Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
American Train

Articles avec #tests review tag

Voiture restaurant sonorisée Southern Pacific « DAYLIGHT » Lionel

12 Juillet 2017 , Rédigé par American Train Publié dans #Tests Review

Voiture restaurant sonorisée Southern Pacific « DAYLIGHT » Lionel

Dans la vaste gamme des voitures de passagers à l’échelle O, les modèles se ressemblent tous, certains se distinguant néanmoins par leurs finitions ou leurs fonctionnalités, ce qui est le cas de la gamme des voitures « SATIONSOUNDS » de chez Lionel.

Ces voitures restaurant sont équipées d’un électronique embarqué qui permet de simuler différentes annonces du départ du train à son arrivée en gare. Elle se déclinent dans de très nombreuses compagnies et sont disponibles en TMCC ou Legacy, les seules différences notables entre les deux étant que les LEGACY sont équipées d’un éclairage LED.

Pour ce qui est du tarif, il vous faudra compter entre 225 à 290$ (prix revendeurs) environ, en fonction des modèles, mais un tel prix est-il justifié ?

Pour cette présentation, nous avons opté pour le modèle en livrée Southern Pacific « DAYLIGHT », 18“ Aluminium Strealined StationSounds Diner.

Référence 6-25419

Prix catalogue : 289.99$

Gamme : Standard O

Courbe minimum : O-54

D’une dimension de 48,5cm de long, cette voiture respecte tout à fait le gabarit de sa catégorie, le châssis y compris les détails sous le châssis, bogies, roues, axes de roues et coupleurs fonctionnels sont en métal et la coque est entièrement en aluminium extrudé, déjà, ça commence plutôt bien.

Les portes situées au chacune des extrémités s’ouvrent, et les soufflets fonctionnels sont flexibles, les nombreux détails comme les rambades, marchepieds et les aérations du toit sont toutes des pièces ajoutées et entièrement en métal.

L’encastrement des fenêtres est parfait et l’encadrement couleur métallisé ne comporte pas de défauts.

La finition de la coque (version ribbed) est parfaite, les stries sont droites, sans défauts, rectilignes, idem pour la peinture, bien qu’ayant méticuleusement examiné, nous n’avons rien à reprocher tout comme la plaque « Daylight SP 10200 » apposée au centre de la voiture maintenue au moyen de deux superbes petits rivets miniatures.

L’intérieur est entièrement aménagé y compris le coin cuisine, peint et agrémenté de plusieurs figurines dont un serveur et un contrôleur.

La voiture est bien sûr équipée d’un éclairage intérieur qu’il est possible d’allumer ou éteindre manuellement au moyen d’un interrupteur placé sous le châssis.

Concernant réalisation, rien à dire, c’est du lourd, à côté la voiture restaurant MTH Daylight peut partir à la casse.

Voiture restaurant sonorisée Southern Pacific « DAYLIGHT » Lionel
Voiture restaurant sonorisée Southern Pacific « DAYLIGHT » Lionel

Passons maintenant au côté « fonctionnel » de cette voiture.

Tout l’intérêt, hormis sa superbe finition réside dans le fait que nous sommes censés profiter de différentes annonces vocales du départ du train jusqu’à son arrivée en gare.

Il est possible de contrôler les différentes fonctionnalités en mode Conventionnel ou en mode Command Control.

En mode Conventionnel, le réglage du volume et l’activation / désactivation de l’éclairage s’effectuent via un potentiomètre et un interrupteur placés sous le châssis (photo ci-dessous) et les annonces vocales s’activent en jouant avec les touches klaxon et cloche de votre contrôleur.

Voiture restaurant sonorisée Southern Pacific « DAYLIGHT » Lionel

En mode Command Control qui est celui que nous avons utilisé pour cette présentation, le volume sonore, l’activation / désactivation de l’éclairage, le reset et les diverses annonces se commandent directement via les touches de la télécommande CAB-1 ou CAB-2.

Nous avons utilisé le système Lionel Legacy Command Set et vous pouvez voir sur la photo ci-dessous les fonctionnalités disponibles qui s’affichent sur le clavier digital pour ce type de voiture.

Voiture restaurant sonorisée Southern Pacific « DAYLIGHT » Lionel

Les annonces disponibles sont les suivantes :

Annonce de l’arrivée en gare

« Attention à la marche »

« Embarquement »

Annonce de départ

« Bienvenue à bord »

« Tickets s’il vous plait »

Annonce de l’ouverture du bar

Annonce de l’ouverture du restaurant (premier service)

Annonce de l’ouverture du restaurant (second service)

Annonce du bar / restaurant ouvert

Annonce « Prochain arrêt »

Dans la vidéo que vous pourrez visionner à la suite de cette présentation, certaines annonces ne se font pas entendre, car dans un souci de réalisme, un certain timing est nécessaire entre les différents dialogues, séquences que nous avons écourtées, afin d’éviter une vidéo de 15 minutes.

Tout cela parait bien beau sur le papier, mais les dialogues sont-ils vraiment audibles et réalistes ?

Et bien, comme vous pourrez vous en rendre compte via la petite vidéo, c’est bluffant, les dialogues ont un rendu et une sonorité parfaite, certes, ce n’est pas du HQ MP4, mais c’est d’une clarté parfaite.

Sans oublier le fameux « Clikety-clack » simulant le passage du train sur les rails.

L’activation répond parfaitement également, pas de décalage entre l’ordre envoyé et la réponse de la voiture, seul petit bémol, ne faites pas parler votre locomotive en même temps, parce que là, on ne s’entend plus.

Conclusion :

Point de vu réalisation et finitions, cette voiture est parfaite, le principal concurrent MTH ne fait pas mieux, loin de là et nous ne parlerons mêmes pas des autres fabricants.

Côté fonctionnalités et sonorisation, c’est incontestablement un ajout non négligeable à votre rame de voitures de voyageurs, il est possible de mixer les deux systèmes (MTH et Lionel) comme nous l’avons fait sur la vidéo, avec une machine MTH et une rame mixée MTH et Lionel.

Certains peuvent peut-être trouver le prix un peu excessif pour ce type de fonctionnalités embarquées, mais si nous prenons en compte la qualité de la voiture entièrement en métal, la finition parfaite, l’aménagement intérieur travaillé, les figurines présentes, l’électronique embarqué, ce n’est pas donné, mais ça vaut son prix.

Petit bémol néanmoins, il fallait que nous en trouvions un, si la voiture est victime d’une microcoupure électrique lors du passage d’un aiguillage par exemple, ce qui peut arriver fréquemment, la séquence peut s’interrompre et reset, ça c’est fâcheux, un système de sauvegarde avec une pile comparable à celui embarqué dans les machines TMCC n’aurait pas été du luxe et procurerait une un plaisir d’utilisation sans limite. En effet, lorsque la séquence est lancée, les annonces se suivent, mais il n’est pas possible de les sélectionner séparément, donc, lors d’une coupure d’alimentation, la séquence recommence au départ de la gare.

Vous l’aurez compris, nous vous recommandons fortement cet achat, qui n’est certes peut-être pas à la portée de toutes les bourses mais indéniablement un apport conséquent pour votre rame de voitures de voyageurs.

A ACHETER

Voiture restaurant sonorisée Southern Pacific « DAYLIGHT » Lionel

Nous en profitons pour vous présenter une amélioration que nous avons réalisée dans une voiture « Observation Car » de chez MTH, qui, à l’origine, ne dispose pas d’un éclairage détaillé pour les feux arrière.

A l’origine, cette voiture est équipé d’un éclairage intérieur unique se composant de petites ampoules disposées sur un rail installé sur la longueur du toit, de ce fait, les marker lights, le phare de fin de convoi et le logo ne s’éclairent que par réverbération de ce même éclairage, c’est dire si c’est loin d‘être terrible, c’est même très moche pour cette qualité de voiture.

Après avoir procédé à un démontage en règle, nous avons modifié les deux marker lights rouges arrière en réduisant considérablement les languettes de fixations qui arrivaient jusqu’au milieu du toit afin d’envoyer un peu de lumière dans les blocs extérieurs rouges et nous avons creusé la partie restante afin de pouvoir y insérer des LED 2mm canons long, haute luminosité, rouges qui elles-mêmes ont été modifiées, le diamètre du canon ayant été réduit.

Ceci étant fait, une LED 2mm canon court haute luminosité, blanche a été posée sur une petite plaque transparente en ABS à l’arrière de la plaque comportant le logo, cette même plaque ayant été entièrement refaite en peinture car elle est composée à l’origine d’une sérigraphie apposée sur le devant d’une plaque de plastique transparente qui n’éclairait le logo que par réverbération de la  lumière intérieure, de ce fait, l’encadrement du logo qui n’était pas peint en noir apparaissait en blanc, ce qui n’était pas du plus esthétique, tel un petit decalco mal ajusté posé sur une vitre plastique.

Pour terminer, il manque le phare arrière, qui lui aussi est inexistant, nous avons donc doté la lentille présente d’une LED 3mm haut luminosité, blanc chaud afin que le phare ressemble vraiment à un phare.

Les deux LED rouges et les deux LED blanches ont été connectées à deux montages électroniques distincts réalisés par nos soins qui permettent aux LED de rester allumées même lors de microcoupures sur les rails.

Ces mêmes montages ont été camouflés à l’intérieur de la voiture, du côté de la cuisine, entre deux cloisons et ont été connectés à l’alimentation arrivant des bogies.

Tant qu’à faire, nous avons agrémenté la voiture de quelques passagers afin d’y ajouter une touche de « vie ».

Vous pouvez voir le rendu final de la rame « DAYLIGHT » avec la voiture restaurant Lionel et la voiture « Observation » sur la vidéo présentée ci-dessous.

Voiture restaurant sonorisée Southern Pacific « DAYLIGHT » Lionel
Voiture restaurant sonorisée Southern Pacific « DAYLIGHT » Lionel
Voiture restaurant sonorisée Southern Pacific « DAYLIGHT » Lionel
Lire la suite

MTH PREMIER GP-35 Norfolf Southern 3 Rails échelle O

2 Juin 2017 , Rédigé par American Train Publié dans #Tests Review

MTH PREMIER GP-35 Norfolf Southern 3 Rails échelle O

Une petite présentation rapide d’un modèle à la fois original de par sa conception et relativement difficile à se procurer, nous avons nommé la GP-35 diesel en livrée Norfolk Southern.

Type : GP-35 Diesel Engine

Compagnie : Norfolk Southern

Référence : 20-20132-2

Gamme : MTH Premier

Fabricant : MTH

Prix unitaire hors frais de port : 449.95$

Si vous êtes amateur de matériel ferroviaire Américain, vous connaissez certainement la série des GP-35, fabriquées de 1963 à 1966, dont la forme la plus classique et représentative de ce modèle est une caisse relativement courte en longueur avec un nez plat allongé, version que l’on appelle « Low Hood ».

Une version moins commune, sous la dénomination « High Hood » était néanmoins en service dans certaines compagnies dont Southern, Wheeling & Lake Erie et Norfolk Southern, c’est ce dernier modèle que nous allons vous présenter.

Bien évidemment, elle fait partie de la version la moins commune et donc la plus difficile à se procurer dans la gamme MTH Premier. De plus, lorsque notre client nous a demandé de lui en trouver une en version 2 rails, de la monter en 3 rails, tout en conservant les coupleurs type Kadee et les pilots fixes, cela relevait de la missions impossible mais que nous avons encore une nouvelle fois accomplie.

D’une dimension d’environ 34cm de long, elle n’est pas bien grande, taille identique à une GP-7 par exemple, mais possède néanmoins toutes les caractéristiques d’une motrice de la gamme Premier, dont le châssis, réservoir, pilots, bogies, roues, axes de roues et rambardes en métal, elle est dotée de deux moteurs à volants d’inertie, d’une platine Proto-Sound 2 3V et d’un générateur de fumée.

Côté éclairage, nous retrouvons les feux avant et arrière qui bien sûr s’inversent en fonction du sens de marche, un éclairage des numéros, des marker-lights avant et arrière ainsi que de la cabine dans laquelle se trouvent deux figurines.

Notons les petits détails présents sur la coque comme les boucles en métal sur le toit ainsi que la cloche placée sur le haut du nez avant sans oublier le klaxon en métal placé juste avant le toit de la cabine de conduite.

Le remplissage du générateur de fumée ainsi que les potentiomètres de réglages de la fumée et du son sont accessibles via une partie amovible du toit qu’il est très facile d’enlever et qui se trouve à la hauteur de la sortie d’échappement et de la première grille de ventilation.

La peintre c’est…noir, bref, pas grand-chose à dire, un beau noir semi-mat comme d’hab avons-nous envie de dire, les marquages idem, propres, nets, sans bavures, pas à profusion mais soignés et fidèles au modèle original. Coté sonorisation : Une tuerie, vous pourrez vous en rendre compte dans la vidéo ci –dessous.

Avant que cette sympathique petite GP-35 qu’il est possible de faire circuler sur un rayon de courbure O-42, nous quitte pour rejoindre son nouveau foyer, nous vous avons fait quelques photos et bien sur une petite vidéo de présentation.

Comme vous pourrez le constater sur les photos, ce modèle deux rails est équipé de bogies 3 rails à roues épaisses, suite à la demande de notre client.

MTH PREMIER GP-35 Norfolf Southern 3 Rails échelle O
MTH PREMIER GP-35 Norfolf Southern 3 Rails échelle O
MTH PREMIER GP-35 Norfolf Southern 3 Rails échelle O
MTH PREMIER GP-35 Norfolf Southern 3 Rails échelle O
MTH PREMIER GP-35 Norfolf Southern 3 Rails échelle O

Nous tenons à vous rappeler que si vous recherchez un modèle précis, motrice, wagon, voiture, accessoire, que ce soit du MTH, Lionel, K-line, Weaver, Atlas, etc… n’hésitez pas à nous contacter en nous indiquant le modèle que vous recherchez, la référence ainsi qu’une fourchette de prix hors frais de port et nous vous indiquerons si cela est réalisable. Si tel est le cas, et lorsque nous avons trouvé l’article que vous recherchez, un acompte de 10% de la somme totale hors frais de port vous sera demandé afin de valider votre commande et un délai de livraison vous sera communiqué.

Lire la suite

Wagon OPERATING VOLTMETER CAR K-LINE

31 Mai 2017 , Rédigé par American Train Publié dans #Tests Review

Wagon OPERATING VOLTMETER CAR K-LINE

Un wagon « gadget » mais qui peut s’avérer bien utile, le « OPERATING VOLTMETER CAR K-LINE », en 3 rails, échelle O.

Il s’agit d’un Box Car produit par Lionel ou K-line, équipé d’un voltmètre et d’une ampoule témoin sur le toit, qui est disponible dans diverses livrées dont Union Pacific, Pennsylvania, K-line, FEMA Disaster Relief, Great Northern, etc…

Nous allons vous présenter la version produite par K-line en livrée Union Pacific, les modèles produits par Lionel étant plus anciens et nettement moins bien finis et détaillés.

Type : Operating Voltmeter Boxcar

Référence : K7041-2111

Gamme : O Scale

Fabricant : K-line

Prix unitaire : Environ 70 à 90$ en fonction des différentes livrées pour un modèle identique à celui présenté dans cet article avec les mêmes finitions.

D’une dimension d’environ 26,5cm de long, il respecte parfaitement le standard de taille pour ce type de Boxcar à l’échelle O Standard.

Le châssis est en métal hormis tous les détails sous le châssis qui sont en plastique, les bogies, roues, axes de roues et coupleurs fonctionnels sont aussi en métal.

La caisse du wagon est en ABS, ainsi que les deux portes latérales qui peuvent coulisser.

Les détails qui ont été ajoutés sur la coque, comme les échelles, les grilles sur le toit, les rambardes, les marchepieds sont également en métal.

Sur l’un côtés du wagon se trouve l’écran du voltmètre, d’une dimension de 3,6cm de long x 2,2cm de haut, il ne gâche rien à l’ensemble, étant à la fois visible et discret.

Au centre du toit se trouve la lampe rouge témoin, en forme arrondie tel un gyrophare, parfaitement englobée dans l’ensemble, nous pouvons d’ailleurs noter les grilles présentes au centre du toit qui en épousent parfaitement son pourtour.

Coté peinture, nous restons dans la qualité, avec une application et un lissage parfait, y compris pour les deux liserés rouges qui parcourent en haut et en bas les deux faces latérales du wagon. Les délimitations entre les différentes couleurs sont parfaites, pas de bavures, coulures ou ratages.

La sérigraphie est précise, les caractères sont nets, lisibles, fins et semblent réellement être peints sur le wagon.

Coté qualité, vous l’aurez compris, rien à redire, c’est du très bon, similaire à la finition que nous pouvons rencontrer sur les wagons MTH Premier ou Lionel dans les dernières versions en Standard O (hormis la série LionScale).

Mais que faire d’un Boxcar qui, bien qu’étant parfaitement réalisé, possède un voltmètre sur l’un de ses cotés et une lampe rouge sur le toit ?

Tout simplement vérifier l’intégrité électrique de l’ensemble de votre réseau.

Le voltmètre permet de vous indiquer la tension réelle qui alimente vos voies et la lampe témoin rouge clignotera lorsque le wagon passera sur des portions de voie sales ou non alimentées.

Si vous avez un doute sur la tension de l’un de vos tronçons, sortez le wagon, et pour obtenir une lecture la plus précise possible, attelez le juste derrière une machine et vous aurez la tension réelle d’utilisation avec une machine en fonctionnement.

Idem pour les microcoupures, la lampe témoin vous indiquera avec précision les portions à nettoyer, les aiguillages défectueux ou les absences de conductivité entre les différents rails. Bien sûr, nous vous conseillons de bien nettoyer les frotteurs présents sous les bogies afin que la vérification des voies ne soit pas faussée.

Nous avons vérifié la précision du voltmètre embarqué au moyen d’un voltmètre électronique de précision et les mesures indiquées sont exactes, pas à la virgule près bien entendu comme un voltmètre professionnel mais la plage de mesure correspond parfaitement.

Wagon OPERATING VOLTMETER CAR K-LINE
Wagon OPERATING VOLTMETER CAR K-LINE
Wagon OPERATING VOLTMETER CAR K-LINE
Wagon OPERATING VOLTMETER CAR K-LINE
Wagon OPERATING VOLTMETER CAR K-LINE
Wagon OPERATING VOLTMETER CAR K-LINE

CONCLUSION :

D’une très bonne qualité de fabrication et de finition, avec un rendu parfait y compris les lignes de rivets qui sont présentes sur la coque et les portes, ce sympathique Boxcar peut apporter un petit plus non négligeable à votre réseau en vous indiquant le voltage ainsi que les coupures d’alimentation tout en apportant une touche d’originalité.

Ceux qui recherchent le réalisme à tout prix ne seront peut-être pas emballés (quoi qu’ils peuvent toujours compter les rivets de la coque), mais ajoutez ce wagon à un ensemble MOW (Maintenance of Way) en le couplant juste derrière la motrice et vous obtiendrez un ensemble à la fois cohérent et esthétique, la gamme des wagons de maintenance des voies étant tellement diversifiée, cela ne risque en rien de choquer.

Nous le conseillons fortement.

Nous vous invitons à visionner la petite vidéo ci-dessous si vous désirez avoir un aperçu de ce wagon en pleine action.

Lire la suite

La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel

30 Mai 2017 , Rédigé par American Train Publié dans #Tests Review

La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel

Le fabricant Lionel à grands renforts de pubs dans les magazines spécialisés entre autre, était fier de présenter dans son catalogue 2016 volume 2 une nouvelle gamme de wagons sous l’appellation LionScale, qui sont assemblés, peints et décorés aux Etats-Unis.

Soit disant de très bonne facture, avec la garantie que la qualité et la fidélité de reproduction seraient au rendez-vous, de plus à un prix réduit, sans oublier qu’ils ne sont pas en O-27 mais bien en « Scale », c’est-à-dire identiques aux modèles Lionel Standard O ou MTH Premier et destinés aux utilisateurs néophytes mais aussi aux collectionneurs, bref, que du bonheur.

Nous nous devions donc de tester cette gamme qui est disponible depuis peu et pour l’occasion, Richard, ami et directeur de la boutique The Train Shop (Et hop un peu de pub), nous en a fait parvenir gracieusement un exemplaire.

Voyons si cette gamme de matériel tient ses promesses.

Type : Railbox 50’ Modern BOXCAR

Référence : 3-16010

Gamme : LionScale

Fabricant : Lionel

Prix unitaire : 59.99$

Nous sortons la boite du colis que nous venons de recevoir et notons de suite une nouvelle sérigraphie de l’emballage avec l’appellation LionScale sérigraphiée sur toutes les faces sans oublier le nouveau petit logo apposé en haut à droite de la face avant, « Made in USA Made of US and Imported parts ».

D’après les dimensions de la boite (42cm de long x 14,3cm de haut), ce modèle est effectivement bien à l’échelle standard 1/48eme, c’est déjà une bonne chose.

La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel
La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel
La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel
La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel

Nous ouvrons la boite en cartonnage très léger (il n’y a pas de petites économies) et nous sortons l’emballage intérieur en deux parties de plastique souple, sans protections, sans liens, sans mousse, afin de découvrir le wagon.

La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel
La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel

Et là, nous constatons que nous avons reçu un kit, la caisse est désolidarisée du châssis, un coupleur se promène et deux morceaux de ce qui était certainement une rondelle trainent dans l’emballage.

La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel

Nous prenons en main l’ensemble : Stupéfaction, notre ami Richard nous a fait une blague et nous a expédié un cadeau de fête foraine, vous savez ces petits jouets « merdiques » que l’on peut gagner à la pêche aux canards.

D’une longueur de 32,5cm x 6,5cm de large, c’est effectivement bien du Standard O, le plastique de la caisse est très fin, tous les détails sont dans la masse, mis à part la roue du frein et encore nous avons un doute, les détails rapportés, nous allons faire rapide, il n’y en a pas, les portes latérales s’ouvrent, mais attention, comme précisé précédemment, c’est du plastique fin, il ne s’agit donc pas de les ouvrir 50 fois, nous ouvrons les deux portes et là, une porte coince, après avoir examiné la « chose », nous constatons qu’une trainée de colle est répandue sur la face intérieure d’une des deux portes (ça c’est de la finition).

La peinture, elle fait comment dire….Playmobil….non n’insultons pas les Playmobil, bon c’est dégeu…..aspect plastique rugueux.

La peinture des détails ??? quelle peinture ???  Tout est en jaune.

La sérigraphie : Len enfants adorent coller des stickers sur les livres de collages, et bien c’est pareil, nous pouvons sentir au toucher le relief de la sérigraphie qui en plus d’être brillante sur une peinture mate ce qui est quand même original n’est pas nette mais comme maculée de centaines de petites bulles, mais au moins, tous les marquages sont présents.

La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel
La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel
La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel
La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel
La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel
La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel

Le châssis, alors là… mais alors là… ça envoi du lourd.

Il est entièrement en plastique et le dessous du châssis n’est même pas collé au plancher mais simplement maintenu par les deux vis qui tiennent également les bogies.

C’est exactement comme les vieux wagons Atlas ou Pola Maxi qui ont 20 ans et qui étaient assemblés de la même façon avec le même type de châssis.

Néanmoins, il y a quand même du métal, oui, nous avons exagéré, il y a du métal, deux contrepoids sommairement peints et collés sur le châssis.

La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel
La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel
La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel

Terminons par les bogies, ils sont effectivement en métal, identiques aux modèles qui équipaient les vieux wagons Lionel il y a de cela 25 ans, et en plus, l’un des deux est cassé, car ils se fixent au châssis via une vis qui maintient le bogie par une petite rondelle soudée sur le haut du bogie, mais comme l’emballage ne possède pas de protections pour les bogies, il arriva ce qu’il devait arriver, et encore heureux que ce wagon était dans un colis au milieu d’autres boites, sans quoi nous aurions reçu des pièces non identifiables.

Ces mêmes bogies sont équipés de coupleurs en métal certes fonctionnels mais dont le modèle est vieux d’au moins 25 ans.

Cerise sur le gâteau, il n’y a pas de fixations réelles entre la coque et le châssis, si ce ne sont que quatre petits picots en plastique qui s’emboitent dans quatre petits emplacements prévus à cette effet dans le bas de la coque, alors vous collez la coque, vous mettez de l’adhésif, bref, vous vous débrouillez.

La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel
La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel
La gamme LionScale Made in USA de chez Lionel

ON SE FOU DE QUI ???

C’est quoi cette saloperie ???

Certains vont encore nous accuser de dénigrer le matériel Lionel, mais sachez que nous réalisons nos tests en toute impartialité et nous n’avons strictement rien contre le fabricant Lionel, nous ne faisons qu’analyser et rapporter la qualité des produits que nous recevons et dans ce cas précis, nous pouvons l’affirmer sans détours, c’est une escroquerie.

CONCLUSION :

59.99$ pour ce jouet, et encore, jouet est un bien grand mot pour cet amas de plastique dépourvu de qualité, de finitions, de soins, nous le répétons, c’est tout simplement une escroquerie.

A la limite, un enfant peut y trouver son bonheur pour faire rouler « ça » sur son réseau et s’amuser un peu, mais Lionel affirme que cette gamme est idéale pour les collectionneurs…C’est une blague ???

Nous en donnons 15€, histoire de payer les bogies en métal vieux de 25 ans.

L’emballage est juste inadmissible, pas de protections, pas de liens de maintien, il est évident que vous allez recevoir votre wagon en pièces, le plastique de la caisse est à vomir, le dessous du châssis à jeter, la sérigraphie est……ppfffff…arrêtons-nous là, il en est assez de détailler les défauts de ce gadget de fête foraine….

Pour 59.99$, vous l’aurez compris, passez votre chemin, aller hop, une fois remis sur pied ou plutôt sur ses roues, il sera proposé à la vente dans notre boutique Ebay, et oui, nous allons le mettre en état de rouler correctement, nous, nous ne sommes pas des voleurs…, Il y a des amateurs ????

Lire la suite

MTH PREMIER N-6b Caboose with Operating Signal Man

29 Avril 2017 , Rédigé par American Train Publié dans #Tests Review

MTH PREMIER N-6b Caboose with Operating Signal Man

Tout bon ancien train de fret qui se respect se doit d’être doté d’un « Caboose » (fourgon-frein de fin de convoi), qui se déclinent sous différentes formes dans un très large choix de compagnies ferroviaires.

Les fabricants de modélisme ferroviaire à l’échelle O en proposent de très nombreuses variantes et il est très facile de s’en procurer afin d’agrémenter votre convoi, nous allons cependant nous attarder sur un modèle spécifique, proposé par la firme MTH, dans la gamme Premier qui est le :

N-6b Caboose with Operating Signal Man

Référence : 20-91225

Livrée : Pennsylvania

Tarif catalogue : 89.95$

Ce type de caboose de la gamme Premier se décline dans de nombreuses compagnies dont Pennsylvania, Boston & Maine, Canadian Pacific, Milwaukee Road, Chesapeake & Ohio, Santa Fe, Northern Pacific, Canadian National, New Haven, Union Pacific, etc…

D’une dimension d’environ 20cm de long par un peu plus de 10cm de haut, il est pourvu de bogies, roues, axes de roues, châssis et coupleurs fonctionnels en métal.

L’ensemble des rambardes jaunes ainsi que les deux lampes de fin de convoi sont en métal tout comme la barre de maintien de la cheminée ainsi que les différents détails qui ornent le toit.

L’effet bois sur Les cloisons ainsi que la coupole et le plancher est parfaitement bien reproduit, notons également les chainettes réelles situées sur les deux plateformes qui abritent le frein à vis.

L’intérieur est équipé d’éclairage tout comme les deux lampes de fin de convoi qui s’allument en rouge.

La peinture est parfaite, la sérigraphie est correcte, mis à part les inscriptions blanches situées dans le bas des cloisons latérales qui ne sont pas lisibles et apparaissent quelque peu superposées (voir photo ci-dessous).

MTH PREMIER N-6b Caboose with Operating Signal Man

Hormis une bonne qualité générale, ce modèle n’a rien d’exceptionnel et nous pourrions vous en décrire des tonnes comportant des spécifications identiques, hormis que celui-ci possède une caractéristique que nous ne retrouvons pas dans la plupart des modèles et qui réside dans la présence d’un « Signal Man ».

En effet, ce Caboose est doté d’une animation particulière, lorsque vous activez la touche « BELL » de votre transformateur ou de votre télécommande DCS, le « gardien » équipé d’une lanterne rouge apparait à l’arrière de ce fourgon, ceci afin de signifier au conducteur de la locomotive qu’il y a un souci dans le convoi.

Si vous ne possédez pas un transformateur muni d’une touche « BELL » ou d’un système DCS, vous devrez néanmoins vous équiper d’un rail d’activation (OTS), de la gamme RealTrax, référence 40-1008. Un commutateur est présent sous le fourgon afin de sélectionner le mode d’opération souhaité (voir photo ci-dessous).

MTH PREMIER N-6b Caboose with Operating Signal Man

La figurine est parfaitement bien reproduite et peinte, sans oublier le petit détail qui fait toute la différence, la lanterne s’allume réellement en rouge.

Voici donc un fourgon qui sort de l’ordinaire et qui apporte sans conteste une touche d’originalité et de vie à votre train.

MTH PREMIER N-6b Caboose with Operating Signal Man
MTH PREMIER N-6b Caboose with Operating Signal Man
MTH PREMIER N-6b Caboose with Operating Signal Man
MTH PREMIER N-6b Caboose with Operating Signal Man

Notre avis :

Bien que doté d’une finition correcte, nous regrettons la présence d’un seul frotteur sous le caboose, ce qui, en certaines circonstances comme le passage d’aiguillages entraine des coupures dans l’éclairage.

La sérigraphie des petits lettrages est loupée.

La figurine mobile équipée d’une lanterne qui s’allume est bien détaillée et apporte un plus à un convoi de fret ou train mixte, le bruit du système permettant l’animation est à peine audible, donc un sans-faute sur ce point.

L’ouverture du caboose en cas de changement de lampe est prévue et facile.

Ne nécessite pas un rail d’activation pour l’utilisation.

Nous recommandons donc l’achat de ce type d’article.

Nous vous invitons à visionner ce caboose sur la vidéo de présentation ci-dessous.

Lire la suite

Présentation et test LIONEL LEGACY GP-7 UNION PACIFIC

27 Avril 2017 , Rédigé par American Train Publié dans #Tests Review

Présentation et test LIONEL LEGACY GP-7 UNION PACIFIC

Vous êtes nombreux à nous demander pourquoi nous ne présentons jamais les machines, wagons, voitures et systèmes de chez LIONEL, ce à quoi nous allons vous répondre en toute impartialité.

Non pas que nous n’aimions pas ou ne connaissions pas les produits de chez Lionel mais nous représentons avant tout la marque MTH et de plus, les deux principaux techniciens qui vous présentent tout au long de l’année des modifications, conversions dépannages et astuces sont agréés et spécialisés dans les produits MTH bien qu’étant également réparateurs indépendants Lionel. Nous sommes actuellement le seul blog francophone à vous faire découvrir du matériel ferroviaire Américain à l’échelle O et tant l’infrastructure que le matériel présenté et le temps passé coutent de l’argent ce qui nécessite un choix dans le partenariat et de ce fait une orientation prononcée vers les produits de ce même partenaire, et oui, nous ne vivons pas d’air pur et d’eau fraiche, des financements sont donc nécessaires.

Les tests et présentations que nous proposons sont néanmoins toujours réalisées en toute objectivité et sans aucune obligation.

De ce fait, nous allons répondre à votre demande, en vous présentant le système LEGACY de chez Lionel qui équipe l’ensemble du matériel actuel de ce constructeur et pour ce faire, nous avons sélectionné en premier lieu une machine diesel qui regroupe l’ensemble des fonctionnalités présentes dans les machines diesel LEGACY, la GP-7 en livrée Union Pacific.

Nom : Union Pacific LEGACY GP-7 Diesel

Référence : 6-28567

Tarif catalogue : 399.99$

Echelle : Standard O

Courbe minimum de fonctionnement : 0-31

D’une dimension de 34,5cm de long, elle est équipée de deux moteurs « Flywheels », du système de contrôle LEGACY / Odyssey II, ainsi que du système sonore RailSounds 5.0 et d’un générateur de fumée.

Coupleurs contrôlables à distance, éclairage LED pour les phares, Markers Lights qui changent de couleur en fonction du sens de la marche, gyrophare fonctionnel, Mars Lights, Emergency Lights, éclairage des numéros et de la cabine dans laquelle se trouvent deux figurines sans oublier les quatre interrupteurs placés sous la machine permettant respectivement de placer la machine en mode normal ou programmation, d’activer ou non le système Odyssey II, d’activer ou non le son et enfin d’activer ou non le générateur de fumée.

Le dessus de la machine cache deux emplacements, l’un permettant d’y insérer une pile 9V (détails à suivre) et le second camouflant le potentiomètre de réglage du volume sonore (photos ci-dessous).

Présentation et test LIONEL LEGACY GP-7 UNION PACIFIC
Présentation et test LIONEL LEGACY GP-7 UNION PACIFIC

Coté carrosserie et roulement, les bogies, habillages bogies, roues, axes de roues, coupleurs, châssis réservoir, blocs marchepieds sont en métal. Idem pour tout ce qui est des détails comme les rambardes, les crochets de carrosserie, les chainettes, etc...

L’ensemble de la coque est en ABS, très finement détaillé sans marques ou traces de moules, l’ensemble des trappes, rivets et grille sont présents, les grilles n’étant pas en photo découpe mais moulées dans la masse, ce qui ne gâche en rien à la finition de l’ensemble.

La peinture est parfaite, pas de ratages, coulures ou autres défauts, y compris sur le liseré rouge qui court tout le long de la passerelle en passant sous le poste de conduite, ainsi que l’ensemble de la sérigraphie très finement représentée ou l’on retrouve l’ensemble des marquages présents sur ce type de modèle.

Nous disposons donc ici d’une très belle réalisation et finition comme sur la grande majorité des machines Lionel de génération LEGACY en Standard O.

Présentation et test LIONEL LEGACY GP-7 UNION PACIFIC
Présentation et test LIONEL LEGACY GP-7 UNION PACIFIC
Présentation et test LIONEL LEGACY GP-7 UNION PACIFIC
Présentation et test LIONEL LEGACY GP-7 UNION PACIFIC
Présentation et test LIONEL LEGACY GP-7 UNION PACIFIC

Ce qui nous gênes principalement, c’est justement ce fameux système LEGACY.

En toute objectivité et connaissant parfaitement les deux principaux systèmes actuels qui se nomment LEGACY de chez LIONEL et PROTO-SOUND de chez MTH, nous regrettons fortement que Lionel « campe » sur ce système et nous allons vous détailler ci-dessous pourquoi.

Afin de pouvoir profiter pleinement de votre machine, il vous est nécessaire de posséder le système de contrôle LEGACY de chez Lionel qui vous permet de contrôler les options avancées de la locomotive qui en est équipée via un système de contrôle qui se nomme « Legacy Command Set » au prix catalogue de 399.99$ (photo ci-dessous).

Présentation et test LIONEL LEGACY GP-7 UNION PACIFIC

Cet ensemble inclus une base de rechargement et de connexion sur laquelle se pose une télécommande sans fil rechargeable équipée d’un écran LCD ainsi que de différentes touches dont un clavier central tactile LCD. Inclus également un adaptateur secteur permettant l’alimentation de la base.

Ce dispositif ne permet en rien d’alimenter votre réseau, il vous faudra acquérir un transformateur séparément.

Pour le prix catalogue indiqué de 399.99$, qu’il est néanmoins possible de se procurer neuf aux environs de 300 à 350$, nous sommes en droit de nous attendre à pouvoir accéder à un grand nombre de fonctionnalités, et bien, détrompez-vous.

Les locomotives Legacy sont commercialisées avec un petit module mémoire (photo ci-dessous) qu’il est nécessaire d’insérer dans un emplacement prévu à cet effet à l’arrière de l’écran LCD de votre télécommande afin que celle-ci télécharge le nom, numéro de machine et les fonctionnalités dédiées à cette même machine.

Présentation et test LIONEL LEGACY GP-7 UNION PACIFIC
Présentation et test LIONEL LEGACY GP-7 UNION PACIFIC
Présentation et test LIONEL LEGACY GP-7 UNION PACIFIC

Ceci étant fait, vous avez accès à un choix de fonctionnalités « de dingue », c’est-à-dire rien de spécial. Réglage du volume sonore, du débit de fumée, des tours moteurs (sonore), allumage ou extinction du gyrophare, déclanchement des dialogues de la tour de contrôle et du mécanicien, avec ça, on n’est pas fauché !!!.

Concernant les dialogues, ne vous attendez pas à avoir de longues discussions, des bruitages de manouvres ou chargements, déchargements de fret, vous aurez le droit à uniquement 3 ou 4 courtes phrases maximum.

Le régime sonore moteur est réglable dans une déclinaison de 8 sons différents ainsi que le débit du générateur de fumée qui dispose de quatre réglages (OFF, LOW, MEDIUM, HIGH).

Nous pouvons également activer ou désactiver le gyrophare, c’est à cet instant que nous ne regrettons pas l’achat d’une ensemble de contrôle LEGACY car nous pouvons faire « joujou » avec le gyro, ça c’est cool !!!.

Nous tenons à préciser que le système de contrôle LEGACY V. 1.60 « Legacy Command Set » dont nous disposons nous a été gracieusement mis à disposition par LIONEL.

Maintenant que nous avons chargé les fonctionnalités dédiées à cette machine dans notre télécommande et avant de la démarrer, nous devons encore y installer une pile 9V ceci afin d’éviter toute interruption sonore si une coupure venait à se produire sur la voie.

Ne surtout pas oublier de retirer de son logement la pile si vous ne comptez pas utiliser votre machine durant une longue période, ceci afin d’éviter que votre pile ne coule dans la machine et endommage certains composants ou connectiques comme par exemple le connecteur 9V, ce qui se produit très régulièrement.

Démarrage de la machine, et c’est parti, la conduite est très souple, précise, le ralenti est très correct, pas d’à-coups, pas de perte de signal entre les ordres envoyés via la télécommande et la machine et nous pouvons profiter pleinement des détails de cette machine qui ne sont pas négligeables :

Elle est équipée de deux blocs phares avant et arrière qui se composent de deux phares inférieurs qui sont allumés en fonction du sens de la marche et d’un second bloc phares supérieur qui dispose d’une Mars Lights (lampe de signalement clignotante blanche) et en dessous une Emergency Lights rouge qui ne s’active que lorsque vous opérez un freinage brusque ou lorsque votre machine est à l’arrêt en position neutre.

Du côté des Marker Lights, bien sur deux vert à l’avant et deux rouge à l’arrière qui deviennent en inversant le sens de la marche deux rouge à l’avant et deux vert à l’arrière de la machine, si c’est pas beau ça.

Les numéros s’allument des deux côtés de la machine et il est possible également d’éteindre ou allumer l’éclairage cabine.

Concernant le gyrophare, Lionel aurait pu faire mieux que de nous coller une bête petite ampoule miniature incandescente de couleur orange qui dépasse du toit, une petite LED arrondie aurait quand même été nettement plus esthétique.

Côté éclairage, nous sommes bluffés, jamais MTH n’a proposé sur ce type de modèle un éclairage aussi poussé et réaliste, rien à dire, c’est du beau.

Les fonctionnalités sonores sont classiques, klaxon, cloche, freinage, accélération et quelques phrases entre la tour de contrôle et le mécanicien, la qualité sonore est au rendez-vous, les bruitages sont correctement reproduits et les dialogues sont audibles du fait du système embarqué RailSounds 5.

Conclusion :

La machine est de très bonne facture, la réalisation générale, les détails, la finition, la fluidité de conduite sont au rendez-vous, les options d’éclairages présentes sont inégalées, pour le gyrophare ils auraient pu faire mieux mais ce petit souci cosmétique peut être rapidement corrigé via la pose d’une LED adéquate, mais nous sommes toujours avec notre fameux système LEGACY.

Il est bien sur possible d’utiliser cette machine sans vous lancer dans l’achat d’un système de contrôle LEGACY, vous pouvez la commander via un transformateur classique en courant alternatif ou via le système DCS MTH y compris avec le WIFI, mais vous ne pourrez pas profiter de toutes les options « fantastiques » qu’offre le système LEGACY, en même temps, sont-elles vraiment nécessaires ?

Ce système n’est pas non plus compatible DCC à l’instar du Proto-Sound 3 de chez MTH, de plus, vous n’avez quasi aucunes options sonores, il est néanmoins possible de créer un LASHUP que ce soit en mode LEGACY ou DCS. Le coup de la pile 9V on s’en passerait volontiers et à savoir que lorsque vous éteignez votre machine LEGACY, elle reste sous tension, c’est-à-dire que lorsque le courant circule sur vos rails et que vous éteignez via la télécommande LEGACY ou DCS votre machine, elle ne s’éteindra pas complétement mais uniquement les effets sonores, elle restera sous tension et de ce fait, l’éclairage restera allumé, ça aussi, nous nous en passerions volontiers.

Une très belle machine, avec des options fort intéressantes mais dotée d’un système électronique que nous qualifierons de « dépassé » qui n’égale pas le système Proto-Sound 2 ou 3 de chez MTH, ce qui est fort dommage. Etant donné la finition de l’ensemble, le prix catalogue de 399.99$ est justifié, ce qui permet de nous faire oublier ce fameux système Legacy, mais ce n’est malheureusement pas le cas pour bon nombres de machines Legacy de chez Lionel, qui sont, de plus, à modèles équivalents plus onéreuses à l’achat que les locomotives MTH.

Si vous désirez une superbe GP-7, quel que soit la compagnie, nous vous conseillons fortement de vous orienter vers un modèle de chez Lionel, et ce, tant par la qualité générale de la machine que par la fluidité de conduite, néanmoins, ne vous attendez pas à pouvoir profiter de toute une kyrielle d’options comme vous pouvez en trouver sur les machines MTH.

La machine que nous vous avons présentée est neuve et a été sortie du stock uniquement pour ce test. Nous vous invitons à visionner la vidéo ci-dessous ou vous pourrez y retrouver l’ensemble des fonctionnalités évoquées dans cet article.

Lire la suite

Le matériel roulant tagué

27 Mars 2017 , Rédigé par American Train Publié dans #Tests Review

Vous n’êtes pas sans savoir que l’ensemble du parc ferroviaire Français subit régulièrement et ce depuis de nombreuses années les assauts des tagueurs qui nous gratifient de leur « street art » en le décorant de diverses façons le plus souvent d’un gout douteux, afin d’exprimer leur « art » mais aussi pour marquer leur territoire tel le chien qui pisse le long des murs.

Il en est de même pour le parc ferroviaire Américain, ou la rareté ne réside pas dans le fait de trouver un wagon redécoré façon tags, mais plutôt d’en trouver un sans ces fameux graffitis.

Les deux principaux fabricants de trains Américains à l’échelle O (MTH et Lionel) n’ont pas omis ce domaine en nous proposant certains modèles comportant des graffitis, ceci vous permettant d’agrémenter une gare de triage, ou un convoi de fret tout en ajoutant une touche de réalisme à l’ensemble.

Profitons-en pour nous faire l’avocat du diable dans un petit aparté :

Nous pratiquons du 3 rails donc c’est mal, ce n’est pas réaliste car le 3 rails n’existe pas en réalité, mais pour avoir depuis de nombreuses années parcouru un grand nombre d’expositions francophones et avoir visionné des centaines de photos présentant des modules « réalistes » à l’échelle O, il est très rare, pour ne pas dire impossible de tomber sur des wagons ou locomotives tagués ??? Alors messieurs ou est ce fameux réalisme ??? Ou serait-ce un monde parallèle ou les tagueurs n’existent pas ???. Dans le modélisme, le réalisme est toujours très relatif…

Nous allons vous faire découvrir au travers de cet article quelques modèles « graffitis » mais aussi des distributeurs qui vendent de quoi redécorer votre matériel roulant façon « street art ».

Nous proposons actuellement à la vente l’un de ces wagons, de chez Lionel, qui est un « 2-Bay Covered Hopper Golden West », référence 6-17014, les tags qui sont apposés sur les deux côtés latéraux ne sont pas exagérés, ce qui nous permet néanmoins de voir le nom de la compagnie ferroviaire ainsi que le numéro du wagon, ils sont bien représentés et ne font pas decals mais bien peinture, l’ensemble est de bonne qualité graphique.

Le matériel roulant tagué
Le matériel roulant tagué
Le matériel roulant tagué

Second exemple, un wagon « 3-Bay Centerflow Hopper », de chez MTH, dans la gamme Premier, référence 20-97522, au prix catalogue de 42.95$. Etant donné une dimension d’environ 32,2cm de long, les graphistes s’en sont donnés à cœur joie, et là, nous en avons partout, sur les deux cotés latéraux et comme le modèle de chez Lionel évoqué précédemment, la qualité est au rendez-vous, y compris pour les tags « simples » réalisés type marqueur, qui ne font pas du tout decals ajoutés après coup mais bien peinture réaliste sur la peinture d’origine du wagon. Là encore, il est néanmoins possible de voir le nom et logo de la compagnie ferroviaire ainsi que le numéro du wagon. Certes, celui-ci est beaucoup plus chargé que le modèle précédent, mais étant donné sa taille cela reste néanmoins très réaliste.

Ce même wagon, se décline dans différentes compagnies dont Chicago North Western, Penn Central, Cargill.

Le matériel roulant tagué
Le matériel roulant tagué

Il est également possible de trouver chez MTH, que ce soit dans la gamme Premier ou RailKing diverses motrices redécorées façon graffitis dont une GP38-2 en livrée Union Pacific, référence 20-2494-3 non motorisée au prix catalogue de 149.95$.

Le matériel roulant tagué

Toujours dans la gamme Premier une Alco S-2, en livrée Penn Central, référence 20-2497-1, équipée d’une platine Proto-Sound 2, au prix catalogue de 329.95$. Cette même machine est également disponible en version non motorisée, au prix catalogue de 129.95$.

Le matériel roulant tagué

Passons à la gamme RailKing ou cette fois, MTH nous gratifie d’un métro « R-17 4-Car Subway Set », référence 30-2391-1, équipé d’une platine Proto-Sound 2, au prix catalogue de 379.95$ ainsi que d’un pack de deux voitures supplémentaires référence 30-2391-3 au prix catalogue de 99.95$.

Le matériel roulant tagué
Le matériel roulant tagué
Le matériel roulant tagué

D’autres modèles sont d’un gout étrange et d’un réalisme plutôt douteux, avec par exemple un wagon « 2-Bay Covered Hopper », référence 6-17013 de chez Lionel qui comporte le tag « Lionel Rules ! ».

Le matériel roulant tagué

Vous pouvez sans difficultés trouver de nombreux modèles « Custom Graffiti » sur un célèbre site d’enchères, dont bien souvent les réalisations sont….HMMMM……moyennes….

Nous vous en avons sélectionné certains ci-dessous:

Le matériel roulant tagué
Le matériel roulant tagué
Le matériel roulant tagué
Le matériel roulant tagué
Le matériel roulant tagué

Pour les plus téméraires qui possèdent une habileté en peinture et graphisme, vous pouvez réaliser vous-même vos propres tags sur votre matériel et pour les autres, différents distributeurs proposent des planches de decals que vous pouvez directement apposées sur vos wagons ou locomotives.

A ce jour, nous n’avons pas testé la qualité de couleurs, découpe et application de ces planches, nous ne pouvons donc vous donner un avis sur le sujet, néanmoins, sachez qu’il faudra vous munir de produits applicateurs puis passer une couche de protection d’un vernis semi-brillant ou mat sur votre wagon afin de protéger vos decals.

Le matériel roulant tagué
Le matériel roulant tagué
Le matériel roulant tagué
Le matériel roulant tagué
Lire la suite

MTH Premier locomotive à vapeur 2-8-0 H-3 Consolidation toute en finesse

15 Mars 2017 , Rédigé par American Train Publié dans #Tests Review

MTH Premier locomotive à vapeur 2-8-0 H-3 Consolidation toute en finesse

Nous allons vous faire découvrir l’une des locomotives à vapeur la plus petite et la plus gracieuse de chez MTH dans la gamme Premier, la 2-8-0 H-3 Consolidation en livrée Pennsylvania, référence 20-3141-1, au prix catalogue de 699.95$.

Les 2-8-0 Consolidation ainsi que les différentes variantes qui en ont découlées font partie des modèles qui ont été les plus largement utilisés aussi bien pour les grandes ou les petites lignes, en transport de fret ou de passagers du fait de de leur fiabilité ainsi que de leur force de traction qui étaient sans égales. La première mise en service date de 1866 en livrée Lehigh Valley et nous en trouvions encore en activité sur le réseau Pennsylvania jusque dans les années ’50. La dernière H-3, numéro 1187 a été découverte dans une carrière de pierre et récupérée par la Pennsylvania à des fins de restauration. Elle est aujourd’hui visible au Pennsylvania Railroad Museum.

MTH Premier locomotive à vapeur 2-8-0 H-3 Consolidation toute en finesse

D’une dimension totale avec son tender d’environ 40cm, la motrice seule ne mesure que 23,5cm de long en prenant en compte l’avancée arrière du toit de la cabine, soit environ la même taille qu’une swticher G.E. 44 Ton et plus petite qu’une switcher SW-1, de plus, le diamètre de la boite à fumée n’est que de 3,5cm.

Ce modèle est entièrement en métal, y compris le tender, et malgré sa petite taille, elle regorge de détails parfaitement travaillés et proportionnés comme, les nombreuses rambardes, tuyauteries, les cordes de la cloche et même son protubérant phare avant est parfaitement proportionné et agrémenté d’un petit liseré doré qui court le long de ses deux côtés latéraux sur lesquels se trouve une plaque finement apposée sur le haut comportant le numéro de la machine.

Les roues à rayons dorés apportent sans conteste un charme à l’ensemble et font ressortir les formes de la machine, sans oublier les petits liserés dorés aux extrémités du cylindre d’où sort la tige de piston qui actionne la bielle couplée au train de roues motrices, le tout évidement entièrement en métal.

 Côté décoration, hormis la cloche, le sifflet et la soupape qui sont dorés, n’oublions pas les deux liserés également dorés qui entourent chacun des dômes qui se trouvent sur la chaudière, ainsi que l’encadrement des ouvertures pour les fenêtres de la cabine qui est peint en blanc qui elles même sont installées dans des dormants rouges, sous lesquels est inscrit le numéro de la machine entouré d’un double encadrement, doré et blanc.

La décoration de l’intérieur de la cabine est assez succincte et dispose de peu de détails (ce n’est pas un intérieur en laiton avec l’ensemble des manettes et cadrans, de toute façon le laiton c’est c…oups on s’égare là !), néanmoins nous y retrouvons deux figurines ainsi qu’un éclairage intérieur que nous avons trouvé un peu faible.

Le tender quant à lui est décoré en ses côtés des initiales de la Pennsylvania « P.R.R. » qui sont entourées d’un double cadre doré et blanc, encadrement que l’on retrouve également sur ses angles ainsi qu’à l’arrière ou est indiqué le numéro de la machine.

Il est rempli de charbon réel et les finitions sont également au rendez-vous, y compris les rivets sur le dessus du compartiment à eau dont la trappe de remplissage s’ouvre, ainsi que les deux trappes à l’avant qui renfermant des boutons de réglages sur lesquels nous reviendrons plus tard. En dessous se trouvent deux potentiomètres de réglages pour le volume sonore et la fumée.

Cette machine est équipée d’une platine Proto-Sound 2 3V et est compatible 2 et 3 rails.

Pour ce faire, si vous désirez faire circuler ce petit bijou sur une voie deux rails, il vous suffit de dévisser les deux frotteurs qui se trouvent sous la locomotive et de basculer l’interrupteur de sélection 2/3 rails qui se trouve camouflé dans l’une des deux trappes situées à l’avant du tender en position 2 rails.

Idem pour la polarité des voies en fonctionnement deux rails, si votre locomotive démarre à l’envers, il suffit de basculer le second interrupteur qui se trouve camouflé dans la seconde trappe afin que tout rentre dans l’ordre.

Elle dispose bien sûr de l’ensemble des fonctionnalités d’une platine Proto-Sound 2, y compris le coupleur du tender qui peut s’activer à distance (Proto-Coupler), qu’il est également possible de démonter très facilement afin d’être remplacé par un coupleur type Kadee si vous utilisez cette machine en deux rails.

Les autres fonctionnalités présentes sont entre autre la synchronisation de la fumée avec l’accélération de la machine (Synchronized Puffing ProtoSmoker System), ainsi qu’un parfait ralenti grâce à la fonction Proto-Speed. La reproduction des différents sons y compris les dialogues est juste parfaite (coup de cœur pour le sifflet), le roulement, le ralenti et la décélération complètent ce tableau avec un sans-faute.

Si vous désirez utiliser cette machine dans de bonnes conditions, il vous faudra un réseau avec un rayon de courbure O-42 et quelques wagons de la même époque comme celui que vous pourrez voir sur la vidéo présentant cette machine, qui est un MTH Premier 64’ Woodsided Coach Passenger Car, référence 20-62003C que vous ne pourrez-vous procurer au détail car il est issu d’un coffret de trois wagons de même type, référence 20-62003 au prix catalogue de 249.95$.

Ces wagons disposent d’origine d’un éclairage intérieur ainsi que d’une dizaine de figurines.

MTH Premier locomotive à vapeur 2-8-0 H-3 Consolidation toute en finesse
MTH Premier locomotive à vapeur 2-8-0 H-3 Consolidation toute en finesse
MTH Premier locomotive à vapeur 2-8-0 H-3 Consolidation toute en finesse
MTH Premier locomotive à vapeur 2-8-0 H-3 Consolidation toute en finesse
MTH Premier locomotive à vapeur 2-8-0 H-3 Consolidation toute en finesse
MTH Premier locomotive à vapeur 2-8-0 H-3 Consolidation toute en finesse
MTH Premier locomotive à vapeur 2-8-0 H-3 Consolidation toute en finesse
MTH Premier locomotive à vapeur 2-8-0 H-3 Consolidation toute en finesse
MTH Premier locomotive à vapeur 2-8-0 H-3 Consolidation toute en finesse

NOTRE AVIS :

L’essayer c’est l’adopter, avec ses lignes fines, sa profusion de détails, une finition parfaite et son style western, il est difficile de s’en passer une fois que l’on a eu cette petite merveille entre les mains. Roulement parfait sur des rails classiques sans ballast et sur des RealTrax, nous regrettons uniquement un éclairage cabine un peu faible (qu’il est facile de corriger avec l’ajout d’une LED), le mot de la fin : N’hésitez pas !!!!

Comme à notre habitude, nous vous proposons une petite vidéo vous permettant de voir et d'entendre cette machine en plein action.

Lire la suite

Simulateur ferroviaire Trainz A New Era et Trainz Driver 2016

29 Décembre 2016 , Rédigé par American Train Publié dans #Tests Review

Simulateur ferroviaire Trainz A New Era et Trainz Driver 2016

Nous avons profité de cette semaine entre les fêtes de Noel et le jour de l’An pour tester un jeu vidéo de simulation ferroviaire : TRAINZ dans deux versions, NEW ERA et DRIVER 2016.

Tout d’abord, on nous a fait part d’une promotion concernant le jeu TRAINZ a New Era sur la plateforme Steam au prix de 9,24€ et comme nous n’avions encore jamais testé de simulateur ferroviaire, pourquoi pas.

Après avoir acheté, téléchargé et installé le jeu, différents réglages s’offrent à nous, résolution d’écran, graphisme, langue (dont le Français), etc…

Nous démarrons Trainz et le premier menu nous donne accès à divers didacticiels qui permettent d’apprendre les bases de la conduite d’un train, le mode DCC, les embranchements, les aiguillages, l’industrie, les signaux et les objectifs.

Simulateur ferroviaire Trainz A New Era et Trainz Driver 2016

Nous avons zappé cette étape pour nous retrouver directement dans le vif du sujet avec un second écran qui nous propose différents thèmes ferroviaires en fonction des pays qui eux-mêmes donnent accès à différentes cartes dont généralement un mode « Quick Drive » qui permet de se faire une ballade en train sur la carte en sélectionnant vous-même la locomotive et les wagons que vous désirez, il n’y a pas d’objectifs à compléter, un mode multijoueur vous permettant de rejoindre d’autres joueurs sur une même carte et de remplir certains objectifs puis des cartes « solo » de diverses difficultés de « facile » à « expert » sur lesquelles il vous faudra remplir un ensemble d’objectifs précis avec un matériel donné au début de la partie.

Simulateur ferroviaire Trainz A New Era et Trainz Driver 2016

Lorsque nous lançons une partie, le choix nous est donné de sélectionner deux modes de conduite, le DCC qui est une conduite simplifiée, ou les commandes de base sont présentes comme le klaxon, la cloche, les phares, avancer et reculer, s’arrêter, découpler et les pantographes.

Le mode réaliste, qui, comme indiqué dans le descriptif, est réservé à l’utilisateur expérimenté, qui consiste à commander l’ensemble des fonctionnalités de la locomotive manuellement via les commande présentes dans la cabine, pour notre part, nous n’avons pas testé ce mode.

Simulateur ferroviaire Trainz A New Era et Trainz Driver 2016

Le rendu des maps est correct, sans que ce soit un graphisme hautement détaillé mais néanmoins de très bonne qualité, les véhicules qui parsèment les cartes sont animés ainsi que les divers engins de manutention et de chantier, les portes des wagons de marchandises et des voitures de voyageurs s’ouvrent, les signaux changent de couleur en temps réel au passage des trains, le rendu et les animations de la fumée et de la vapeur sur les locomotives à vapeur sont synchronisées avec la vitesse de la machine, les effets physiques de freinage, accélération, couplage et découplage des wagons sont parfaitement réalistes.

Simulateur ferroviaire Trainz A New Era et Trainz Driver 2016
Simulateur ferroviaire Trainz A New Era et Trainz Driver 2016
Simulateur ferroviaire Trainz A New Era et Trainz Driver 2016
Simulateur ferroviaire Trainz A New Era et Trainz Driver 2016

Pourquoi dans cet article présentons nous TRAINZ a New Era et TRAINZ Driver 2016 ?

Tout d’abord parce qu’il s’agit exactement du même jeu, avec les mêmes cartes et les mêmes fonctionnalités, mais à un prix différent.

En effet, TRAINZ a New Era est actuellement en promotion sur la plateforme Steam au prix de 9,24€ et TRAINZ Driver 2016 au prix de 4,99€ et vous avez bien compris, vous allez retrouver exactement les mêmes cartes sur l’un comme sur l’autre, mais ce n’est pas la raison principale pour laquelle nous évoquons également TRAINZ Driver 2016, nous avons tout d’abord installé TRAINZ a New Era, et après avoir lancé deux missions différentes, nous avons relevé des bugs très fâcheux nous empêchant d’achever les missions, comme des signaux restant perpétuellement au rouge, à savoir que si vous essayez néanmoins d’avancer la mission se termine car il est interdit de passer à un feu rouge, ou des wagons qui ne se découplent pas alors que cela est un des objectifs de la mission.

Nous avons donc voulu tester les même maps sur la seconde version c’est à dire TRAINZ Driver 2016, et là, magie, les bugs ont disparu.

Nous vous invitons donc fortement si vous désirez acheter ce jeu, à acquérir la version TRAINZ Driver 2016.

Simulateur ferroviaire Trainz A New Era et Trainz Driver 2016

NOTRE AVIS :

Pour les amateurs de trains, c’est sans conteste fort sympathique, bien réalisé et l’ensemble est réaliste sans pour autant pousser le réalisme à son maximum ce qui pourrait en rebuter plus d’un qui cherche avant tout à s’amuser sans se retrouver « engluer » dans des centaines de fonctions à paramétrer avant que la locomotive commence à avancer.

Nous regrettons la présence de nombreux bugs dans la version TRAINZ a New Era qui empêche de finaliser plusieurs missions.

Nous regrettons la présence de très nombreux add-ons payants si vous désirez explorer de nouvelles cartes, c’est même assez incroyable par rapport au contenu auquel vous avez accès lorsque vous achetez le jeu qui paraît ridicule.

Nous conseillons l’achat de la version TRAINZ Driver 2016 au prix actuel de 4,99€ sur la plateforme STEAM.

Nous conseillons ce jeu si vous désirez passer un bon moment aux commandes de diverses locomotives Anglaises, Américaines, Allemandes, Australiennes, le reste étant payant.

Si vous désirez vous lancer dans l’aventure de TRAINZ, nous vous conseillons un forum Français au sein duquel vous trouverez une équipe fort sympathique et disponible, prête à vous apporter toute l’aide dont vous auriez besoin, qui se nomme Trainz & Compagnie, vous pouvez vous y rendre en suivant le lien ci-dessous :

TRAINZ & COMPAGNIE 

Si vous désirez aller faire un tour sur le site officiel de l'éditeur de la saga TRAINZ c'est par ici :

TRAINZ
 

Nous vous avons préparé une vidéo certes assez longue de 34 minutes mais qui vous permet d’avoir un aperçu des principales fonctionnalités de ce jeu ainsi que du déroulé d’une mission avec objectifs.

Lire la suite

MTH Premier Westinghouse Schnabel Flatcar 3 rails échelle O

19 Décembre 2016 , Rédigé par American Train Publié dans #Tests Review

MTH Premier Westinghouse Schnabel Flatcar 3 rails échelle O

Un petit tour du côté des wagon « spéciaux » avec le « Schnabel Flatcar », dans la gamme MTH Premier, en livrée Westinghouse, référence 20-98232, échelle O, 3 rails.

D’une dimension de 64,5cm de long x 12,5cm de haut avec son chargement, c’est sans conteste le plus imposant des wagons de marchandises que nous ayons pu tester.

Il se compose de deux parties porteuses équipées chacune de 2 bogies de 2 essieux et d’un bogie de 3 essieux soit 14 roues de chaque côté. L’ensemble des bogies pivotent.

Les bogies, roues, axes de roues et coupleurs fonctionnels sont en métal, le reste du wagon est en ABS y compris le chargement central qui représente ici un transformateur qui est amovible, permettant de faire rouler le wagon « à vide » en reliant les deux parties porteuses entre elles via de petits crochets noirs présents sur le bas de chacune des structures centrales.

Les deux plateaux qui sont fixés sur les bogies sont mobiles, le premier plateau sur lequel est fixée la structure centrale repose sur le bogie de 3 essieux ainsi que sur un second de deux essieux sur lequel repose également le second plateau qui est également supporté par le second bogie de 2 essieux, ce qui rend l’ensemble entièrement articulé.

Il vous faudra néanmoins un rayon de courbure O-72 si vous désirez faire rouler cet ensemble dans de bonnes conditions.

Sur le modèle que nous avons sélectionné pour cette présentation en livrée « Westinghouse », l’ensemble des pièces ainsi que la peinture bleue ne comporte pas de défauts, pas de traces de moule ou autres découpes plastique dues à la fabrication tout comme l’ensemble des marquages qui sont fidèles au modèle original et parfaitement reproduits.

Nous regrettons cependant les rambardes qui sont réalisées en plastique semi-rigide, il est donc quasi impossible de les redresser lorsqu’elles prennent une mauvaise position et de plus sont particulièrement fragiles, MTH aurai pu faire l’effort de produire des rambades en métal sur ce type de wagon.

Le prix catalogue de ce wagon est de 119,95$.

Vous pouvez facilement vous en procurer aux alentours de 80 à 90$ en fonctions des compagnies proposées, à savoir que certains modèles sont plus rares que d’autres, que vous trouverez à 130 ou 140$ voire plus.

Si vous trouvez un wagon de ce type en Europe au prix de 120 / 130€ c’est tout bon, en date du 19 Décembre 2016, vu sur Ebay Allemagne au prix de 127,99€, par contre, vu sur Ebay France au prix de 200€ nous vous le déconseillons fortement, il ne faut pas exagérer.

Cet ensemble est proposé par MTH dans de très nombreuses compagnies, dont BNSF, Caterpillar, Alaska, CSX, Norfolf Southern, NASA, ABB, etc…

Vous pouvez consulter l’ensemble des modèles en suivant le lien ci-dessous :

MTH PREMIER SCHNABEL FLATCAR

En fonction de la livrée que vous sélectionnez, il est facile de l’accommoder avec n’importe quelle compagnie, raison pour laquelle nous avons opté pour le modèle « Westinghouse », ce qui nous permet de le faire tracter per une motrice NS, BNSF ou autre, à savoir que ces ensembles ne font jamais partie intégrante d’un convoi de fret hormis lorsque le wagon est « à vide ».

Généralement, un convoi exceptionnel sur rails se compose d’une ou deux motrices, du wagon de transport, et d’un caboose, voir d’un wagon de maintenance avant le caboose.

Quoi ??? un caboose ???mais c’est fini ça ???

Et bien justement non, certains convois actuels sont équipés de caboose, qui maintenant disposent de téléphonie, climatisation et tout le confort moderne mais il en existe encore et tout particulièrement sur les convois « spéciaux » ceci dans le but de surveiller la cargaison durant le transport et de faciliter les manoeuvres, comme vous pouvez le constater sur les photos ci-dessous.

MTH Premier Westinghouse Schnabel Flatcar 3 rails échelle O
MTH Premier Westinghouse Schnabel Flatcar 3 rails échelle O

Dans la vidéo que vous pouvez consulter à la fin de cette présentation, nous avons réalisé un convoi comportant deux SD70-MAC aux couleurs de l’Union Pacific ainsi qu’un caboose, ce qui représente une composition « classique » pour ce type de transport.

NOTRE AVIS :

Un modèle original et bien fini, hormis les rambardes en plastique que nous regrettons fortement !!!!!

Les fixations en plastique à la base du transformateur permettant de le fixer aux deux parties porteuses sont fragiles, nous vous conseillons d’appliquer un peu de graisse ou de savon afin de les faire renter facilement dans leurs logements respectifs.

La dimension oblige rayon de courbure O-72 donc pas accessible à l’ensemble des réseaux.

Si vous avez la place et désirez réaliser un convoi qui sort du classique Box Car, nous vous le conseillons.

MTH Premier Westinghouse Schnabel Flatcar 3 rails échelle O
MTH Premier Westinghouse Schnabel Flatcar 3 rails échelle O
MTH Premier Westinghouse Schnabel Flatcar 3 rails échelle O
MTH Premier Westinghouse Schnabel Flatcar 3 rails échelle O
MTH Premier Westinghouse Schnabel Flatcar 3 rails échelle O
MTH Premier Westinghouse Schnabel Flatcar 3 rails échelle O
MTH Premier Westinghouse Schnabel Flatcar 3 rails échelle O
MTH Premier Westinghouse Schnabel Flatcar 3 rails échelle O
Lire la suite
1 2 3 > >>