prix, c’est à dire      équivalent aux tarifs pratiqués par les distributeurs Américains. Vous pourrez trouver plus de renseignements concernant ce distributeur à la fin de cet       article.

Gravel Buff Coarse, référence C1289, se compose d’un sachet de graviers « grossiers » qui d’après la fiche technique permet de recouvrir une surface de 176 cm’ et un sachet de poudre « Accent Powder, permettant de recouvrir une surface de 29.4 cm’, le tout pour un prix catalogue de 5.99$, disponible chez DIORAMA.FR au prix de 5.95€.

Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Gravel Buff Fine, référence C1288, se compose d’un sachet de graviers « fins » qui d’après la fiche technique permet de recouvrir une surface de 176 cm’ et un sachet de poudre « Accent Powder, permettant de recouvrir une surface de 29.4 cm’, le tout pour un prix catalogue de 5.99$, disponible chez DIORAMA.FR au prix de 5.95€.

Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Toujours pour rester dans la gamme Woodland, nous avons utilisé de la colle liquide à pulvériser prête à l’emploi, référence S191, contenance 473 ml,        spécialement étudiée pour la pose du ballast, herbes ou autres éléments de     décor, au prix catalogue de 9.99$, disponible chez DIORAMA.FR au prix de 9.75€.

Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Nous commençons par pulvériser la colle liquide précédemment citée              directement sur la surface caoutchoutée des plaques isophoniques, ce qui       requiert une certaine rapidité entre la pulvérisation et la pose du gravier étant donné  que les plaques ont tendance à boire la colle liquide, suite à cela nous disposons les graviers à gros grains sur les deux chemins puis les fins pour entourer le « playground » qui est le terrain de basket de rue qui a été             préalablement réalisé au moyen de la peinture effet béton foncé de chez          Tamiya référence 87115 d’une contenance de 100 ml.

Une fois les graviers posés, nous pulvérisons une seconde fois l’ensemble afin de les fixer, puis nous utilisons la poudre marron incluse afin d’accentuer     certaines parties du terrain, il vous faudra jouer avec la poudre tout en la       mélangeant ou non avec des graviers afin d’obtenir un résultat lus ou moins prononcé en fonction de vos gouts. La pose et le mélange se réalisent               facilement à l’aide d’un pinceau plat.

Suite à cela, une dernière pulvérisation sur l’ensemble puis nous laissons       sécher.

Après une bonne nuit de repos, tout l’ensemble est effectivement bien fixé, la colle liquide Woodland est donc particulièrement efficace et le rendu est à la hauteur de nos attentes. Il ne nous reste plus qu’à disposer les éléments de     décor comme la végétation, les figurines et véhicules afin de finaliser              l’ensemble.

Le système de routes et chemins Woodland Scenics
Le système de routes et chemins Woodland Scenics
Le système de routes et chemins Woodland Scenics

CONCLUSION :

Le procédé de création de routes de chez Woodland Scenics est effectivement efficace sous certaines conditions :

Il vous faudra vous procurer les deux kits, référence RG5151 et LK952 afin de posséder l’ensemble des accessoires nécessaires à la réalisation de votre      projet dans de bonnes conditions. Pourquoi commercialiser deux types de kits qui en réalité servent à la même chose en étant complémentaires ?

La petite tige en métal incluse dans le kit RG5151 permettant soit disant de     réaliser les marquages est une vaste fumisterie.

La peinture pour les trottoirs de couleur crème ?? WTF ! Certes en la              mélangeant avec la peinture asphalte nous arrivons à du gris plus ou moins foncé, mais est-ce le but et ce n’est pas présenté comme ça.

Vous ne réaliserez pas des kilomètres de route, alors n’hésitez pas à acheter séparément un flacon de peinture asphalte, référence ST1453, contenance 118 ml, au prix catalogue de 6.99$, disponible chez DIORAMA.FR au prix de 5.95€.

Idem pour l’enduit pour lequel nous vous invitons à vous procurer une brique référence ST1452, contenance 680 g, au prix catalogue de 8.99$, disponible chez DIORAMA.FR au prix de 9.50€.

La règle flexible, vous l’aurez compris dans notre test, c’est inutile, surtout au prix catalogue de 10.99$, ce n’est qu’une vaste blague ou voir un produit        purement commercial, dans tous les cas, c’est à mettre à la poubelle.

Les stylos peinture de chez Woodland, idem, nous les déconseillons, orientez-vous plutôt sur les POSCA disponibles chez Cultura, c’est beaucoup plus       efficace et moins onéreux. Une mine par utilisation, cela suppose qu’il faut avoir utilisé la totalité du stylo en deux utilisations, une mine de rechange étant incluse……hhhmm ce n’est pas gagné.

Pour ce qui est de la simplicité d’utilisation, bien évidemment, Woodland nous vente dans ses vidéos la rapidité et facilité de pose, ce n’est pas exactement le cas, tout particulièrement si vous souhaitez obtenir un résultat satisfaisant.

Il vous faudra faire des essais, prendre le « coup de main » pour la pose et le ponçage de l’enduit, idem pour la peinture asphalte qui requiert un bon coup de main pour ne pas voir apparaitre au séchage des traces d’applicateur.

Pour la pose des marquages, la dextérité est de mise et nous préférerons la peinture à main levée plutôt que l’utilisation de scotch de masquage qui risque fort de vous emmener votre peinture asphalte lors du décollage.

Pour la réalisation des trottoirs au moyen de la peinture incluse, il vous faudra procéder à un mélange avec la peinture asphalte afin d’obtenir une teinte        réaliste, les trottoirs crème étant plutôt rares pour ne pas dire inexistants.

Nous regrettons qu’il soit nécessaire d’acquérir les deux kits de départ afin de pouvoir disposer de l’ensemble des éléments, cette information n’étant           indiquée nulle part.

L’ensemble tient ses promesses, mais n’espérer pas obtenir un résultat          satisfaisant en 2 temps 3 mouvements.

Réaliser des marquages corrects avec la petite tige en métal c’est faux, manque de fiabilité des stylos à peinture Woodland, la règle flexible c’est une blague et la couleur crème pour les trottoirs on s’en passe.

Pour résumer, le procédé de base en lui-même est fiable, l’enduit, la peinture asphaltes, la peinture crème si on la mélange, la réglette permettant de           dessiner à l’échelle désirée les marquages des routes, parkings et passages piétons c’est excellent, le scotch double face épais et d’une faible largeur       étudié pour délimiter la route ou créer des trottoirs peut s’avérer utile, le reste ou ce n’est pas fiable, ou c’est inutile et le fait de devoir acheter les deux kits pour posséder l’ensemble des éléments c’est très moyen.

Nous validons donc la qualité des produits de base permettant la création des routes, nous déplorons la piètre qualité de certains éléments comme les stylos à peinture et la règle flexible et nous les déconseillons fortement, néanmoins, le stylo effaceur est doté d’une mine plus épaisse et résistante et de plus est efficace, les tracés s’effacent parfaitement sans laisser de traces, il va de soi que nous le recommandons, nous regrettons le côté commercial lamentable qui consiste à devoir acheter les deux kits pour pouvoir jouir de l’ensemble des outils.

Pour les graviers permettant de réaliser des chemins, rien à signaler, avec un tant soit peu de dextérité et un bon mélange graviers / poudre, le résultat sera convainquant, la colle à pulvériser que nous avons utilisée tient également ses promesses.

Au final, il vous en coutera combien pour réaliser une route si nous nous en     référons aux tarifs catalogue :

Kit RG5151 : 12.99$

Kit LK952 : 16.99$

1 stylo peinture jaune POSCA : 3.69€

1 stylo peinture blanc POSCA : 3.69€

1 stylo effaceur C1293 : 10.99$

1 flacon supplémentaire de peinture asphalte ST1453 : 5.95€

1 brique d’enduit ST1452 : 9.50€

Sans oublier quelques fournitures supplémentaires comme du papier de verre, une petite spatule de plâtrier, et des plaques isophoniques au prix unitaire de 6.50€ si vous désirez utiliser celles-ci comme support.

Pour un total d’environ 60 à 70€ hors frais de port, vous disposerez de tout le nécessaire pour réaliser plusieurs mètres de route sur votre réseau, ce qui, lorsque l’on regarde les prix unitaires est plus que convenable. A savoir que vous pourriez aisément vous passer du kit RG5151, sa principale qualité étant de posséder cette fameuse petite réglette permettant de tracer les gabarits des marquages, mais une surprise vous attend peut-être à la fin de cet article…

Les intervenants qui nous ont permis de réaliser ce test :

Le système de routes et chemins Woodland Scenics

La société Woodland Scenics qui nous a fait parvenir gracieusement les          produits nécessaires à la réalisation de cet article sans oublier les figurines.

Le site officiel : WOODLAND SCENICS

Le système de routes et chemins Woodland Scenics

La boutique MAKETIS, qui nous accueille toujours avec sourire et                     professionnalisme, chez laquelle nous avons commandé les plaques             isophoniques et où nous nous sommes procurés l’ensemble de la végétation présentée, comme les buissons au prix de 7€ le pack de 3, la prairie inondable (Printemps) grand format de chez Mininatur au prix de 36,50€, le vernis en bombe Prince August, les arbres comme l’érable Automne au prix de 24€.

Nous en profitons pour vous informer que MAKETIS lance à partir de Mars 2018 des ateliers de peinture, soudure et patine, le programme détaillé est       disponible sur leur site en cliquant ICI. Si cela vous tente, n’oubliez pas de vous y inscrire.

Le site officiel : MAKETIS

Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Le distributeur DIORAMA.FR, qui est une boutique en ligne spécialisée dans les accessoires de décors pour les échelles Z, N, TT, HO, O, 1/43, paiements par carte ou Paypal, livraison rapide en colissimo sous 48 heures et chez        lequel vous pourrez y retrouver de nombreux produits de la gamme Woodland Scenics à des tarifs équivalents à ceux proposés par les distributeurs          Américains.

Le site officiel : DIORAMA.FR

Le système de routes et chemins Woodland Scenics

Marc (the boss) de l’équipe American Train qui a conçu les plans de réalisation et rassemblé la totalité du matériel nécessaire à la présentation de ce test sans oublier les petites touches finales de détails qui font la différence comme l’éclairage LED dans les camping-cars.

Audrey de l’équipe American Train, qui a réalisé l’ensemble des routes et        marquages.

Pierre de l’équipe American Train qui s’est chargé des véhicules et conseils techniques.

Tous les autres membres de l’équipe American Train qui ont participé à la        réalisation des chemins, végétation et éléments de décoration.

Si vous désirez vous lancer dans la création de routes en utilisant les produits de chez Woodland Scenics, vous devriez, en suivant nos conseils dispensés dans cet article parvenir un très bon résultat sans trop d’anicroches et rien que pour vous, nous mettons à votre disposition ci-dessous en format PDF un scan taille réel de la réglette Woodland Scenics permettant de tracer à l’échelle les marquages des routes pour les échelles N, HO et O.

A savoir que pour les lignes médianes en pointillés, les zones noires sur la      réglette représentent les zones ne pas peindre et donc par défaut les zones blanches les zones à peindre.

Aller, c’est cadeau, et voilà, nous venons de casser le plan marketing de         Woodland Scenics qui consiste à faire acheter deux kits dont un                    principalement pour la réglette, j’en connais qui ne vont pas être contents, mais nous avions prévenu que cette année nous ne serions pas tendres dans les tests, alors deux kits dont l’un pour une réglette nous ne validons pas du tout ce procédé.

Vous achetez le kit LK952, vous téléchargez la réglette, vous l’imprimez et c’est parti !!!!

ON DIT MERCI QUI ??

Commenter cet article

AMERICAN TRAIN SHOP

Articles récents

CHAINE YOUTUBE

 

Hébergé par Overblog