Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
American Train

Articles avec #astuces et depannage tag

Supprimer la tension résiduelle d’un MTH Z-4000

3 Juin 2017 , Rédigé par American Train Publié dans #Astuces et dépannage

Supprimer la tension résiduelle d’un MTH Z-4000

Depuis sa sortie en 1998, le transformateur régulateur Z-4000 commercialisé par MTH reste le fleuron des transformateurs pour les trains à l’échelle O.

Néanmoins, en fonction des différentes années de production et des numéros de série, certains sont dotés d’un petit défaut qui est le suivant :

A l’allumage, une tension résiduelle subsiste, que l’on peut d’ailleurs lire sur l’écran d’affichage du voltage sur le transformateur.

Ce n’est en rien une panne, mais simplement un défaut constant sur certaines séries qu’il est facile et simple de corriger de trois façons différentes, sans avoir à ouvrir ou bricoler votre transformateur.

La première consiste à connecter entre la sortie de votre transformateur et vos rails une ampoule 18 Volts, ou tout simplement de poser sur vos rails un « Lighted Lockon » MTH, référence 40-1003, au prix catalogue de 6.99$, ce qui aura pour effet de supprimer voire réduire considérablement la tension résiduelle présente.

Supprimer la tension résiduelle d’un MTH Z-4000

La seconde solution est d’utiliser le système MTH « Z-4000 Remote Commander System », référence 40-4001, au prix catalogue de 149.95$, ce qui aura pour effet de supprimer complétement la tension résiduelle.

Supprimer la tension résiduelle d’un MTH Z-4000

La troisième solution qui est quasi identique à la seconde, consiste à utiliser le système MTH « Z-4000 Remote Commander Receiver », référence 40-4002, au prix catalogue de 39.95$, avec une télécommande DCS, ce qui aura également pour effet de supprimer complétement la tension résiduelle.

Supprimer la tension résiduelle d’un MTH Z-4000

Après avoir réussi à dégoté (non sans mal) un Z-4000 qui possède ce petit défaut, nous avons réalisé une petite vidéo ou vous pouvez voir les trois astuces énumérées ci-dessus.

Pour résumer, si vous avez ce souci sur votre Z-4000, pas de panique, ce n’est pas grave du tout et cela n’influera en rien sur le fonctionnement de votre matériel.

Un calibrage est également faisable, mais il vous en coutera…non mieux vaut acheter un Lockon.

Lire la suite

MTH RAILKING SW-8 Switcher et son « veau » avec éclairage directionnel

28 Avril 2017 , Rédigé par American Train Publié dans #Astuces et dépannage

MTH RAILKING SW-8 Switcher et son « veau » avec éclairage directionnel

Nous allons vous proposer un petit montage relativement simple si vous désirez ajouter une touche de réalisme à votre ensemble Switcher et « veau » (unité motorisée sans poste de conduite).

Pour ce faire, nous allons prendre un ensemble composé d’une Switcher SW-8, de la gamme RailKing de chez MTH, en livrée Chicago North Western qui a été préalablement « upgradée » en Proto-Sound 2 ainsi que son unité non motorisée SW-8 qui dispose néanmoins d’un éclairage constant sur le bloc de phares.

Le but étant de pouvoir commander le bloc phares de l’unité non motorisée que nous allons appeler « veau » en fonction du sens de la marche de l’ensemble.

Pour ce faire, vous devrez vous munir du matériel suivant :

2 LED blanches 2mm canons courts haute luminosité

2 résistances 270 Ohm

2 prises femelle type JST-GH 1.25mm 4 pins

1 prise male type JST-GH 1.25mm 4 pins

Du fil électrique de petit diamètre

De la soudure

De la gaine thermo rétractable de 1,5mm de diamètre

Dans le « veau » se trouve une bonne vielle grosse ampoule incandescente à baïonnette qui reste allumée tant que le courant circule sur la voie, alimentée via deux frotteurs situés sous chacun des bogies.

Une fois la carrosserie retirée, Nous allons tout d’abord débarrasser le « veau » des deux frotteurs qui ne nous seront plus d’aucune utilité, nous enlevons également l’ensemble du câblage électrique interne ainsi que l’ampoule incandescente et son support.

Tant qu’à faire les choses, autant les faire bien, nous allons donc remplacer la vielle ampoule incandescente par deux petites LED blanches de 2mm à canons courts que nous allons coller sur des petits supports en plastique que nous avons confectionnés afin que l’extrémité des canons des LED correspondent exactement aux emplacements des optiques. En effet, l’ampoule d’origine était vissée sur un support qui se trouvait sur le châssis et l’éclairage des optiques de phares était produit par réverbération de la luminosité sur l’intérieur de la coque, c’est dire si ce n’était pas d’un rendu exceptionnel.

Nous avons donc pris les mesures, confectionné nos petites calles en plastique dont la première sera collée sur l’intérieur du toit de la coque, sur laquelle sera collé une première LED sur laquelle une seconde cale en plastique sera également collée et pour finir sur celle-ci la seconde LED. Pour résumer cela nous donne : une cale collée à la coque, une LED, une cale une LED.

Nous testons l’éclairage au moyen d’une pile bouton 3V, tout est parfait, puis, avant de coller cet ensemble à l’intérieur de la coque, nous allons équiper nos LED de deux résistances d’une valeur de 270 Ohm, la SW-8 étant équipée d’une platine Proto-Sound 2, il n’est pas possible à l’instar des platine Proto-Sound 3 de relier directement les LED à la platine sans résistances.

Les résistances sont soudées sur les anodes des LED, nous relions les deux anodes ensemble puis les deux cathodes qui elles-mêmes sont respectivement soudées à un fil rouge et un noir d’une longueur suffisante pour traverser le « veau » afin de pouvoir aller jusque sous le coupleur qui sera relié à la SW-8 tout en passant entre le châssis et le bogie. Nous protégeons le tout (LED, résistances et soudures) via de la gaine thermo rétractable de 1,5mm puis nous collons cet ensemble sur la paroi intérieure du toit de la coque, montage que nous renforçons via une bande de chatterton qui est collée sur l’intérieur de la coque de chaque côté de notre montage en passant par le dessus, ceci afin d’éviter que notre montage s’il venait à se décoller de la coque se retrouve à se balader dans le « veau ».

Nous allons maintenant confectionner une prise de connexion qui reliera le « veau » à la SW-8, elle devra être à la fois discrète et résistante tout en possédant une connectique ne pouvant pas engendrer de faux-contacts.

Pour ce faire, nous allons utiliser une prise femme de type JST-GH 1.25mm à 4 pins sur laquelle nous allons coller une prise femelle type JST-GH 1.25mm à 4 pins sur laquelle viendra ultérieurement s’encliqueter une prise femme de même type sortant de la SW-8.

Nous avons opté pour une prise à 4 pins car ces connectiques étant très petites, afin de prévenir d’éventuels risques de faux-contacts durant le roulement, nous allons relier deux pins sur le positif et les deux autres sur le négatif de la façon suivante :

Premier pin sur le pôle positif, second pin sur le pôle négatif, troisième pin sur le positif et quatrième pin sur le négatif, de ce fait, quel que soit les mouvements de la prise, il y aura toujours au moins un pin positif ou négatif qui restera constamment connecté.

Les deux fils en provenance des LED que nous avons précédemment tirés sont donc soudés sur la prise femelle en suivant le schéma précédemment décrit, puis nous fixons celle-ci sous le coupleur du « veau » au moyen d’un fil de pêche translucide (solide, fin, invisible) qui entoure le coupleur et les fils connectés à la prise.

A cette même prise nous collons une prise male qui viendra se connecter à la prise femelle en provenance de la motrice.

Attaquons-nous maintenant à la Switcher afin de pouvoir la connecter à son « veau ».

Une fois la coque démontée, pas de grandes difficultés en perspective, les connectiques de l’éclairage arrière de la motrice étant fixées à l’arrière du châssis, nous allons donc souder sur ces mêmes connectiques deux fils (l’un pour le positif, le second pour le négatif), que nous allons faire passer entre le châssis et le bogie arrière afin de rejoindre le dessous du coupleur arrière.

Nous équipions ces fils d’une prise femelle type JST-GH 1.25mm que nous connectons de la même façon que celle qui équipe le « veau ».

Cette prise qui se trouve maintenant sous le coupleur arrière de la motrice est également fixée au coupleur via du fil de pêche sans oublier d’apposer une petite pointe de colle cyanoacrylate sur le nœud afin d’assurer l’homogénéité de l’ensemble.

Nous avons maintenant une Switcher SW-8 avec son « veau » qui est équipé d’un bloc phares qui s’allume ou non en fonction du sens de marche de l’ensemble.

MTH RAILKING SW-8 Switcher et son « veau » avec éclairage directionnel

Ce que vous pouvez retenir de cet article :

Si vous désirez équiper vos machines Proto-Sound 2 5V ou 3V avec des LED, il est impératif que vous équipiez vos LED de résistances d’une valeur de 270 Ohm.

Toujours 1 LED = 1 résistance, ne pas équiper plusieurs LED avec une résistance plus forte comme cela peut être le cas dans d’autres montages, les platines PS-2 sont particulièrement sensibles et fragiles et vous risquez d’endommager le régulateur de tension de la platine.

Afin de différencier le pôle positif du pôle négatif, utilisez une LED que vous équipez d’une résistance 270 Ohm, connectez-la aux deux fils qui servaient à l’alimentation de l’éclairage précédent puis mettez votre machine sous tension, si votre LED s’allume c’est tout bon, dans le cas contraire vous avez juste à inverser votre LED, cela ne risque rien tant que les deux pôles ne rentrent pas en contact.

Généralement sur les platines PS-2, le fil violet représente le pole positif, ce qui n’est pas forcément le cas sut toutes les machines, nous vous invitons donc à tester systématiquement les sorties avant de procéder aux branchements définitifs.

Afin de prévenir toutes erreurs éventuelles, nous ne vous détaillerons pas le schéma de câblage d’une platine PS-2, préférant vous inviter à utiliser la méthode précédemment évoquée vous permettant de tester les pôles de connexion de vos LED.

Nous vous invitons à visionner la vidéo ci-dessous qui pourra vous donner un aperçu de cet ensemble en action.

Lire la suite

Guide d’utilisation du système DCS M.T.H.

12 Février 2017 , Rédigé par American Train Publié dans #Astuces et dépannage

Nous ne vous avons pas présenté beaucoup de nouveautés durant les semaines précédentes, et pour cause, nous avons énormément de réparations sur le feu et de plus nous peaufinions l’édition 2007 du « Guide d’utilisation du système DCS M.T.H. », entièrement en Français.

Si vous pensez qu’une rubrique est manquante ou incomplète, n’hésitez pas à nous en faire part et nous ferons en sorte d’effectuer les modifications souhaitées.

Ce guide est uniquement disponible en téléchargement gratuit sur notre blog et via le service technique M.T.H., si vous le trouvez sur un autre site ou forum, sachez que celui-ci n'est pas l'édition originale et n'a pas été mis à disposition avec notre consentement.

Lire la suite

MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée

20 Novembre 2016 , Rédigé par American Train Publié dans #Astuces et dépannage

MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée

Lorsque vous désirez mettre en scène un train de voitures de voyageurs ou de wagons de fret, il se peut que vous ayez envie de mettre deux motrices à l’avant comme nous retrouvons souvent sur de nombreux convois, ce que l’on appelle un lash-up.

Pour se faire, deux solutions s’offrent à vous, soit acheter une seconde motrice motorisée avec un numéro de machine différent, soir acheter une machine nom motorisée que l’on appelle plus communément une « DUMMY ».

Le principal avantage d’utiliser une « DUMMY » est tout d’abord le prix, n’étant pas motorisée et donc dépourvue d’électronique, d’éclairage et de moteur, le prix est facilement divisé par 2 ou 3 per rapport à la même machine en version motorisée.

Par contre, le désavantage étant qu’une « DUMMY » ne possédant aucun électronique, elle ne possède pas non plus d’éclairage ni même de générateur de fumée, ce qui rend l’ensemble moins réaliste.

Vous vous retrouvez donc avec votre machine motorisée qui est éclairée et fait de la fumée puis avec une seconde unité qui elle ne possède aucun éclairage et ne fait pas de fumée.

Nous allons vous montrer dans cet article qu’il est possible de palier à ces manques a peu de frais.

Pour ce faire, nous avons pris une G.E. Genesis, aux couleurs de la compagnie Amtrak, de la gamme Premier de chez MTH.

La première opération consiste à se procurer de quoi électrifier cette machine, en effet, une DUMMY n’est pas équipée de frotteurs sur les bogies, il est donc nécessaire d’en poser.

Nous avons tout simplement utilisé des frotteurs que nous avions en stock, provenant de machines désassemblées.

Lorsque vous les installez, faites bien attention à ce que les rouleaux des frotteurs ne soient pas en contact avec le dessous des bogies lorsque ceux-ci sont posés sur les rails, cela peut arriver et provoquera un court-circuit, si vous avez un doute, il vous suffit d’isoler le dessous du bogie à l’endroit où le rouleau risque de toucher avec par exemple du scotch électrique noir type chatterton en y ajoutant une goutte de cyanoacrylate afin d’être certain qu‘il ne se décolle pas.

N’oubliez pas non plus que le corps du frotteur ne doit pas être en contact avec le bogie qui lui sera la masse car les roues sont le pole négatif qui elles-mêmes sont en contact avec le bogie qui par voie de conséquence est également en négatif.

De petites pièces de plastique existent et se posent sur le bogie entre le métal du bogie et le corps du frotteur afin que ceux-ci ne soient pas en contact, si vous ne disposez pas de cet élément, il est facile de réaliser une petite plaque fine en plastique sur laquelle vous pouvez y faire reposer le frotteur.

Pour schématiser, vous devez avoir le bogie, une petite plaque de plastique, le frotteur.

Idem pour fixer le frotteur au bogie, sur les bogies électrifiés MTH étant donné que sur cet exemple nous utilisons une machine MTH, il y a une petite pièce en plastique qui entre dans le trou de fixation situé sur le dessus du bogie et donc côté intérieur de la machine, et descend jusqu’au frotteur afin que la vis qui fixe le tout ne soit pas en contact avec le reste du bogie.

Si vous ne disposez pas de cette pièce, vous devez absolument isoler la vis de fixation qui va tenir le frotteur à votre bogie.

Sur la photo ci-dessous, toute la partie qui se trouve dans le rond de couleur ne doit pas être en contact direct avec le bogie.

MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée
MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée

Ceci étant fait, nous avons donc des bogies électrifiés, il nous reste maintenant à placer de l’éclairage et tant qu’à faire un générateur de fumée.

Pour l’éclairage, nous avons opté pour les marker lights, pas besoin d’éclairer la cabine, les phares et les numéros sur une DUMMY, pour ce faire, nous allons utiliser des LED rouge, d’un diamètre de 2 mm à « canon long », ce qui permet de les insérer dans les orifices prévus à cet effet, et de les faire ressortir juste assez pour que cela se voit suffisamment.

Nous avons sélectionné des LED blanche à éclairage rouge afin d’obtenir une meilleure luminosité, les LED au corps rouge étant généralement assez faibles.

Le prix de 10 LED hors frais de port : 2,20€

MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée

Afin de connecter ces 4 LED, nous allons utiliser des montages que nous proposons d’ailleurs à la vente, qui permettent d’alimenter directement vos LED via le courant alternatif ou continu qui circule sur vos rails quel qu’en soit le voltage.

Après avoir insérer les LED dans leurs emplacements, nous collons les montages sur le côté de la coque de la machine, ce qui ne risque en rien de gêner étant donné que la machine est vide.

N’oublions pas de tirer des fils assez grands entre les montages qui sont fixés sur la coque et le châssis de la machine afin de pouvoir ultérieurement démonter la machine facilement sans que ces même fils gênes ou soient trop courts.

MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée
MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée

Passons maintenant au générateur de fumée.

Nous avons utilisé un générateur de fumée provenant d’une ancienne machine MTH Proto-sound, il ne possède donc qu’une connectique basique, fil rouge et noir, ce qui nous suffit largement.

Nous le testons avant le montage et pour ce faire, nous allons pousser le voltage au maximum soit 22 V, et là, surprise, la pièce se transforme en boite de nuit ou en rue Londonienne au choix, avec un brouillard à couper au couteau.

Il nous apparait donc nécessaire de trouver une solution afin de réduire l’intensité qui arrive au générateur de fumée afin de réduire le débit de fumée dans l’objectif que cela fasse plus réaliste tout en correspondant à l’émission de fumée de la machine motorisée.

Nous allons donc utiliser un régulateur de tension réglable qui accepte une tension d’entrée de 5 à 35V DC ou 6 à 25V AC, ce qui est largement suffisant pour ce que nous désirons faire, et de plus, il possède une LED de contrôle qui permet de voir si vous augmentez ou réduisez l’intensité en fonction de l’éclairage de cette même LED.

Vous pouvez voir ci-dessous le modèle que nous avons utilisé.

Son prix : 9,99€ hors frais de port.

MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée

Il nous reste maintenant à tout connecter.

Attaquons tout d’abord par le générateur de fumée.

Avant la pause, nous devons nous assurer qu’il correspond parfaitement avec l’ouverture qui se trouve sur le toit de la motrice.

Nous allons utiliser les trous qui servent habituellement à la pose du générateur de fumée sur une machine motorisée, il se positionnera donc pile poil au-dessus de la sortie qui est sur le toit de la machine.

Ce générateur dispose d’une sortie ronde sur laquelle est serti un tube en métal au-dessus duquel nous allons ajouter une sortie en forme d’entoir afin de pouvoir verser convenablement le liquide à fumée dans le générateur sans que celui-ci coule dans toute la machine, l’étanchéité doit donc être parfaite entre le haut de la coque et le générateur.

La pièce en plastique en forme d’entonnoir que nous utilisons est habituellement présente dans la quasi-totalité des machines MTH qui sont pourvues d’un générateur de fumée.

Nous nous apercevons vite que la hauteur totale avec le tube en métal + la pièce en plastique que nous allons fixer dessus dépasse de loin la hauteur de la coque, il nous est donc impossible pour le moment de poser le tout.

Une fois les mesures prises, nous allons découper le tube en métal afin de réduire sa hauteur et nous limons légèrement l’extrémité cylindrique de la pièce en plastique afin de pouvoir l’insérer un minimum dans le tube.

Seconde mesure : parfait ça passe.

Vous pouvez voir ci-dessous la pièce en plastique noir en forme d’entonnoir ainsi que la sortie du générateur de fumée sur laquelle est fixé le petit tube en métal que nous évoquions précédemment.

MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée
MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée

Nous devons maintenant fixer le générateur au châssis de la machine, mais, car c’eut été trop simple, nous constatons qu’il n’y a pas de fil négatif car ce type de générateur prend la masse directement via le châssis au travers de ses pieds de fixation en métal qui sont vissés sur le châssis, ce qui nous pose forcément problème pour le relier au régulateur de tension, il est en effet nécessaire d’avoir le + et le – de reliés au régulateur afin que l’ensemble fonctionne correctement.

Nous allons donc isoler les pieds du générateur puis relier le négatif du générateur de fumée à la sortie négative du régulateur.

Pour l’isolation, nous avons opté pour des rondelles isolantes des deux côtés du châssis afin que les pieds du générateur et les têtes des vis qui maintiennent le générateur ne soient pas en contact avec le châssis et afin de parfaire l’isolation, nous avons ajouté autour des tiges filetées des vis un tout petit morceau de gaine thermorétractable que nous n’avons pas chauffé mais juste inséré autour des vis, ce qui empêchera le filetage des vis d’être en contact avec le châssis.

Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir très nettement les rondelles isolantes entre les pieds du générateur et le châssis.

MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée

Notre générateur de fumée est donc maintenant fixé sur le châssis et totalement isolé, il ne nous reste plus qu’à relier le tout.

Le schéma de câblage est le suivant :

Les deux pôles positifs de chacun des bogies se rejoignent au centre du châssis, idem pour les deux pôles négatifs, à ceux-ci, nous relions les fils + et – des deux montages pour les LED que nous avons précédemment réalisés, puis deux autres fils toujours un + et un -  à l’entrée du régulateur de tension.

A la sortie de celui-ci, nous relions le + et le – du générateur de fumée.

Mais me direz-vous, lorsqu’on laisse la « DUMMY » sur les rails, elle continue de fumer ?

Et bien non, car nous avons ajouté un petit interrupteur vissé sur le côté du châssis à l’avant de la machine, permettant de couper le générateur lorsque vous le désirez.

De plus cet ajout était rapide car nous avons utilisé l’emplacement d’origine dédié à un interrupteur.

Mission terminée, il ne nous rets plus qu’à régler correctement le débit de fumée au moyen de la petite vis de réglage située sur le régulateur en comparant le débit à la machine motorisée afin que les deux machines aient un débit quasi similaire.

Vous pouvez voir sur les photos ci-dessous la vis de réglage du régulateur de tension entourée d'un rond de couleur, l'interrupteur du générateur de fumée, ainsi que la machine une fois le montage terminé.

MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée
MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée
MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée

C’est terminé, nous replaçons la coque sans oublier d’avoir préalablement placé sur le dessus du générateur le petit entonnoir nécessaire au remplissage du générateur et notre train est prêt à partir avec sa nouvelle DUMMY qui possède maintenant l’éclairage avant et arrière ainsi qu’un générateur de fumée.

Nous vous laissons consulter le petit diaporama de la machine une fois terminée et une petite vidée de cette « DUMMY » en pleine action.

ATTENTION : Ce montage a été réalisé par un technicien professionnel, agréé MTH, vous réalisez ces modifications à vos propres risques, nous déclinons toute responsabilité en cas d’incidents qui pourraient survenir.

 

MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée
MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée
MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée
MTH Premier Amtrak G.E. Genesis Diesel engine Dummy avec éclairage et fumée
Lire la suite

Comment appliquer facilement du Bullfrog Snot

22 Octobre 2016 , Rédigé par American Train Publié dans #Astuces et dépannage

Comment appliquer facilement du Bullfrog Snot

Certains connaissent peut-être déjà le fameux BULLFROG SNOT qui permet de remplacer les bandages manquants ou défectueux sur les locomotives, quelle qu’en soit l’échelle.

Ce produit est en effet compatible avec l’ensemble des échelles présentes dans le modélisme ferroviaire.

Il se présente sous la forme d’une pate semi liquide caoutchouteuse verte, qui est livrée dans un petit pot en verre et s’applique très facilement comme de la peinture épaisse à l’aide entre autre un cure-dents pour les petites échelles ou via un pinceau ou petite spatule pour les plus grosses échelles.

Pour l’avoir testé, nous vous le conseillons frottement, ce produit vous évitera de tomber en panne de bandages ou d’essayer de vous en procurer bien souvent difficilement, il n’est en effet pas toujours évidement de trouver le bon bandage au bon diamètre et à la bonne largeur.

Nous vous en garantissons l’efficacité, les motrices (vapeur et diesel) sur lesquelles nous avons testé ce produit tractent sans aucun problème un convoi de 15 wagons échelle O MTH, plus aucun patinage au démarrage, plus de perte inopinée de bandages, et après de multiples tests, nous pouvons affirmer que le BULLFROG SNOT est même plus efficace que des bandages classiques.

Si vous désirez savoir comment poser ce produit sur vos locomotives, nous avons réalisé une petite vidéo explicative sur une locomotive diesel MTH, que nous vous invitons à découvrir ci-dessous.

Si vous avez un souci ou désirez un conseil sur un sujet ou thème précis, n’hésitez pas à nous en faire part et nous nous ferons un plaisir de vous aider dans la mesure du possible.

Vous pouvez consulter le site du fabricant BULLFROG SNOT en suivant le lien ci-dessous :

BULLFROG SNOT

Lire la suite

Formation à l’utilisation du système M.T.H. DCS mise à jour

17 Septembre 2016 , Rédigé par American Train Publié dans #Astuces et dépannage

Nous avons eu à de nombreuses reprises des demandes et questions concernant les branchements et le fonctionnement du système TIU et DCS Remote Control de chez M.T.H.

Nous vous proposons donc un petit tuto que vous pouvez télécharger ci-dessous, vous détaillant les branchements à effectuer et les principales fonctionnalités du système DCS.

Nous allons par la suite étoffer ce tutoriel en détaillant les diverses fonctionnalités, la programmation et l’ensemble des options disponibles.

Si vous avez des questions ou si vous désirez que nous rajoutions une rubrique précise n’hésitez pas à nous en faire part.

Ce tutoriel est uniquement disponible en téléchargement gratuit sur notre blog, si vous le trouvez sur un autre site ou forum sachez que celui-ci n’est pas l’original et n’a pas été mis à disposition avec notre consentement.

Mise à jour en date du 18 septembrez 2016.

Formation à l’utilisation du système M.T.H. DCS

Lire la suite

Conversion d’une SD70 MAC Proto-Sound 1 en Proto-Sound 3

28 Août 2016 , Rédigé par American Train Publié dans #Astuces et dépannage

Elle est t’y pas belle cette MTH Premier SD70 MAC aux couleurs BNSF ?

Le seul hic étant que c’est un ancien modèle commercialisé avec une platine Proto-Sound 1.

Pour les néophytes, une platine Proto-Sound 1 est équivalent à une machine conventionnelle avec du son (klaxon, cloche, bruit du moteur, freinages et annonces « Fret » ou « Passagers »), mais il n’est pas possible (enfin si c’est possible mais nous verrons cela plus tard) de commander une machine PS1 sur un réseau ou ne circulent que des machines PS2 et PS3.

Pour ce faire, nous avons donc converti cette belle SD70 en Proto-Sound 3, après quelques modifications nécessaires sur le châssis afin de pouvoir y placer correctement le haut-parleur, le nouveau générateur de fumée et la nouvelle platine, sans oublier un changement de moteurs et enlever l’ensemble de l’éclairage d’origine fixé sur la coque pour le remplacer par des LED, car les platines PS3 n’acceptent qu’un éclairage LED, vous pouvez voir ci-dessous le résultat en vidéo.

Vous désirez un conseil afin d’upgrader votre machine QSI ou Proto-Sound 1, n’hésitez pas à nous contacter.

Lire la suite

Changer des bandages sur une MTH GP-7

27 Août 2016 , Rédigé par MTH Fan Publié dans #Astuces et dépannage

On nous a demandé comment changer facilement des bandages sur une machine de type MTH Premier GP-7, nous avons donc pour l’occasion réalisé une petite vidéo.

Si vous êtes en panne de bandages, que vous n’arrivez pas à vous procurer le bon diamètre, nous vous conseillons le BULLFROG SNOT, compatible avec l’ensemble des échelles de trains miniatures et vraiment efficace.

Plus d’infos ICI.

Lire la suite